Mésothéliome

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du mésothéliome

Le mésothéliome se comporte différemment chez chaque personne : c’est pourquoi un programme de suivi standard ne convient pas à tous les cas. Toute personne atteinte devrait discuter avec son médecin d’un plan de suivi qui répond à sa propre situation. Les spécialistes du cancer (oncologues) et le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité.

Une fois le traitement terminé, il faudrait signaler au médecin l'apparition de nouveaux symptômes ou la présence de symptômes qui persistent sans attendre au prochain rendez-vous fixé. Ce sont entre autres ceux-ci :

  • toux ou essoufflement plus important
  • augmentation de la taille de l’abdomen
  • douleur plus intense

Planification du suivi

Le suivi après un traitement du mésothéliome varie puisqu’il n’existe pas de ligne directrice standard. Les visites de suivi sont adaptées à la personne et à son traitement. Un suivi est effectué régulièrement si la personne a eu une chirurgie pour traiter un mésothéliome.

Interventions

Lors d’une visite de suivi, le médecin pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement, la capacité d’adaptation de la personne et les symptômes qu’elle éprouve. Il est possible que le médecin fasse un examen physique complet, dont :

  • écouter le thorax
  • palper l’abdomen

Des examens pourraient être prescrits dans le cadre du suivi ou si le médecin soupçonne la réapparition du cancer (récidive) :

  • On fait une tomodensitométrie (TDM) pour savoir jusqu’à quel point les traitements ont réussi à réduire la taille du mésothéliome ou à en ralentir l’évolution. On peut aussi faire une TDM pour vérifier s’il y a une récidive.
  • D’autres examens d’imagerie, comme une radiographie pulmonaire ou abdominale, peuvent être faits si la personne éprouve de nouveaux symptômes.

Si on observe une récidive lors du suivi, l'équipe d'oncologie évaluera la personne atteinte afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur le suivi après le traitement.

Histoires

Sandra LeBlanc C’est facile de soutenir la Société canadienne du cancer. Chacun d’entre nous est touché d’une manière ou d’une autre par le cancer.

Lisez l'histoire de Sandra

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus