Logo Société canadienne du cancer

Neuroblastome

Vous êtes ici:

Traitements de la récidive de neuroblastome

En présence d’un neuroblastome récidivant, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. L’équipe de soins suggérera des traitements qui se basent sur les besoins de votre enfant et travaillera en collaboration avec vous pour élaborer un plan de traitement.

Le neuroblastome de risque élevé est associé à un plus grand risque de récidive que le neuroblastome de risque faible ou moyen. En général, lorsque la maladie ne réapparaît que dans une région, le pronostic est plus favorable que lorsqu’elle récidive à de nombreux endroits, comme les os et la moelle osseuse.

Les traitements du neuroblastome récidivant sont basés sur la catégorie de risque assignée au cancer au moment du diagnostic. Les traitements dépendent aussi des éléments suivants :

  • le stade du cancer au moment du diagnostic
  • certaines caractéristiques de la tumeur récidivante, comme des changements chromosomiques
  • l’emplacement de la récidive
  • les traitements déjà reçus
  • l’état de santé global de l’enfant

Traitements de la récidive de neuroblastome de risque faible

Lorsqu’une récidive survient dans un seul emplacement chez des enfants initialement traités pour un neuroblastome de risque faible, les options de traitement comprennent la chirurgie, la chimiothérapie ou les deux.

Si le neuroblastome récidivant s’est propagé à d’autres parties du corps, on le traite habituellement par chimiothérapie. On peut faire une chirurgie pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur récidivante.

Traitements de la récidive de neuroblastome de risque moyen

Une récidive qui survient dans un seul emplacement chez des enfants initialement traités pour un neuroblastome de risque moyen peut être traitée par une chirurgie. On peut aussi avoir recours à une chirurgie.

Si le neuroblastome récidivant s’est propagé à d’autres parties du corps, le traitement est souvent agressif et peut consister en une association de traitements comprenant la chimiothérapie, la chirurgie, la radiothérapie, la greffe de cellules souches, les rétinoïdes et l’immunothérapie.

Traitements de la récidive de neuroblastome de risque élevé

Lorsqu’une récidive survient dans un seul emplacement chez des enfants initialement traités pour un neuroblastome de risque élevé, les options de traitement comprennent la chimiothérapie, la radiothérapie ou les deux. On peut aussi avoir recours à la greffe de cellules souches (ce traitement est parfois appelé sauvetage par greffe de cellules souches).

On a parfois recours à un traitement ciblé utilisant la métaiodobenzylguanidine (MIBG) radioactive pour traiter la récidive d’un neuroblastome de risque élevé. On peut employer ce traitement en association avec une chimiothérapie à forte dose et une greffe de cellules souches. Ce traitement n’est offert que dans quelques centres canadiens, souvent dans le cadre d’un essai clinique.

Neuroblastome récidivant dans le système nerveux central (SNC)

On peut avoir recours à la chirurgie pour enlever la tumeur chez des enfants dont le neuroblastome récidive dans le SNC (encéphale et moelle épinière). On administre habituellement de la radiothérapie après la chirurgie.

Essais cliniques

De nombreux enfants atteints de neuroblastome récidivant sont traités dans le cadre d’un essai clinique. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer qui soient meilleures. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus