Mésothéliome

Vous êtes ici:

Traitements du mésothéliome pleural

Les options de traitement du mésothéliome pleural dépendent de si le cancer peut être enlevé par une chirurgie (on dit alors qu’il est résécable) ou non (on dit alors qu’il est non résécable). Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

La chirurgie n’est généralement pas offerte aux personnes atteintes d’un mésothéliome pleural de sous-type sarcomatoïde, car il s’agit d’une tumeur agressive qui revient (récidive) rapidement après le traitement.

Selon le stade du mésothéliome pleural, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes.

Mésothéliome pleural résécable

Le mésothéliome pleural résécable comprend la plupart des tumeurs de stade 1 et peut inclure certaines tumeurs de stade 2 ou 3.

Radiothérapie

On administre maintenant de la radiothérapie externe avant de pratiquer une chirurgie pour traiter le mésothéliome pleural résécable, car des études ont montré que cela améliorait la survie de façon significative.

Si on n’a pas recours à la radiothérapie externe avant la chirurgie, il est possible qu’on l’emploie après une pneumonectomie extrapleurale.

Le rayonnement est dirigé vers le côté du thorax où on a détecté le mésothéliome pleural.

On n’administre habituellement pas de radiothérapie après une pleurectomie/décortication, car elle risque d’endommager le poumon.

Chirurgie

La chirurgie est plus efficace lorsqu’elle permet d’enlever la totalité ou la plus grande partie du cancer. La personne opérée doit être en assez bonne santé pour la subir et pour s’en rétablir.

Les types de chirurgies offerts sont les suivants :

  • pneumonectomie extrapleurale
  • pleurectomie/décortication

Chimiothérapie

Dans le cas d’un mésothéliome pleural résécable, on offre de la chimiothérapie après la chirurgie.

Les associations chimiothérapeutiques les plus couramment administrées pour traiter le mésothéliome pleural sont :

  • cisplatine et pemetrexed (Alimta)
  • cisplatine et raltitrexed (Tomudex)
  • pemetrexed et carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) – peut être offert aux personnes qui éprouvent d’autres problèmes de santé et qui ne peuvent pas recevoir de cisplatine

Mésothéliome pleural non résécable

Le mésothéliome pleural non résécable comprend les tumeurs de stade 4 et certaines tumeurs de stade 2 ou 3. Ce cancer s’est trop propagé pour qu’on puisse l’enlever complètement au moyen d’une chirurgie.

Les traitements employés en présence d’un cancer non résécable peuvent aussi être offerts aux personnes qui ne sont pas en assez bonne santé pour subir une chirurgie visant à enlever le mésothéliome ou à celles qui décident de ne pas être opérées.

Chirurgies palliatives

Les chirurgies palliatives soulagent les symptômes, tels que la douleur ou la difficulté à respirer, mais elles ne traitent pas le cancer lui-même. Les interventions chirurgicales palliatives offertes pour traiter le mésothéliome pleural non résécable peuvent inclure :

  • réduction tumorale
  • thoracentèse
  • pleurodèse

Chimiothérapie

Les associations chimiothérapeutiques les plus couramment administrées pour traiter le mésothéliome pleural sont :

  • cisplatine et pemetrexed (Alimta)
  • cisplatine et raltitrexed (Tomudex)
  • pemetrexed et carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) – peut être offert aux personnes qui éprouvent d’autres problèmes de santé et qui ne peuvent pas recevoir de cisplatine
  • cisplatine et gemcitabine (Gemzar)

Les agents chimiothérapeutiques employés seuls pour traiter le mésothéliome sont les suivants :

  • pemetrexed
  • gemcitabine
  • vinorelbine (Navelbine)

Radiothérapie

On a recours à la radiothérapie externe pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un mésothéliome pleural non résécable.

Mésothéliome pleural récidivant

La récidive du mésothéliome pleural signifie que le cancer est réapparu à la suite du traitement. Il n’y a pas de traitement standard pour le mésothéliome pleural récidivant. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Pour prendre des décisions relatives au traitement, on tient compte des éléments suivants :

  • l’emplacement de la récidive (réapparition) du cancer
  • les traitements déjà administrés
  • votre état de santé global

Les options de traitement peuvent comprendre la chirurgie palliative, la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Des essais cliniques sur le mésothéliome pleural pourraient être en cours au Canada et accepter des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Susan Penney Le cancer ne fait aucune discrimination.

Lisez l'histoire de Susan

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus