Cancer du pancréas

Vous êtes ici:

Diagnostic du cancer du pancréas

Le diagnostic est un processus qui permet d’identifier la cause d’un problème de santé. Le processus diagnostique du cancer du pancréas débute habituellement par une visite à votre médecin de famille. Il vous questionnera sur les symptômes que vous éprouvez et vous fera un examen physique. En se basant sur ces informations, il est possible que votre médecin vous dirige vers un spécialiste ou vous prescrive des examens afin de vérifier la présence d’un cancer du pancréas ou d’autres problèmes de santé.

Le processus diagnostique peut sembler long et décourageant. C’est normal de s’inquiéter, mais essayez de ne pas oublier que d’autres affections médicales peuvent causer des symptômes semblables à ceux du cancer du pancréas. Il est important que l’équipe de soins élimine toute autre cause possible du problème de santé avant de poser un diagnostic de cancer du pancréas.

On peut avoir recours aux tests qui suivent pour éliminer ou diagnostiquer le cancer du pancréas. Bien des tests permettant de poser le diagnostic de cancer sont également employés pour en déterminer le stade, c’est-à-dire jusqu'où la maladie a progressé. Votre médecin pourrait aussi vous faire passer d'autres examens afin de vérifier votre état général de santé et d’aider à planifier votre traitement.

Antécédents de santé et examen physique

Vos antécédents de santé consistent en un bilan de vos symptômes, de vos facteurs de risque et de tous les événements et troubles médicaux que vous auriez pu éprouver dans le passé. Votre médecin vous posera des questions sur vos antécédents personnels :

  • symptômes qui laissent croire à un cancer du pancréas
  • usage du tabac à fumer
  • obésité
  • diabète
  • pancréatite chronique (inflammation ou infection du pancréas)

Votre médecin peut aussi vous poser des questions sur vos antécédents familiaux :

  • cancer du pancréas
  • cancer héréditaire du sein et de l’ovaire
  • syndrome du nævus dysplasique (FAMMM)
  • syndrome de Peutz-Jeghers
  • syndrome de Lynch (aussi appelé cancer colorectal héréditaire sans polypose, ou HNPCC)
  • pancréatite héréditaire

L'examen physique permet à votre médecin de rechercher tout signe de cancer du pancréas. Lors de l'examen physique, votre médecin peut :

  • observer votre peau et le blanc de vos yeux pour savoir si vous n’avez pas la jaunisse;
  • palper votre abdomen pour savoir s’il y a une masse ou une enflure;
  • palper votre abdomen pour vérifier si votre vésicule biliaire, votre rate ou votre foie est plus gros que la normale;
  • vérifier si vos jambes sont enflées;
  • vérifier si les ganglions lymphatiques qui se trouvent au-dessus de vos clavicules ou ailleurs sont enflés.

Apprenez-en davantage sur l’examen physique.

Formule sanguine complète (FSC)

La FSC permet d'évaluer la quantité et la qualité des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes. On y a recours pour évaluer la qualité de fonctionnement de la moelle osseuse et de certains organes. Elle permet aussi d’obtenir des valeurs de référence auxquelles vos médecins pourront comparer les résultats de prochaines FSC effectuées pendant et après le traitement.

Apprenez-en davantage sur la formule sanguine complète (FSC).

Analyses biochimiques sanguines

Lors d'une analyse biochimique sanguine, on mesure le taux de substances chimiques dans le sang. Elle permet d'évaluer la qualité de fonctionnement de certains organes et aussi de détecter des anomalies. On peut avoir recours aux analyses biochimiques sanguines pour mesurer les substances chimiques suivantes :

  • bilirubine
  • phosphatase alcaline
  • lacticodéshydrogénase (LDH)
  • alanine aminotransférase (ALT)
  • aspartate transaminase (AST)
  • amylase

Une hausse du taux de l'une de ces substances peut indiquer :

  • un blocage dans le canal cholédoque ou le canal pancréatique;
  • une pancréatite, soit l’inflammation ou l’infection du pancréas;
  • la propagation du cancer du pancréas au foie.

Apprenez-en davantage sur les analyses biochimiques sanguines.

Dosage des marqueurs tumoraux

Les marqueurs tumoraux sont des substances que l’on trouve dans le sang, les tissus et les liquides prélevés du corps. Un taux anormal d’un marqueur tumoral peut signifier qu’une personne est atteinte d’un cancer du pancréas.

On effectue habituellement un dosage des marqueurs tumoraux pour évaluer votre réaction au traitement du cancer. Il peut aussi servir à diagnostiquer le cancer du pancréas. Le dosage n’est pas assez sensible ou spécifique pour permettre de dépister le cancer du pancréas.

On peut mesurer les marqueurs tumoraux suivants pour le cancer du pancréas.

L’antigène carbohydrate 19-9 (CA 19-9) est une protéine présente en très petite quantité à la surface de certaines cellules cancéreuses. Le dosage du CA 19-9 est plus élevé que la normale chez 70 à 80 % des personnes atteintes du cancer du pancréas. Apprenez-en davantage sur l’antigène carbohydrate 19-9 (CA19-9).

L’antigène carcinoembryonnaire (ACE) est une protéine qu’on observe normalement dans les tissus du fœtus en développement. Le taux d’ACE dans le sang diminue après la naissance. Le dosage de l’ACE est plus élevé que la normale chez environ 50 % des personnes atteintes du cancer du pancréas. Apprenez-en davantage sur l’antigène carcinoembryonnaire (ACE).

Apprenez-en davantage sur le dosage des marqueurs tumoraux.

Tomodensitométrie (TDM)

Lors d'une TDM, on emploie des appareils radiographiques particuliers afin de produire des images à 3 dimensions et en coupes des organes, tissus, os et vaisseaux sanguins du corps. Un ordinateur assemble les clichés en images détaillées.

La TDM est l'examen d'imagerie le plus utilisé pour le cancer du pancréas. On y a recours pour :

  • trouver une tumeur;
  • connaître la taille de la tumeur;
  • savoir si la tumeur peut être complètement enlevée par chirurgie;
  • savoir si le cancer s'est propagé aux organes et tissus voisins;
  • guider une biopsie à l'aiguille fine (BAF) quand on veut faire des prélèvements de tissu.

Apprenez-en davantage sur la TDM.

Échographie

Lors d'une échographie, on a recours à des ondes sonores de haute fréquence pour produire des images de parties du corps. Elle permet de :

  • trouver une tumeur;
  • aider à différencier certains types de tumeurs les uns des autres;
  • guider une biopsie à l'aiguille fine (BAF) quand on veut faire des prélèvements de tissu.

L’échographie abdominale peut être l’un des premiers examens effectués si vous avez une douleur inexpliquée à l’abdomen. On peut aussi y avoir recours pour observer le foie.

L'échoendoscopie (EE) est une intervention plus récente qui permet de diagnostiquer le cancer du pancréas avec plus de précision que l’échographie abdominale. L’endoscope est un instrument mince semblable à un tube qui est muni d’une lumière et d’une lentille à une extrémité. Lors de l’EE, le médecin fait glisser l'endoscope le long de la gorge jusqu'à l'œsophage puis l'estomac et finalement au duodénum (première partie de l'intestin grêle). Il insère ensuite une sonde ultrasonore dans l'endoscope et la fait descendre et pointer vers le pancréas. On fait l'échographie du pancréas et des organes voisins.

L'EE révèle une image très précise et est efficace pour détecter les petites tumeurs. Les médecins peuvent aussi prélever du tissu (biopsie) lors de l’EE.

Apprenez-en davantage sur l’échographie.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

En imagerie par résonance magnétique (IRM), on a recours à de puissantes forces magnétiques et à des ondes radio-électriques pour produire des images en coupes des organes, tissus, os et vaisseaux sanguins du corps. Un ordinateur assemble les images en clichés à 3 dimensions.

On a recours à l’IRM pour trouver une tumeur et vérifier si le cancer s'est propagé à d’autres organes et tissus.

La cholangiopancréatographie par résonance magnétique (CPRM) est un type particulier d’IRM qui produit des images détaillées du foie, de la vésicule biliaire, des canaux biliaires, du pancréas et du canal pancréatique.

Apprenez-en davantage sur l’IRM.

Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE)

La CPRE ressemble à l’échoendoscopie. C’est une intervention lors de laquelle on a recours à un endoscope (instrument mince semblable à un tube qui est muni d’une lumière et d’une lentille à une extrémité) et aux rayons X pour examiner les canaux qui drainent le pancréas, le foie et la vésicule biliaire. On injecte un colorant dans les canaux pour qu'ils apparaissent clairement à la radiographie. On prend des clichés dès que le colorant est injecté.

On a recours à la CPRE pour :

  • trouver une tumeur qui pourrait bloquer un canal biliaire ou le canal pancréatique;
  • faire un prélèvement (biopsie);
  • mettre une endoprothèse (tube) en place pour dégager un canal biliaire obstrué.

Apprenez-en davantage sur la CPRE.

Laparoscopie

La laparoscopie est une intervention lors de laquelle on insère un endoscope (instrument mince semblable à un tube qui est muni d’une lumière et d’une lentille à une extrémité) dans une petite coupure (incision) pratiquée dans l'abdomen. Faire une laparoscopie peut aider à ne pas avoir à pratiquer une chirurgie abdominale plus étendue.

On a recours à la laparoscopie pour :

  • observer le pancréas et les structures voisines;
  • prélever du tissu (biopsie).

Biopsie

Lors d’une biopsie, le médecin prélève du tissu ou des cellules du corps afin de les analyser en laboratoire. Le rapport du pathologiste indique ou non si des cellules cancéreuses ont été observées dans l’échantillon.

La biopsie à l'aiguille fine (BAF) est le type de biopsie auquel on a recours pour faire un prélèvement dans le pancréas. On se sert d’une aiguille fine et d’une seringue pour prélever une petite quantité de liquide ou de cellules.

On peut faire la BAF du pancréas à travers la peau. Le médecin se sert de la TDM ou de l’échographie pour guider l’aiguille jusqu’à la tumeur. On peut faire la BAF lors d’une laparoscopie, d’une EE ou d’une CPRE.

On peut aussi avoir recours à la BAF pour faire des prélèvements dans le foie afin de savoir si le cancer s’est propagé au foie.

Apprenez-en davantage sur la biopsie et la BAF.

Tomographie par émission de positrons (TEP)

Lors d'une tomographie par émission de positrons (TEP), on emploie une matière radioactive appelée produit radiopharmaceutique pour détecter des changements dans l’activité métabolique des tissus du corps. Un ordinateur analyse les modèles de distribution de la radioactivité et produit des images à 3 dimensions et en couleur de la région examinée.

On a recours à la TEP pour :

  • trouver une tumeur;
  • savoir si le cancer s'est propagé à d’autres organes et tissus.

Apprenez-en davantage sur la TEP.

Cholangiographie transhépatique percutanée (CTP)

La CTP est une radiographie des canaux biliaires et du foie. Le médecin insère une aiguille fine dans la peau jusque dans la région des canaux biliaires. On injecte un produit de contraste, ou colorant spécial, dans les canaux biliaires. Le colorant trace le contour de la structure des canaux biliaires et du foie sur les clichés radiographiques.

On peut avoir recours à la CTP pour savoir si un canal biliaire est obstrué. Les médecins peuvent aussi y avoir recours pour se guider quand ils mettent une endoprothèse en place afin de dégager un canal biliaire obstrué.

Questions à poser à votre équipe de soins

Apprenez-en davantage sur le diagnostic. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le diagnostic à votre équipe de soins.

jaunisse

Affection caractérisée par un jaunissement de la peau et du blanc des yeux et une urine jaune foncé.

La jaunisse peut être causée par un taux élevé de bilirubine (substance qui se forme quand les globules rouges se dégradent) dans le sang. Elle peut aussi être la conséquence de troubles du foie ou de l'obstruction d’un canal biliaire.

Histoires

Le Dr David Malkin, chercheur Le Dr David Malkin contribue à accroître la survie des patients grâce au dépistage.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus