Mésothéliome

Vous êtes ici:

Signes et symptômes du mésothéliome

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue par exemple). Il est possible que le mésothéliome ne cause aucun signe ou symptôme au cours des premiers stades. Les signes et symptômes du mésothéliome n’apparaissent souvent que de 20 à 40 ans après l’exposition à l’amiante. Les symptômes se manifestent lorsque la tumeur se développe dans les tissus et les organes voisins ou que du liquide s’accumule autour du poumon (épanchement pleural) ou dans l’abdomen (ascite). La plupart des personnes atteintes d’un mésothéliome reçoivent leur diagnostic au moment où la maladie est avancée ou généralisée.

Les signes et symptômes du mésothéliome peuvent aussi être causés par d'autres affections médicales. Il est donc important de consulter un médecin si des symptômes inhabituels se manifestent.

Les signes et symptômes varient selon l’emplacement du mésothéliome.

Mésothéliome pleural

Les signes et symptômes du mésothéliome qui affecte le thorax (mésothéliome pleural) sont entre autres ceux-ci :

  • malaise thoracique – douleur continue ou non sur le côté du thorax ou sous la cage thoracique
  • essoufflement (dyspnée) – souvent causé par une accumulation de liquide autour des poumons (épanchement pleural) ou un épaississement de la plèvre
  • toux persistante
  • difficulté à avaler
  • voix enrouée – si une pression est exercée sur les nerfs du larynx
  • enflure du visage et des bras
  • perte de poids inexpliquée
  • perte d’appétit
  • fièvre
  • transpiration
  • malaisemalaiseSensation généralisée d’inconfort ou d’un trouble physiologique.

Mésothéliome péritonéal

Les signes et symptômes du mésothéliome qui affecte l’abdomen (mésothéliome péritonéal) sont entre autres ceux-ci :

  • accumulation de liquide dans l’abdomen (ascite ou épanchement péritonéal)
  • enflure de l’abdomen
  • douleur abdominale
  • masse dans l’abdomen ou le bassin
  • nausées et vomissements
  • perte de poids inexpliquée
  • perte d’appétit
  • fièvre
  • blocage dans l’intestin (occlusion intestinale)

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus