Logo Société canadienne du cancer

Cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Vous êtes ici:

Soins de soutien pour le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Les soins de soutien permettent aux gens de surmonter les obstacles physiques, pratiques, émotifs et spirituels engendrés par le cancer. C’est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cette maladie. De nombreux programmes et services permettent de répondre aux besoins et d’améliorer la qualité de vie de ces personnes et de leurs proches, en particulier une fois que le traitement est terminé.

Le rétablissement du cancer des fosses nasales ou des sinus paranasaux et l’adaptation à la vie après le traitement diffèrent pour chaque personne. Le rétablissement dépend du stade de la maladie, du type de traitement administré et de nombreux autres facteurs. La fin du traitement d’un cancer peut engendrer des émotions partagées. Même si le traitement est terminé, il pourrait y avoir d’autres questions à régler, comme l’adaptation aux effets secondaires à long terme. Une personne qui a été traitée pour un cancer des fosses nasales ou des sinus paranasaux peut se préoccuper des aspects suivants.

Estime de soi et image corporelle

L’estime de soi désigne la façon par laquelle une personne se sent face à elle-même ou se perçoit. L’image corporelle désigne la perception qu’une personne a de son propre corps. Le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux et ses traitements peuvent affecter l’estime de soi et l’image corporelle d’une personne, souvent parce qu’ils peuvent modifier le corps, par exemple :

  • cicatrices
  • changements de la peau
  • changements de la forme et de l’apparence du visage
  • prothèse (bouche, nez ou œil)
  • perte de poids

Certains de ces changements peuvent être temporaires, alors que d’autres peuvent durer longtemps ou être permanents. De nos jours, les techniques chirurgicales et les méthodes employées en chirurgie reconstructive contribuent à réduire les changements de l’apparence du visage après la chirurgie.

Notre visage joue un rôle important dans notre estime de soi et notre image corporelle puisqu’il est la partie la plus visible de notre corps. Pour beaucoup de personnes, l’image corporelle et la perception du regard des autres sont étroitement liées à l’estime de soi et peuvent être source de préoccupations réelles et d’une importante détresse. Ces personnes peuvent avoir peur de sortir et d’être rejetées par les autres et ressentir de la colère, de l’inquiétude ou de la peine.

Apprenez-en davantage sur l’estime de soi et l’image corporelle.

Mauvaise nutrition et perte de poids

Après une chirurgie ou une radiothérapie du cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux, il peut être difficile de mâcher et d’avaler. D’autres effets secondaires du traitement de ce cancer comprennent la difficulté à ouvrir la mâchoire (trismus), la douleur dans la bouche (mucosite), la sécheresse de la bouche (xérostomie), les changements du goût et la perte d’appétit. Ces problèmes peuvent tous entraîner une mauvaise nutrition et une perte de poids.

Des mesures peuvent être prises pour améliorer votre appétit, vous pousser à manger davantage et maintenir une bonne nutrition. Votre équipe de soins peut vous proposer des moyens de bien vous alimenter pendant et après votre traitement. Un diététiste professionnel peut vous aider à gérer la perte d’appétit et la mauvaise nutrition.

En raison des traitements, la nourriture ou les suppléments nutritionnels oraux ne suffisent parfois pas à remplir tous les besoins nutritionnels d’une personne. Il peut alors être nécessaire d’administrer des éléments nutritifs au moyen d’une sonde d’alimentation jusqu’à ce que cette personne soit capable de se nourrir normalement.

Apprenez-en davantage sur bien manger après un traitement et sur l’alimentation par sonde. Vous pouvez également en savoir plus sur les problèmes suivants et sur les moyens de les prendre en charge :

Hygiène buccodentaire

Une bonne hygiène buccodentaire est très importante après le traitement d’un cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux. La radiothérapie et certains types de chirurgie peuvent augmenter votre risque de souffrir d’une infection de la bouche ou d’avoir des caries dentaires. La radiothérapie dirigée vers la tête et le cou peut provoquer une sécheresse de la bouche (appelée xérostomie) si elle endommage les glandes salivaires. Une bouche sèche augmente le risque d’avoir des caries.

On vous recommandera probablement de vous rincer la bouche avec une solution d’eau, de sel et de bicarbonate de soude au cours des premières semaines suivant la chirurgie. Après environ un mois, votre équipe de soins pourrait vous conseiller d’administrer la solution saline et une solution à base de peroxyde d’hydrogène à l’aide d’une poire, d’une seringue ou d’un pulvérisateur afin de nettoyer l’intérieur de votre bouche. Il est important de vous assurer que la région où la chirurgie a eu lieu est bien propre. Vous devriez recommencer à vous brosser les dents et à utiliser la soie dentaire dès que possible. De plus, il est probable que vous aurez régulièrement des traitements au fluorure afin de prévenir la carie dentaire et la perte de dents.

Si vous avez reçu de la radiothérapie, on vous encouragera probablement à consulter un dentiste toutes les 4 à 8 semaines au cours des 6 mois suivant le traitement. Après 6 mois, le dentiste vous mentionnera à quelle fréquence vous devez le voir selon vos besoins.

Apprenez-en davantage sur l’hygiène de la bouche.

Ostéoradionécrose

L’ostéoradionécrose désigne la mort des os causée par la radiation, qui endommage les vaisseaux sanguins. La radiothérapie pour le cancer des fosses nasales ou des sinus paranasaux comporte un risque d’ostéoradionécrose.

Avant de recevoir de la radiothérapie, consultez votre dentiste pour qu’il effectue un examen dentaire complet et qu’il nettoie vos dents. S’il doit enlever des dents ou plomber des caries, il est préférable qu’il le fasse avant votre radiothérapie. Le dentiste vous rappellera de vous brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire régulièrement. Il pourrait également vous proposer de recevoir des traitements quotidiens au fluorure avant que vous commenciez votre radiothérapie.

Apprenez-en davantage sur l’ostéoradionécrose.

Cessation tabagique

Le tabagisme augmente le risque de récidive du cancer. Il a aussi une incidence sur la qualité de la guérison et de la réadaptation. Votre équipe de soins peut vous proposer des moyens pour vous aider à renoncer au tabac.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur les soins de soutien après un traitement.

Histoires

Dr Robert Bristow La recherche du Dr Robert Bristow sur le cancer de la prostate pourrait servir à la personnalisation du traitement.

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus