Cancer du pénis

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer du pénis

Le suivi après le traitement du cancer du pénis est une composante importante des soins apportés aux hommes atteints. Les spécialistes du cancer (oncologues), le chirurgien, l’urologue et votre médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous avez :

  • une nouvelle masse sur le pénis;
  • une enflure récente du pénis;
  • une enflure récente de l'aine.

Le risque de réapparition (récidive) du cancer du pénis est plus élevé au cours de la première année qui suit le traitement, donc un suivi étroit est nécessaire durant cette période.

Planification des visites de suivi

Les visites de suivi pour le cancer du pénis sont habituellement ainsi prévues :

  • aux 3 à 6 mois au cours des 2 premières années qui suivent le traitement
  • aux 6 à 12 mois pendant les 3 années suivantes

Les hommes qui ont été traités mais sans qu’on leur enlève le pénis devraient être suivis pendant plus de 5 ans.

Déroulement des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et votre capacité d’adaptation.

Il est possible que votre médecin vous fasse un examen physique, dont :

  • observer le pénis, l’aine et la région pelvienne;
  • palper les ganglions lymphatiques de l’aine.

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander ceux-ci :

Si votre équipe de soins découvre que le cancer est réapparu, elle discutera avec vous afin de planifier votre traitement et vos soins.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Donna Blundon Curieusement, cette période parmi les plus sombres de ma vie a aussi été au nombre des plus enrichissantes, et c’est à Daffodil Place que je le dois.

Lisez l’histoire de Donna

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus