Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’ovaire

Vous êtes ici:

Qu’est-ce que le cancer de l'ovaire?

Le cancer de l’ovaire est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de l’ovaire. Le mot « maligne » signifie que les cellules peuvent se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

Les ovaires font partie de l’appareil reproducteur féminin. Ce sont 2 petits organes ovales situés de chaque côté de l’utérus, ou matrice, près de l’extrémité des trompes de Fallope. Les ovaires fabriquent et libèrent des œufs (ovules). Ils produisent également des hormones femelles, soit les œstrogènes et la progestérone.

Les ovaires se composent de différents types de cellules. Des cellules épithéliales qui forment la couche externe de l’ovaire appelée épithélium. Des cellules stromales formant le tissu conjonctif qui maintient les composantes de l’ovaire ensemble. Des cellules germinales, soit les ovules chez la femme, qui sont les cellules reproductrices.

Les cellules de l’ovaire subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent engendrer des affections non cancéreuses, ou bénignes, comme des kystes. Ils peuvent aussi entraîner la formation de tumeurs non cancéreuses. Des modifications dans les cellules épithéliales, par exemple, peuvent causer un adénome séreux ou un adénome mucineux, qui sont des tumeurs bénignes. Des cellules stromales modifiées peuvent à leur tour mener à des tumeurs non cancéreuses, comme le thécome ou le fibrome. Enfin, des changements dans les cellules germinales peuvent engendrer des tumeurs germinales non cancéreuses.

Des modifications dans les cellules épithéliales de l’un ou des deux ovaires causent parfois des tumeurs à la limite de la malignité. Cela veut dire que les tumeurs ressemblent à des tumeurs cancéreuses, mais qu’elles ne se sont pas propagées aux tissus voisins. Les tumeurs mucineuses ou les tumeurs séreuses en sont des exemples.

Dans certains cas, les cellules ovariennes modifiées peuvent se transformer en cancer de l’ovaire. Il existe 3 principaux types de cancers de l’ovaire, chacun d’eux prenant naissance dans un type de cellule différent de l’ovaire.

  • Les tumeurs épithéliales qui apparaissent dans les cellules épithéliales sont appelées carcinomes épithéliaux de l’ovaire. Le carcinome séreux est le type le plus courant de carcinome épithélial de l’ovaire.
  • Les tumeurs stromales se développent dans les cellules stromales. Les tumeurs de la granulosa sont le type le plus courant de tumeur stromale.
  • Les tumeurs germinales sont des tumeurs cancéreuses rares qui se forment dans les cellules germinales. Le dysgerminome et la tumeur vitelline en sont des exemples.

Un autre type rare de cancer de l’ovaire qui peut aussi se manifester est le carcinome péritonéal primitif extra-ovarien. Cette tumeur peut se développer dans le péritoine, la membrane qui tapisse les parois de l’abdomen et du bassin. Il ressemble au carcinome épithélial de l’ovaire, sauf qu’il y a très peu ou pas du tout de cancer dans l’ovaire et on ne sait pas vraiment où le cancer a pris naissance.

Schéma de l'appareil reproducteur féminin

Histoires

Dr Barbara Triggs Raine Des rongeurs qui nous fournissent des armes contre le cancer

Plus de details

Défense des intérêts des personnes atteintes de cancer

Illustration d’un mégaphone

Nos employés et bénévoles rencontrent les élus des divers paliers de gouvernement (municipal, provincial et fédéral) pour les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une de leurs priorités.

Apprenez-en plus