Cancer de l’ovaire

Vous êtes ici:

Tumeurs et affections non cancéreuses de l’ovaire

Une tumeur non cancéreuse, ou bénigne, de l’ovaire est une masse qui ne se propage pas à d’autres parties du corps (pas de métastases). Les tumeurs non cancéreuses ne mettent habituellement pas la vie en danger. Les affections bénignes de l’ovaire, comme les kystes et les ovaires polykystiques, sont également non cancéreuses.

Les tumeurs bénignes et les kystes ne causent généralement pas de symptôme. Les symptômes qui surviennent parfois sont :

  • saignements vaginaux inhabituels
  • douleur à l’abdomen (liée à l’augmentation de la taille de la tumeur ou du kyste)

Tumeurs bénignes

En général, on traite les tumeurs bénignes au moyen d’une chirurgie visant à enlever la partie de l’ovaire qui contient la tumeur ou l’ovaire en entier.

Les tumeurs épithéliales bénignes sont le type le plus courant de tumeur bénigne de l’ovaire. Elles prennent naissance dans les cellules qui recouvrent la surface externe de l’ovaire.

Leur composition peut être principalement kystique (cystadénome), principalement solide (adénofibrome) ou mixte (cystadénofibrome) Les types de tumeurs épithéliales bénignes sont les suivants :

  • séreux (par exemple, cystadénome séreux, s’il est principalement kystique)
  • mucineux (par exemple, adénofibrome mucineux, s’il est principalement solide)
  • cystadénofibrome
  • tumeurs de Brenner

Les tumeurs stromales bénignes prennent naissance dans les cellules du tissu conjonctif qui soutient l’ovaire. Ces tumeurs peuvent produire des hormones femelles, c’est-à-dire l’œstrogène et la progestérone. Les types de tumeurs stromales bénignes comprennent :

  • thécome
  • fibrome
  • fibrothécome – tumeur mixte composée de cellules du thécome et de cellules du fibrome
  • tumeur à cellules de Leydig
  • lutéome stromal

Les tumeurs germinales bénignes prennent naissance dans les cellules qui produisent les ovules. On les appelle aussi tératomes cystiques matures ou kystes dermoïdes. La plupart des tumeurs germinales bénignes se développent au cours des années fécondes d’une femme, soit de l’adolescence à la quarantaine.

Kystes

Le kyste de l’ovaire est une affection bénigne courante. Un kyste est un sac rempli de liquide qui se forme à la surface ou à l’intérieur d’un ovaire. La plupart des kystes de l’ovaire sont des kystes fonctionnels, ce qui signifie que l’ovaire atteint continue de fonctionner normalement malgré la présence du kyste. Les kystes fonctionnels se forment lors de l’ovulation normale (libération de l’ovule par l’ovaire). Les kystes folliculaires et les kystes du corps jaune sont des kystes fonctionnels.

Les kystes disparaissent habituellement sans traitement, en l’espace de quelques mois. Ils peuvent aussi être enlevés au moyen d’une chirurgie.

Ovaires polykystiques

Quand les ovaires sont polykystiques, des changements touchant le cycle hormonal et le processus d’ovulation normaux empêchent la maturation des ovules et leur libération par les ovaires (appelée ovulation). Les ovules forment alors plutôt de très petits kystes dans les ovaires. La taille des ovaires risque d’augmenter et une épaisse couche externe peut apparaître.

De nombreuses femmes dont les ovaires sont polykystiques ont peu ou pas de menstruations et elles ont généralement de la difficulté à tomber enceintes.

Le traitement des ovaires polykystiques comprend :

  • hormonothérapie à base de progestatif
  • prise de contraceptifs oraux
  • traitements contre l’infertilité (pour les femmes qui veulent tomber enceintes)

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr David Huntsman Risque génétique d’une forme agressive de cancer de l’estomac

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus