Logo Société canadienne du cancer

Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Signes et symptômes du lymphome non hodgkinien

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue par exemple). Les signes et symptômes du lymphome non hodgkinien (LNH) peuvent aussi être causés par d'autres affections médicales. Il est donc important de consulter un médecin si des symptômes inhabituels se manifestent.

Les signes et symptômes du LNH sont les suivants :

  • ganglions lymphatiques enflés au cou, à l'aisselle ou à l'aine – symptôme le plus courant
    • Les ganglions lymphatiques qui sont enflés sont habituellement indolores. Cependant, ils peuvent finir par exercer une pression sur les tissus ou organes voisins et causer de l'inconfort ou de la douleur.
    • Il arrive couramment que les ganglions lymphatiques soient enflés, et cela peut être causé par d'autres problèmes de santé, comme une infection ou la grippe. Cependant, ces ganglions sont généralement de petite taille. S'ils sont enflés à cause d'une infection, ils pourraient être sensibles ou douloureux.
  • éruption cutanée ou peau qui démange (prurit)
  • fatigue inexpliquée

Certains symptômes du LNH sont généralisés et affectent tout le corps. Ce sont des symptômes systémiques, ou symptômes B :

  • fièvre inexpliquée – température supérieure à 38 °C, sans cause apparente, qui peut durer des semaines
  • sueurs nocturnes importantes – transpiration tellement abondante que les vêtements de nuit ou les draps sont mouillés et pourraient devoir être changés
  • perte de poids inexpliquée – perte de poids équivalant à plus de 10 % du poids corporel sur une période de 6 mois

Les symptômes B sont habituellement associés à une maladie plus étendue. Leur présence peut jouer un rôle dans la prise de décisions relatives au traitement.

Signes et symptômes liés à l'emplacement de la maladie

Le LNH peut causer d'autres signes et symptômes selon la partie du corps affectée.

  • Si le LNH affecte le thorax, la personne peut avoir :
    • un essoufflement
    • une toux
  • Si le LNH affecte l'abdomen, la personne peut avoir :
    • de la difficulté à digérer
    • une masse ou une enflure à l'abdomen
    • une sensibilité, une douleur ou un inconfort abdominal
    • des nausées ou des vomissements
    • une perte d'appétit
    • la rate ou le foie enflé
    • de l'anémieanémieDiminution du nombre de globules rouges sains dans le sang., à cause d'un saignement chronique dans le tube digestif (tractus gastro-intestinal), comme dans l'estomac ou l'intestin
  • Si le LNH affecte le cerveau (lymphome au SNC), la personne peut avoir :
    • des maux de tête
    • de la difficulté à penser
    • de la difficulté à bouger certaines parties de son corps
    • des changements de personnalité
    • des crises d'épilepsie
  • Si le LNH affecte la moelle osseuse, la personne peut avoir :
    • des cellules sanguines dont le nombre est bas
    • des infections constantes ou récurrentes
    • des saignements ou des ecchymoses plus fréquentes

Histoires

Woman at market in front of CCS poster Il s’agit vraiment d’un programme vital, et nous sommes très reconnaissants envers Husky Energy, qui l’a rendu possible.

Plus de details

Transport vers les centres de traitement du cancer

Illustration d’une automobile

Depuis plus de 50 ans, le programme de transport de la Société canadienne du cancer aide les patients à canaliser leurs énergies dans leur combat contre le cancer sans avoir à se préoccuper de trouver un moyen de se rendre à leurs traitements.

Apprenez-en plus