Leucémie chez
l’enfant

Vous êtes ici:

Catégories de risque pour la LAL chez l’enfant

Les médecins prennent en considération l’ensemble des facteurs pronostiques de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) chez l’enfant pour déterminer un niveau de risque ou une catégorie de risque. Le niveau de risque comprend la probabilité que le cancer ne réponde pas, ou soit résistant, au traitement ou que le cancer réapparaisse (rechute) après le traitement.

Le niveau de risque peut guider les plans de traitement de l’enfant atteint d’une LAL. Les médecins se servent de ces renseignements pour déterminer si le traitement doit être intensifié ou réduit. Cela permet de s’assurer qu’on administre un traitement suffisant tout en causant le moins possible d’effets secondaires à l’enfant.

Les 2 approches qui suivent permettent d’établir le niveau de risque de la LAL chez l’enfant.

Critères du National Cancer Institute (NCI)/Rome

Les critères du National Cancer Institute (NCI)/Rome se basent sur l’âge et le nombre de globules blancs (GB) pour établir le risque et prévoir l’issue.

Risque standard

La LAL à risque standard doit répondre à ces deux critères :

  • nombre de globules blancs inférieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
  • enfant âgé de 1 à 10 ans

Risque élevé

La LAL à risque élevé peut répondre à l’un des critères suivants :

  • nombre de globules blancs supérieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
  • enfant âgé de moins de 1 an ou de plus de 10 ans

Children’s Oncology Group (COG)

Le Children’s Oncology Group (COG) améliore les critères des traitements qui se basent sur les risques, en particulier pour la LAL à précurseurs B chez les enfants âgés de plus de 1 an.

Risque faible

La LAL à risque faible doit répondre à tous ces critères :

  • nombre de globules blancs inférieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
  • enfant âgé de 1 à 10 ans
  • génétique favorable (l’enfant est porteur d’anomalies chromosomiques et génétiques liées à un pronostic favorable)
  • pas de génétique défavorable (l’enfant n’est porteur d’aucune anomalie chromosomique ou génétique liée à un pronostic défavorable)
  • pas de blastes dans le cerveau ou la moelle épinière, soit le système nerveux central (SNC), et leucémie qui ne s’est pas propagée aux testicules
  • au jour 29, maladie résiduelle minime (MRM) dans la moelle osseuse inférieure à 0,01 %

Risque moyen

La LAL à risque moyen doit répondre à tous ces critères :

  • nombre de globules blancs inférieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
  • enfant âgé de 1 à 10 ans
  • pas de génétique défavorable
  • au jour 29, MRM dans la moelle osseuse inférieure à 0,01 %
  • atteinte du SNC inférieure à SNC 3 et leucémie qui ne s’est pas propagée aux testicules

Risque élevé

L’enfant atteint d’une LAL à risque élevé peut avoir une génétique favorable et n’a pas de génétique défavorable et la maladie répond à n’importe lequel de ces critères :

  • nombre de globules blancs supérieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
  • enfant âgé de 10 ans ou plus mais de moins de 13 ans
  • au jour 29, MRM dans la moelle osseuse supérieure ou égale à 0,01 %
  • leucémie qui s’est propagée aux testicules

Risque très élevé

La LAL à risque très élevé répond à n’importe lequel de ces critères :

  • enfant âgé de plus de 13 ans
  • génétique défavorable
  • au jour 29, MRM dans la moelle osseuse supérieure ou égale à 0,01 % et l’un de ces critères :
    • pas de génétique favorable
    • nombre de globules blancs supérieur à 50 000 cellules/mm3 (50,0 x 109 cellules/L)
    • enfant âgé de plus de 9 ans

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Rebecca and James Hamm Nous trouvions très important que la collecte se fasse en l’honneur de mon oncle, car c’était un formidable moyen pour nous de lui manifester notre solidarité.

Lisez l’histoire de James et Rebecca

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus