Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Anatomie et physiologie de l’œil

L’œil est l’organe de la vue (vision). Toute personne a 2 yeux situés en dessous du front et des sourcils, à l’avant du visage, et contenus dans les cavités orbitaires du crâne. Chacun des deux yeux se situe de par et d’autre de la voûte du nez. On ne peut voir que le sixième du globe oculaire environ, le reste étant protégé par les os et les tissus voisins de la cavité orbitaire (orbite).

Structure

L’œil est formé de 3 principales parties :

  • globe oculaire
  • orbite (cavité orbitaire)
  • structures annexes (annexielles)

Globe oculaire

Le globe oculaire constitue la partie principale de l’œil. Chaque œil a une forme sphérique et mesure environ 2,5 cm (1 po) de diamètre. Le globe oculaire possède de nombreux vaisseaux sanguins. L’intérieur du globe oculaire est principalement rempli d’un liquide clair et gélatineux appelé corps vitré. Le corps vitré remplit la partie arrière (postérieure) de l’œil. Il aide à soutenir les structures internes et à maintenir la forme de l’œil.

La partie externe du globe oculaire s’appelle la paroi de l’œil. Elle se divise en 3 couches (ou tuniques) : couche externe, couche moyenne et couche interne (de l’extérieur vers l’intérieur de l’œil).

Couche externe

La couche ou enveloppe externe de la paroi de l’œil se compose de la sclère et de la cornée; on l’appelle la tunique fibreuse.

  • sclère – La sclère, ou sclérotique, est le tissu conjonctif blanc et résistant qui couvre la plus grande partie de l’enveloppe externe du globe oculaire. La sclère forme la partie blanche de l’œil et sert d’enveloppe protectrice. Le nerf optique et les vaisseaux sanguins passent à travers la sclère, à l’arrière de l’œil. Les muscles qui contrôlent le mouvement de l’œil sont attachés à la sclère.
  • cornée – La cornée est une membrane transparente bombée qui se situe à l’avant de l’œil et qui laisse entrer la lumière. La cornée recouvre la pupille et l’iris. Elle ne contient aucun vaisseau sanguin.

Couche moyenne

La couche moyenne de la paroi de l’œil s’appelle l’uvée ou la tunique vasculaire. L’uvée se compose de 3 principales parties :

  • iris – L’iris est la partie mince et colorée de l’œil qui comporte du tissu musculaire. Elle est située à l’avant (partie antérieure) de l’œil, entre la cornée et le cristallin.
    • L’iris ouvre et ferme la pupille (la petite ouverture au centre de l’iris) afin de modifier la quantité de lumière qui entre dans l’œil.
  • choroïde – La choroïde est une mince couche de tissu qui contient de nombreux petits vaisseaux sanguins qui fournissent l’oxygène et les éléments nutritifs à la rétine.
    • La choroïde contient de nombreuses cellules qui produisent un pigment et qui sont appelées mélanocytes. Ces cellules aident l’œil à absorber tout excès de lumière et à réduire au minimum la réflexion à l’intérieur de l’œil.
  • corps ciliaire – Le corps ciliaire se situe juste derrière l’iris et s’étend jusqu’à la choroïde.
    • Le corps ciliaire est un tissu musculaire en forme d’anneau qui aide l’œil à faire converger les rayons lumineux. Le corps ciliaire modifie la forme du cristallin afin que celui-ci puisse focaliser sur des objets rapprochés ou éloignés.
    • Le corps ciliaire contient des cellules qui fabriquent l’humeur aqueuse, soit le liquide clair contenu dans la partie antérieure de l’œil, entre la cornée et le cristallin.

Couche interne

La couche la plus interne de la paroi de l’œil se compose de la rétine, ou tunique nerveuse. La rétine est la mince couche de cellules située à l’arrière du globe oculaire, qui agit comme la pellicule d’un appareil-photo. La rétine est constituée de cellules nerveuses sensibles à la lumière. Ces cellules sont reliées au cerveau par le nerf optique qui envoie l’information de l’œil jusqu’au cerveau, ce qui nous permet de voir.

Cristallin

Le cristallin est une structure transparente contenue dans la partie interne de l’œil, qui se trouve directement derrière la cornée et l’iris. Le cristallin change de forme afin de permettre à l’œil de focaliser sur des objets. Le cristallin fait converger les rayons lumineux sur la rétine.

Orbite

L’orbite (cavité orbitaire) est une cavité en forme de bol, constituée d’os du crâne, contenant le globe oculaire et les tissus conjonctifs entourant le globe oculaire. Les os et les tissus conjonctifs forment un coussin protecteur pour l’œil. Des muscles attachés au globe oculaire permettent de le bouger dans différentes directions. Ces petits muscles sont fixés à la sclère près de la partie antérieure de l’œil et aux os formant l’arrière de l’orbite. L’orbite contient aussi des nerfs, de la graisse, des vaisseaux sanguins et divers tissus conjonctifs.

Structures annexes

Les structures annexes (annexielles) de l’œil comprennent les paupières, la conjonctive, la caroncule et les glandes lacrymales.

Paupières

Les paupières sont des replis de peau qui couvrent et protègent les yeux. Des muscles permettent d’ouvrir et de fermer les paupières.

  • Les paupières contiennent des glandes qui produisent une sécrétion huileuse formant une couche sur les larmes afin de les empêcher de s’évaporer et d’éviter aux paupières de coller ensemble.
  • Chaque paupière présente une lamelle antérieure (avant) et une lamelle postérieure (arrière).
    • La lamelle antérieure est formée de peau, de tissu conjonctif adipeux et d’une couche de fibres musculaires. La lamelle antérieure aide à protéger l’œil et à réguler la quantité de lumière qui atteint l’œil.
    • La lamelle postérieure est formée d’une couche de muscle, de la conjonctive palpébrale et du tarse palpébral. Le tarse palpébral est formé de 2 épaisses couches de tissu conjonctif dense que l’on trouve dans chaque paupière (supérieure et inférieure) et qui aide à former et à soutenir la paupière.
  • Les cils poussent sur les rebords des paupières et aident à protéger l’œil contre la poussière et les débris.

Conjonctive

La conjonctive est une muqueusemuqueuseCouche mince et humide de tissu qui tapisse certains organes et cavités du corps, dont le nez, la bouche, les poumons, les voies respiratoires, le vagin et le tube digestif. claire qui tapisse la surface intérieure des paupières ainsi que la surface extérieure de l’œil. La conjonctive sécrète du mucus pour lubrifier le globe oculaire et le garder humide.

  • La conjonctive bulbaire est la partie de la conjonctive qui couvre la surface externe à l’avant du globe oculaire.
  • La conjonctive du fornix est le repli flasque qui relie la conjonctive tapissant l’intérieur de la paupière à la conjonctive recouvrant le globe oculaire.
  • La conjonctive palpébrale (ou tarsale) est la partie de la conjonctive qui recouvre la surface intérieure des paupières.
  • Le repli semi-lunaire est un petit pli de tissu conjonctival près de la caroncule, dans le coin interne de l’œil.

Caroncule

La caroncule est la petite partie rosâtre située dans le coin interne de l’œil (canthus interne), qui contient des glandes sébacées et sudoripares ainsi que du tissu conjonctival.

Glandes lacrymales

La glande lacrymale a une forme en amande et se situe dans le coin supérieur externe de chaque œil.

  • La glande lacrymale sécrète des larmes afin d’aider à conserver la surface de l’œil et des paupières humide et lubrifiée. Les larmes contribuent à réduire la friction, à retirer la poussière et les débris de l’œil et à prévenir l’infection.
  • De petits canaux lacrymaux (canalicules lacrymaux) permettent aux larmes de s’écouler de la glande lacrymale jusqu’à de minuscules ouvertures (points lacrymaux) situées dans le coin interne de chaque paupière.

Fonction

L’œil est l’organe qui travaille avec le cerveau pour nous donner le sens de la vue. L’œil fonctionne comme un appareil-photo. La principale fonction de l’œil consiste à capter la lumière et à la transformer en signaux électriques, qui sont envoyés au cerveau. Le cerveau transforme ensuite ces signaux en images que l’on peut voir. Comme on a 2 yeux, 2 images sont habituellement créées. Si on perd la vue d’un œil, on continue à voir la plupart des choses qu’on pouvait voir auparavant.

Lorsque la lumière entre dans l’œil, elle traverse en premier lieu la cornée. La lumière passe ensuite à travers la pupille, où l’iris ajuste la quantité de lumière qui entre dans l’œil. La lumière traverse ensuite le cristallin, qui fait converger les rayons lumineux sur la rétine. La lumière est alors transformée en signaux qui sont transmis au cerveau par le nerf optique. Le cerveau reçoit les signaux et les transforme en images visuelles.

Histoires

Sandra LeBlanc C’est facile de soutenir la Société canadienne du cancer. Chacun d’entre nous est touché d’une manière ou d’une autre par le cancer.

Lisez l'histoire de Sandra

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus