Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer de l’œil

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On peut administrer une radiothérapie en présence d’un cancer de l’œil :

  • comme traitement principal pour détruire les cellules cancéreuses
  • après la chirurgie pour détruire les cellules cancéreuses qui restent et réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvanteadjuvanteTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer).)
  • pour traiter un cancer oculaire qui récidive
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de l’œil de stade avancé (radiothérapie palliative)
  • avant la chirurgie, pour réduire la taille de la tumeur (radiothérapie néoadjuvantenéoadjuvanteTraitement administré afin de réduire la taille d’une tumeur avant le traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) qui consiste habituellement en une chirurgie.) – on y a rarement recours

La dose de radiations émise lors du traitement ainsi que la façon de l’administrer et les horaires suivis varient d’une personne à l’autre. Le type de radiothérapie auquel on a recours dépend du type et du stade du cancer oculaire traité.

La radiothérapie permet souvent de préserver partiellement la vision. Cependant, l’irradiation peut parfois endommager d’autres parties de l’œil et causer une perte de vision. La radiothérapie préserve la structure de l’œil, permettant ainsi de ne pas trop affecter l’apparence de la personne traitée.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. Dans ce traitement, on administre une substance radioactive (radio-isotope) directement sur la tumeur ou le plus près possible. On place directement sur l’œil de petits pellets ou grains de matière radioactive encapsulés dans un contenant concave (ou vecteur). On appelle cette méthode la radiothérapie par plaque. Les radiations détruisent les cellules cancéreuses au fil du temps.

La radiothérapie par plaque est le type de radiothérapie le plus courant pour traiter le mélanome oculaire. Ce traitement est aussi efficace que la chirurgie lorsqu’il s’agit d’un mélanome de taille moyenne. On peut aussi mettre la substance radioactive dans la région où se trouvait la tumeur enlevée par chirurgie.

La plaque radioactive (ou disque) est installée sur la tumeur oculaire au cours d’une chirurgie, puis elle est cousue à la sclère afin de la garder en place. Cette intervention prend habituellement 1 ou 2 heures. On laisse la plaque en place de 4 à 7 jours, selon le type et la dose de radiations administrée. La radiothérapie par plaque utilise certains types de matières radioactives comme l’iode-125, le ruthénium et le palladium. On peut également avoir recours à d’autres matières radioactives.

La personne traitée reste généralement à l’hôpital tout le temps où les plaques sont en place, car il faut prendre des précautions spéciales quant aux radiations. Lorsque la dose de radiations désirée a été administrée, on retire la plaque par chirurgie.

On risque moins d’endommager les tissus voisins lorsqu’on a recours à la radiothérapie par plaque, puisque l’irradiation se fait tout près de la tumeur. Cependant, la radiothérapie par plaque peut causer certains dommages aux vaisseaux sanguins de l’œil. Il est possible de préserver la vision chez certaines personnes, selon l’emplacement de la tumeur. Le contenant, ou vecteur, qui contient les pellets est habituellement en or et aide à protéger les tissus voisins des radiations. La majeure partie des radiations provenant des pellets est dirigée vers la tumeur.

La curiethérapie peut être utilisée pour traiter les petits et moyens mélanomes de l’œil. Il faut de 3 à 6 mois pour que les radiations arrêtent la croissance de la tumeur.

Radiothérapie externe

On peut aussi avoir recours à la radiothérapie externe pour traiter certains types de cancer de l’œil. Dans ce traitement, un appareil émet des radiations vers la tumeur et certains tissus avoisinants.

La radiothérapie externe de l’œil est employée la plupart du temps pour traiter le lymphome oculaire, mais on peut aussi y avoir recours dans le traitement du mélanome de l’œil. Il existe quelques types différents de radiothérapie externe que l’on peut utiliser pour traiter le mélanome oculaire, comme la radiothérapie stéréotaxique et la protonthérapie (rayonnements de particules chargées).

Avant un traitement de radiothérapie externe, il peut être nécessaire de procéder à une petite intervention chirurgicale pour poser des clips (marqueurs) de métal au fond de l’œil. Ces clips aident à la planification et à l’administration du traitement. On les pose sous anesthésie générale et ils demeurent en place après le traitement sans toutefois affecter la vision.

Dans certains types de tumeur de l’œil, comme une tumeur de la paupière, on couvre le cristallin de l’œil afin de le protéger de la radiothérapie.

Protonthérapie

La protonthérapie est une forme de radiothérapie externe au cours de laquelle on a recours à des protons de haute énergie (chargés) plutôt qu’à des faisceaux de rayons X. On parle aussi de radiothérapie utilisant des particules chargées. Les protons émettent une forte dose de radiations, mais causent moins de dommages aux tissus avoisinants que la radiothérapie classique, puisqu’on peut les diriger plus précisément sur les tissus ciblés de l’œil.

On utilise à l’occasion la protonthérapie pour traiter un mélanome oculaire, sauf dans le cas d’un très gros mélanome. On n’y a pas recours très souvent dans le traitement du mélanome intraoculaire.

On administre habituellement le traitement une fois par jour pendant plusieurs semaines. Comme ce type de radiothérapie requiert du matériel spécial, il n’est toutefois pas offert partout au Canada.

Radiothérapie stéréotaxique

La radiothérapie stéréotaxique est un autre type de radiothérapie externe auquel on peut avoir recours dans certains cas de mélanome oculaire. La radiothérapie stéréotaxique permet de diriger les faisceaux de radiations vers une région particulière. On peut l’utiliser dans le cas d’une tumeur située au fond de l’œil près du nerf optique, si la radiothérapie par plaque ne peut être employée.

Lors d’une radiochirurgie stéréotaxique (RCS), on administre une seule dose élevée de radiations vers la tumeur (appelée fraction unique). La radiochirurgie stéréotaxique ne suppose pas de chirurgie du tout : on ne pratique pas d’incision et on n’enlève pas de tissu par chirurgie.

Le traitement est habituellement administré pendant 5 jours. Cependant, ce type de radiothérapie requiert une formation et des équipements spécialisés; il se peut donc qu’elle ne soit pas offerte dans tous les centres de traitement du cancer canadiens.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur la radiothérapie.

Histoires

Researcher Dr Harvey Chochinov Dr Harvey Chochinov a découvert que de poser une question toute simple pouvait aider à améliorer la qualité des soins offerts aux patients atteints d’un cancer.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus