Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Chirurgie du cancer de l’œil

La plupart des personnes atteintes du cancer de l’œil auront une chirurgie. Le type de chirurgie que vous aurez dépend surtout de la taille et de l’emplacement de la tumeur, de votre âge et du stade du cancer. Quand votre équipe de soins planifie la chirurgie, elle prend aussi en considération d’autres facteurs comme votre état de santé global, vos préférences et si votre vision est affectée par la tumeur.

On peut pratiquer une chirurgie pour différentes raisons. Vous pouvez avoir une chirurgie pour :

  • enlever complètement la tumeur;
  • enlever la plus grande partie possible de la tumeur (réduction tumorale) avant d’administrer d’autres traitements;
  • atténuer la douleur ou les symptômes (chirurgie palliative);
  • mettre un implant radioactif pour la curiethérapie (type de radiothérapie).

La chirurgie de l’œil est habituellement effectuée par un spécialiste appelé ophtalmologiste. Avant l’opération, le chirurgien vous dira à quoi vous attendre et vous expliquera comment la chirurgie affectera votre vision et votre apparence.

On a recours aux types suivants de chirurgie pour traiter le cancer de l’œil. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements avant ou après la chirurgie.

Résection oculaire

La résection  consiste à enlever la tumeur ainsi qu’une petite quantité de tissu sain tout autour. Ce type de chirurgie aide à conserver la vision dans l’œil atteint et ne modifie habituellement pas l’apparence de l’œil ou du visage. On y a parfois recours pour enlever une petite tumeur à l’intérieur ou autour de l’œil. Lors de la résection, le médecin fait une incision chirurgicale dans le globe oculaire pour enlever la tumeur. Certains types de résection sont nommés en fonction de la partie de l’œil qui est ouverte ou enlevée.

  • L’iridectomie consiste à enlever une partie de l’iris.
  • L’iridotrabéculectomie consiste à enlever une partie de l’iris et une partie de la cornée.
  • L’iridocyclectomie consiste à enlever une partie de l’iris et le corps ciliaire.
  • La choroïdectomie consiste à enlever une partie de la choroïde.
  • La résection transsclérale consiste à enlever la tumeur dans le corps ciliaire ou la choroïde. On fait une incision dans la sclère.
  • L’exérèse en bloc  permet parfois de traiter un petit mélanome intraoculaire de la choroïde. On enlève alors la tumeur ainsi qu’une partie de la paroi de l’œil (choroïde, rétine et sclère) autour de la tumeur. Cette chirurgie est parfois appelée scléro-uvectomie.

Énucléation

L’énucléation consiste à enlever tout le globe oculaire et une partie du nerf optique. On laisse en place la paupière, les muscles, d’autres nerfs ainsi que la graisse dans l’orbite (cavité orbitaire).

On a parfois recours à l’énucléation :

  • pour traiter de très grosses tumeurs à l’œil;
  • pour traiter de petites tumeurs à l’œil si d’autres types de traitements détruiraient la vision ou si la vision est déjà pratiquement inexistante;
  • si le cancer s’est propagé au nerf optique;
  • si le cancer est réapparu (récidive) après d’autres traitements;
  • si la personne préfère qu’on lui enlève l’œil plutôt que d’avoir un autre traitement.

De nos jours, on ne pratique pas aussi souvent l’énucléation. On peut traiter la plupart des personnes en administrant une radiothérapie ou d’autres traitements qui aident à conserver l’œil et à préserver la vision.

Si vous subissez une énucléation, vous aurez besoin d’un implant orbitaire et d’un œil artificiel.

Œil artificiel

On se sert de l’œil artificiel (prothèse oculaire) pour remplacer l’œil qui a été enlevé par chirurgie. Mais on ne vous posera pas d’œil artificiel avant que la région ait eu la chance de guérir. Lors de l’énucléation, le médecin mettra un disque en plastique (conformateur) dans l’orbite afin qu’il conserve sa forme.

Environ 3 à 6 mois après la chirurgie, on vous posera un œil artificiel. On commencera par faire un moule de votre orbite. L’œil artificiel est conçu pour s’adapter à l’orbite et peint de la même couleur que l’autre œil. En attendant que l’œil artificiel permanent soit prêt, vous pourriez porter une prothèse oculaire temporaire. Il est possible que l’œil artificiel soit maintenu en place au moyen d’un implant orbitaire (dispositif fixé chirurgicalement à l’orbite qui aide à maintenir l’œil artificiel en place).

Apprenez-en davantage sur la manière de vivre avec un œil artificiel.

Exentération orbitaire

L’exentération orbitaire consiste à enlever le globe oculaire, la paupière, les muscles, les nerfs et la graisse dans l’orbite. Si le cancer s’est propagé aux os de l’orbite, on peut alors en retirer certains. Cette chirurgie permet d’enlever les tumeurs qui ont pris naissance dans l’orbite ou qui se sont propagées hors de l’œil jusque dans l’orbite.

L’exentération orbitaire est une chirurgie importante qui modifiera votre apparence. On n’y a recours que si le cancer s’est propagé à presque tout l’orbite et si la personne éprouve beaucoup de douleur ou d’inconfort.

On vous posera un œil artificiel après l’exentération orbitaire. Certaines personnes pourraient aussi porter une prothèse faciale si la chirurgie a endommagé la forme de leur visage.

Chirurgie de Mohs

La chirurgie de Mohs consiste à enlever la tumeur en couches. On examine chaque couche en laboratoire jusqu’à ce qu’on n’observe plus de cellules cancéreuses. On a parfois recours à la chirurgie de Mohs pour traiter une tumeur à la paupière ou à la conjonctive. Apprenez-en davantage sur la chirurgie de Mohs.

Cryochirurgie

La cryochirurgie a recours au froid extrême pour geler et détruire du tissu. Le médecin applique de l’azote liquide sur la lésion, ce qui gèle la région puis engendre la formation de tissu cicatriciel. On peut refaire ce processus au cours du rendez-vous.

On peut avoir recours à la cryochirurgie :

  • comme traitement principal d’une tumeur à la paupière ou à la conjonctive;
  • après la résection d’un mélanome intraoculaire;
  • après l’énucléation si le cancer s’est propagé hors du globe oculaire.

Apprenez-en davantage sur la cryochirurgie.

Chirurgie au laser

Lors d’une chirurgie au laser, on a recours à un laser (faisceau de lumière intense) pour faire des incisions sans saignement dans les tissus. Le faisceau laser sert à chauffer et à pulvériser les cellules anormales. La chirurgie au laser est aussi appelée photocoagulation.

On peut avoir recours à la chirurgie au laser :

  • comme traitement principal d’un petit mélanome intraoculaire peu épais;
  • après la résection d’un mélanome intraoculaire;
  • après la curiethérapie d’un mélanome intraoculaire.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie au laser.

Thermothérapie transpupillaire

La thermothérapie transpupillaire (TTP) est un type de chirurgie au laser. On utilise une lumière infrarouge qui produit de la chaleur pour détruire les cellules cancéreuses. On y a parfois recours après une curiethérapie administrée pour traiter un mélanome intraoculaire.

Résection hépatique

La chirurgie peut être une option pour certaines personnes dont le cancer s’est propagé au foie. La chirurgie visant à enlever  le cancer qui s’est propagé au foie est appelée résection hépatique.

Chirurgie reconstructive

Une chirurgie pratiquée pour un cancer de l’œil peut endommager le tissu entourant l’œil, ce qui risque d’affecter votre apparence. La chirurgie reconstructive peut être nécessaire pour réparer les dommages après la chirurgie du cancer et pour améliorer la fonction oculaire ou l’apparence. On fait la plupart des chirurgies reconstructives en même temps que la chirurgie visant à enlever le cancer. Mais dans certains cas, plus d’une chirurgie reconstructive pourrait être nécessaire.

Greffe de peau

Lors de la greffe de peau, on enlève un morceau de peau saine d’une partie du corps appelée zone donneuse pour le mettre sur la région qui doit être couverte de peau. On peut y avoir recours pour reconstruire une paupière.

Greffe osseuse

On peut avoir recours à une greffe osseuse pour reconstruire le nez, l’os de la pommette ou les autres os du visage qui ont été enlevés lors de la chirurgie. L’omoplate, l’os de la hanche et le péroné (os de la jambe) sont des zones donneuses courantes pour les greffes osseuses. L’os est remodelé pour remplacer les os manquants du visage.

Greffe sclérale

On peut faire une greffe de sclère pour réparer la paroi de l’œil après une résection. Le morceau de sclère provient d’une autre personne qui a fait don de ce tissu.

Greffe conjonctivale

On peut faire une greffe de conjonctive pour réparer la région où on a enlevé la tumeur dans la conjonctive. Le greffon est prélevé dans le même œil ou dans l’autre œil.

Chirurgie pour la curiethérapie

On peut faire une chirurgie pour poser une plaque radioactive employée en curiethérapie, un type de radiothérapie. On met la plaque radioactive sur la tumeur à l’œil et on la coud sur la sclère afin de la maintenir en place. La plaque émet la radiation pour traiter la tumeur et on la laisse en place de 4 à 7 jours.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de l’œil, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu.

Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la chirurgie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chirurgie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la chirurgie dépendent surtout du type de chirurgie et de votre état de santé global.

La chirurgie du cancer de l’œil peut causer ces effets secondaires :

  • douleur
  • saignements ou formation d’un caillot sanguin
  • infection
  • maux de tête
  • cataracte – affection du cristallin qui nuit à la vision
  • troubles de la vision ou perte de la vision
  • déplacement de l’implant orbitaire – on peut faire une chirurgie pour replacer l’implant
  • décollement de rétine

Le décollement de rétine est une séparation entre les 2 couches de la rétine. Quand la rétine est décollée, une tache floue ou aveugle apparaît dans le champ visuel et vous pourriez aussi voir des points ou des éclairs. Il faudrait signaler immédiatement ces symptômes à un spécialiste des soins de l’œil puisque le décollement de rétine peut rendre aveugle. Il faut faire une chirurgie pour réparer une rétine décollée.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la chirurgie

Apprenez-en davantage sur la chirurgie et les effets secondaires de la chirurgie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie à votre équipe de soins.

Histoires

Tuli Chowdhury J’encourage tout le monde à faire du bénévolat pour la Société canadienne du cancer, et en particulier les jeunes, de poursuivre l’adolescente.

Lisez l’histoire de Tuli

Une communauté de soutien en ligne, digne de confiance

Illustration d’un ordinateur

Parlonscancer.ca est une communauté en ligne sur laquelle les personnes atteintes de cancer et leurs proches peuvent compter.

Apprenez-en plus