Logo Société canadienne du cancer

Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer de l'œsophage

Le suivi après le traitement du cancer de l'œsophage est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes. Les oncologues médicaux et chirurgicaux ainsi que les radio-oncologues se partagent souvent cette responsabilité. En général, une diététiste participe également au suivi pour s'assurer que vous êtes suffisamment nourri. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous avez :

  • de la difficulté à avaler;
  • une perte de poids;
  • une douleur au thorax ou au dos.

Le risque de réapparition du cancer de l’œsophage est le plus élevé pendant 2 ans, c'est pourquoi un suivi étroit est nécessaire durant ce temps.

Planification des visites de suivi

Les consultations après le traitement du cancer de l’œsophage diffèrent pour chacun. Elles peuvent comprendre :

  • la prise en note des antécédents de santé et un examen physique aux 3 à 6 mois pendant 1 à 2 ans, puis aux 6 à 12 mois pendant 3 à 5 ans et finalement une fois par année;
  • des analyses sanguines et des examens d’imagerie au besoin.

Au cours des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement, votre degré d’adaptation et la présence de troubles nutritionnels. Votre médecin vous fait un examen physique complet.

Si vous avez eu une chirurgie, une radiothérapie ou une thérapie photodynamique, il est possible que votre œsophage ait rétréci (sténose). Votre médecin pourrait alors devoir vous faire régulièrement une dilatation pour aider à garder votre œsophage ouvert et vous permettre d'avaler des aliments et des liquides.

Votre médecin peut vous prescrire les tests et interventions qui suivent dans le cadre du suivi ou afin de savoir si le cancer est réapparu (récidive).

On peut faire une formule sanguine complète (FSC) pour vérifier la présence d'une anémie, ce qui peut laisser croire que la tumeur saigne.

On peut faire des analyses biochimiques sanguines, dont un test de la fonction hépatique et de la fonction rénale pour savoir si le cancer de l'œsophage s'est propagé au foie ou aux reins.

On peut faire une endoscopie si vous avez subi une résection muqueuse endoscopique (RME). L’endoscopie permet de vérifier si le cancer est réapparu dans la région traitée.

On peut faire des examens d’imagerie, comme un transit œso-gastro-duodénal (TOGD), une tomodensitométrie (TDM) et une échographie, pour vérifier si le cancer a récidivé.

Si on observe une récidive lors du suivi, votre équipe de soins vous évaluera afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

photo of Bree Mon espoir est que les gens soient sensibilisés et voient Bree comme quelqu’un qui fait une différence.

Lisez l’histoire de Bree

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus