Cancer du pancréas

Vous êtes ici:

Facteurs de risque du cancer du pancréas

Un facteur de risque est quelque chose, comme un comportement, une substance ou un état, qui accroît le risque d’apparition du cancer. La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux facteurs de risque, mais il arrive que le cancer du pancréas se développe chez des personnes qui ne présentent aucun des facteurs de risque décrits ci-dessous.

Les états précancéreux du pancréas comprennent la tumeur kystique mucineuse (TKM) et la tumeur intracanalaire papillaire mucineuse (TIPM). Ces états ne sont pas cancéreux, mais il arrive qu’ils se transforment en cancer du pancréas s’ils ne sont pas traités. Certains facteurs de risque du cancer du pancréas peuvent aussi causer ces états précancéreux. Apprenez-en davantage sur les états précancéreux du pancréas.

Les facteurs de risque sont habituellement classés du plus important au moins important. Mais dans la plupart des cas, il est impossible de les classer avec une certitude absolue.

La recherche démontre qu’il n’existe aucun lien entre la consommation de café et un risque plus élevé de cancer du pancréas.

Facteurs de risque connus

Des preuves convaincantes permettent d’affirmer que les facteurs suivants font augmenter votre risque de cancer du pancréas.

Tabac

De 20 à 30 % des cancers du pancréas sont liés au tabac à fumer. Le risque augmente en fonction du nombre de cigarettes et du nombre d'années que vous fumez. Le risque diminue dès que vous cessez de fumer. Plus la période qui suit le renoncement au tabac est longue, plus le risque de cancer du pancréas diminue. Fumer le cigare ou la pipe ou consommer des produits du tabac sans fumée, comme le tabac à mâcher et le tabac à priser, fait aussi augmenter votre risque de cancer du pancréas.

Obésité

Les personnes qui sont obèses ou dont l’indice de masse corporelle (IMC) est élevé risquent davantage d’être atteintes du cancer du pancréas.

Diabète

Le cancer du pancréas se manifeste plus souvent chez les personnes atteintes de diabète, mais on n’en comprend pas encore pleinement la raison. C’est peut-être que l’obésité est un facteur de risque autant du diabète que du cancer du pancréas ou que le diabète pourrait être un signe précoce du cancer du pancréas.

Antécédents familiaux de cancer du pancréas

Environ 10 à 20 % des cancers du pancréas sont héréditaires, ou familiaux, ce qui signifie que plusieurs membres de la famille en sont atteints. Dans le cas du cancer familial du pancréas, au moins 2 parents au premier degré (père, mère, frère, sœur ou enfant) ou 3 membres de la famille ont reçu un diagnostic de cancer du pancréas. Le risque de cancer du pancréas augmente en fonction du nombre de membres de la famille qui en sont atteints. Dans certaines familles, la hausse du risque peut être attribuable à un trouble génétique héréditaire. Pour d’autres, les médecins ne savent pas ce qui cause cette hausse du nombre de cas.

Certains troubles génétiques

Les troubles génétiques qui suivent sont liés à une hausse du risque de cancer du pancréas.

Le cancer héréditaire du sein et de l’ovaire est une affection héréditaire causée par des changements (mutations) qui se sont produits dans le gène BRCA1 ou BRCA2. Les personnes atteintes du cancer héréditaire du sein et de l’ovaire risquent davantage d’avoir un cancer du sein, de l’ovaire, de la prostate, du pancréas et de la trompe de Fallope.

Le syndrome du nævus dysplasique (FAMMM) est une affection héréditaire qui atteint habituellement plusieurs membres d’une famille. Un mélanome et un grand nombre de grains de beauté (nævus) atypiques apparaissent chez les membres de la famille qui sont atteints du FAMMM. Les nævus sont habituellement de tailles et de teintes différentes. Le FAMMM est causé par une mutation du gène p16.

Le syndrome de Peutz-Jeghers est un syndrome héréditaire qui engendre la formation d’un très grand nombre de polypes dans le tube digestif. Il provoque aussi l’apparition de taches noires sur les lèvres ainsi qu’autour et à l’intérieur de la bouche.

Le syndrome de Lynch (aussi appelé cancer colorectal héréditaire sans polypose, ou HNPCC) est un syndrome héréditaire rare qui peut mener au cancer colorectal. Une personne atteinte du syndrome de Lynch de type B risque davantage d’avoir d'autres cancers, dont le cancer du pancréas.

La pancréatite héréditaire est une affection génétique rare qui cause une pancréatite grave en bas âge, souvent avant que l’enfant n’ait 10 ans. La pancréatite est l’inflammation du pancréas.

La néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM 1) et la maladie de von Hippel-Lindau sont des troubles génétiques. Elles peuvent accroître votre risque de cancer neuroendocrinien du pancréas (cancer des îlots pancréatiques). Apprenez-en davantage sur les tumeurs neuroendocrines du pancréas (TNE-p).

Pancréatite chronique

La pancréatite chronique est l’inflammation prolongée du pancréas. Les personnes atteintes de cette affection risquent davantage d’avoir un cancer du pancréas. Certaines études démontrent également un lien entre la pancréatite aiguë et le cancer du pancréas. La pancréatite aiguë est l’inflammation soudaine et de courte durée du pancréas.

Facteurs de risque possibles

On a établi un lien entre les facteurs qui suivent et le cancer du pancréas, mais on ne possède pas suffisamment de preuves pour dire qu'ils sont des facteurs de risque connus. On doit faire plus de recherches pour clarifier le rôle de ces facteurs dans le développement du cancer du pancréas.

Alcool

D’après certaines études, une consommation excessive d’alcool pourrait être liée à une hausse du risque de cancer du pancréas. C’est peut-être parce que la consommation excessive d’alcool est une cause fréquente de la pancréatite chronique.

Inactivité physique

La recherche laisse entendre que les personnes qui sont actives physiquement sur une base régulière pourraient être moins susceptibles d’être atteintes du cancer du pancréas.

Consommation de viande rouge et de viande transformée

Plusieurs études démontrent un lien entre la consommation de viande rouge et de viande transformée et une hausse du risque de cancer du pancréas.

Exposition professionnelle à des produits chimiques

Des études ont révélé qu’une exposition professionnelle à certains produits chimiques pendant plus de 10 ans accroît le risque de cancer du pancréas. Ces produits sont entre autres ceux-ci :

  • composés et solvants de pétrole
  • certains colorants
  • substances chimiques nécessaires à l’affinage
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques et hydrocarbures chlorés

Helicobacter pylori

L’Helicobacter pylori (H. pylori) est une bactérie qui se développe dans le revêtement interne de l’estomac. Certaines études démontrent un lien entre l’infection à H. pylori et une hausse du risque de cancer du pancréas.

Virus de l’hépatite B

Le virus de l’hépatite B (VHB) est un virus qui cause une infection au foie. D’après certaines études, l’infection au VHB accroît le risque de cancer du pancréas.

Maladie des gencives

Des chercheurs étudient les liens possibles entre les maladies des gencives (maladies parodontales) et certaines affections médicales. D’après certaines études, il y a un lien entre les maladies des gencives, ou la bactérie qui cause ces maladies, et une hausse du risque de cancer du pancréas.

Fibrose kystique

La fibrose kystique est une maladie génétique qui affecte les glandes produisant le mucus et la sueur, ce qui nuit à la fonction des poumons et du tube digestif. Les personnes atteintes de fibrose kystique pourraient risquer davantage d’avoir certains cancers, dont le cancer du pancréas, si elles vivent avec cette maladie sur une longue période.

Cirrhose du foie

La cirrhose apparaît lorsque du tissu cicatriciel remplace le tissu sain du foie. Le tissu cicatriciel bloque la circulation du sang dans le foie, l’empêchant ainsi de fonctionner normalement. La cirrhose est causée par des dommages à long terme aux tissus du foie, comme une trop grande consommation d’alcool et ou une infection au virus de l’hépatite B ou C. La recherche démontre que la cirrhose fait augmenter le risque de cancer du foie, mais elle pourrait aussi accroître le risque de cancer du pancréas.

Facteurs de risque inconnus

On n’arrive pas encore à déterminer si les facteurs suivants sont liés au cancer du pancréas. C’est peut-être parce que les chercheurs ne parviennent pas à établir définitivement ce lien ou que les études ont engendré différents résultats. Il faut mener d’autres recherches pour savoir si les éléments qui suivent sont des facteurs de risque du cancer du pancréas :

  • chirurgie pratiquée pour enlever la vésicule biliaire (cholécystectomie)
  • exposition aux pesticides

Questions à poser à votre équipe de soins

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur les risques à votre équipe de soins.

indice de masse corporelle (IMC)

Mesure basée sur le rapport entre le poids corporel et la taille (calculée en divisant le poids en kilogrammes par la taille en mètres au carré).

L’IMC sert à déterminer si une personne a un poids insuffisant, un excès de poids ou un poids normal par rapport à sa taille.

Histoires

Je suis reconnaissante de la chance que nous avons eue, et je veux que toutes les familles aient la même. C’est pour cette raison que la Société canadienne du cancer figure dans mon testament.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus