Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

NIP, ASAP et AIP

La néoplasie intra-épithéliale de la prostate (NIP), la petite prolifération acinaire atypique (ASAP) et l’atrophie inflammatoire proliférative (AIP) sont des affections de la prostate. Les médecins les détectent habituellement lorsqu’ils prélèvent du tissu de la prostate pour diagnostiquer ou traiter d’autres problèmes, comme l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Certains experts considèrent la NIP, l’ASAP et l’AIP comme des états précancéreux, mais la plupart ne croient pas qu’elles soient associées à un risque accru d’être atteint d’un cancer de la prostate. C’est pourquoi on ne traite pas la NIP, l’ASAP ni l’AIP. Seuls les hommes atteints d’une ASAP doivent être suivis.

Néoplasie intra-épithéliale de la prostate (NIP)

La NIP est une affection anormale qui survient dans les cellules épithéliales tapissant les glandes de la prostate. Elle peut se manifester à plus d’un endroit dans la prostate (on parle alors de NIP multifocale). On détecte généralement la NIP lors d’une biopsie effectuée pour vérifier la présence d’un cancer de la prostate ou lors d’une résection transurétrale de la prostate (RTUP), un type de chirurgie employé pour traiter l’HBP.

Petite prolifération acinaire atypique (ASAP)

L’ASAP désigne une prolifération anormale des cellules glandulaires de la prostate. Certains hommes présentant une ASAP pourraient être atteints d’un cancer de la prostate, donc il est possible que des médecins recommandent de faire une seconde biopsie six mois plus tard. Si, lors de ce suivi, la biopsie révèle toujours la présence d’ASAP, ils pourraient proposer de la traiter.

Atrophie inflammatoire proliférative (AIP)

L’AIP signifie que des régions de la prostate sont enflammées et que les cellules prostatiques sont plus petites que la normale.

hyperplasie bénigne de la prostate (HBP)

Grossissement non cancéreux (bénin) de la prostate.

La HBP est aussi appelée hypertrophie bénigne de la prostate.

cellule épithéliale

Cellules spécialisées qui composent l’épithélium (couche de cellules formant la surface de la peau et tapissant des cavités, des glandes et des voies de passage). Certaines cellules épithéliales produisent du mucus, des hormones ou d'autres sécrétions.

Les 4 types de cellules épithéliales sont les cellules squameuses, les cellules cylindriques, les cellules cubiques et les cellules transitionnelles.

biopsie

Prélèvement de cellules ou de fragments de tissu qui seront examinés au microscope.

Les différents types de biopsie incluent la biopsie incisionnelle, la biopsie excisionnelle et la biopsie à l’aiguille. On a parfois recours à des techniques d’imagerie pour guider l’aiguille pendant la biopsie, par exemple la biopsie échoguidée et la biopsie guidée par tomodensitométrie

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Le Dr Christopher O’Callaghan, chercheur, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer fait grimper le taux de survie au glioblastome chez les aînés.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus