Logo Société canadienne du cancer

Cancer colorectal

Vous êtes ici:

Chimiothérapie du cancer colorectal

En chimiothérapie, on a recours à des médicaments anticancéreux, ou cytotoxiques, pour détruire les cellules cancéreuses. On l’administre parfois pour traiter le cancer colorectal. Votre équipe de soins prendra en considération vos propres besoins pour choisir les agents chimiothérapeutiques, les doses et les modes d’administration. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On administre une chimiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une chimiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses;
  • réduire la taille de la tumeur avant d’autres traitements comme une chirurgie ou une radiothérapie (chimiothérapie néoadjuvante);
  • détruire les cellules cancéreuses qui restent après la chirurgie et réduire le risque de récidive du cancer (chimiothérapie adjuvante);
  • soulager la douleur ou contrôler les symptômes d’un cancer colorectal de stade avancé (chimiothérapie palliative).

La chimiothérapie administrée pour un cancer colorectal est habituellement systémique, ce qui signifie que les médicaments circulent dans le sang pour atteindre et détruire les cellules cancéreuses dans tout le corps, dont celles qui auraient pu se détacher de la tumeur primitive au côlon ou au rectum.

Agents chimiothérapeutiques couramment administrés pour le cancer colorectal

Les agents chimiothérapeutiques qu’on administre le plus souvent pour traiter le cancer colorectal sont les suivants :

  • 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) administré par voie intraveineuse;
  • capécitabine (Xeloda) administrée sous forme de pilule;
  • oxaliplatine (Eloxatin) administré par voie intraveineuse;
  • irinotécan (Camptosar) administré par voie intraveineuse;
  • raltitrexed (Tomudex) administré par voie intraveineuse.

On a recours aux associations chimiothérapeutiques suivantes pour traiter le cancer colorectal. La leucovorine est un médicament qui aide à rendre le 5-fluorouracil plus efficace.

  • 5-fluorouracil et leucovorine aux 1 à 4 semaines pendant 6 mois;
  • FOLFOX (leucovorine, 5-fluorouracil  et oxaliplatine) aux 2 semaines pendant 6 mois (12 cycles);
  • CAPOX (capécitabine et oxaliplatine), ou XELOX, aux 3 semaines pendant 6 mois (8 cycles);
  • FOLFIRI (leucovorine, 5-fluorouracil  et irinotécan) par voie intraveineuse aux 2 semaines jusqu’à ce que la maladie évolue;
  • CAPIRI (capécitabine et irinotécan) aux 3 semaines jusqu’à ce que la maladie évolue ou pendant tout au plus 16 cycles.

Si le cancer colorectal ne réagit pas à ces médicaments ou s'il récidive, on pourrait vous proposer un traitement ciblé. On peut aussi vous administrer de l’irinotécan ou une association chimiothérapeutique à base d’irinotécan si on n’y a pas déjà eu recours.

Chimioradiothérapie

La chimioradiothérapie est un traitement qui associe la chimiothérapie à la radiothérapie. On administre la chimiothérapie et la radiothérapie pendant la même période. Certains types de chimiothérapie rendent la radiothérapie plus efficace.

On a souvent recours à la chimioradiothérapie avant la chirurgie (traitement néoadjuvant) pour le cancer du rectum. On administre habituellement du 5-fluorouracil ou de la capécitabine.

Perfusion intra-artérielle hépatique

On peut faire une perfusion intra-artérielle hépatique pour traiter des métastases au foie quand le cancer ne s’est propagé qu’au foie et qu’on ne peut pas l’enlever par chirurgie. On administre ainsi la chimiothérapie directement dans les tumeurs au foie par l’artère principale du foie appelée artère hépatique.  La floxuridine (FUDR) est l’agent chimiothérapeutique qu’on administre le plus souvent quand on fait une perfusion intra-artérielle hépatique.

La perfusion intra-artérielle hépatique a tendance à engendrer moins d’effets secondaires que la chimiothérapie systémique. Mais on n’y a pas recours aussi souvent puisqu’elle doit être administrée à l’hôpital par une grande équipe de professionnels de la santé qui sont formés pour administrer ce traitement.

Informations sur des médicaments anticancéreux spécifiques

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent assez régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Questions à poser sur la chimiothérapie

Apprenez-en davantage sur la chimiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chimiothérapie à l’équipe de soins.

Histoires

Dr Shawn Li Je suis infiniment reconnaissant envers la Société canadienne du cancer pour son soutien à ma recherche par une Subvention pour l’innovation.

Plus de détails

Une communauté de soutien en ligne, digne de confiance

Illustration d’un ordinateur

Parlonscancer.ca est une communauté en ligne sur laquelle les personnes atteintes de cancer et leurs proches peuvent compter.

Apprenez-en plus