Faire face quand votre enfant a le cancer

Vous êtes ici:

Aider le nourrisson (de la naissance à 12 mois) à faire face aux tests et au traitement

La meilleure façon d’aider le nourrisson (de la naissance à 12 mois) à faire face aux tests et au traitement est d’être présent et de s’occuper de lui. Il a peur lorsqu’il est séparé de ses parents. Un bébé peut être contrarié simplement parce qu’il est à l’hôpital ou loin de la maison, dans un environnement différent et entouré de plusieurs inconnus. S’il pleure lors d’un test, c’est peut-être pour cette raison plutôt qu’à cause de la douleur. Leur meilleur réconfort, c’est vous.

Il est difficile de préparer un bébé aux tests ou au traitement puisqu’il ne peut pas parler ou comprendre ce qu’on lui expliquerait. L’équipe de soins fait tout ce qu’elle peut pour s’assurer que votre enfant se sente bien et en sécurité, dont lui administrer des médicaments pour le calmer et atténuer sa douleur. La douleur causée par un test ou un traitement cesse habituellement quand l’intervention prend fin. L’équipe de soins observe l’apparition de tout problème et se sert de différents appareils pour surveiller ses fonctions corporelles, comme sa fréquence cardiaque et sa respiration. Dans certains cas, il faudra peut-être le contenir, mais cela ne devrait pas durer très longtemps.

Pour aider votre bébé à faire face aux tests et au traitement, vous pouvez faire ce qui suit.

  • Restez avec votre enfant lors du test ou du traitement. C’est vous qui connaissez le mieux votre enfant, alors vous pouvez aviser l’équipe de soins si vous observez des signes de peur, d’inconfort ou de douleur.
  • Si vous ne pouvez pas être avec lui dans la pièce, demandez si vous pouvez lui laisser un chemisier imprégné de votre odeur.
  • Réveillez votre bébé avant une intervention douloureuse. Même si vous ne pouvez pas lui expliquer l’intervention, il devrait toujours sentir que rien de mal ne lui arrivera pendant qu’il dort.
  • À l’hôpital, faites du berceau ou du lit de votre enfant un endroit sécuritaire. Demandez à ce que les tests ou le traitement soient faits dans la salle de soins et non dans sa chambre.
  • Limitez le nombre de personnes et de voix dans la pièce lors du test ou du traitement. Si c'est possible, présentez-le d'avance à la personne qui fera l'examen afin qu'il la reconnaisse.
  • Limitez le nombre de visiteurs s’il est hospitalisé.
  • Apaisez et réconfortez-le en le  tenant dans vos bras, en le touchant, en le berçant, en lui faisant écouter de la musique ou en lui chantant une chanson. Faites-lui des câlins ou serrez-le dans vos bras.
  • Donnez-lui ce qui le sécurise, que ce soit une suce, une couverture ou son animal en peluche préféré.
  • Distrayez-le à l’aide d’objets ou de jouets colorés. Parlez-lui et jouez avec lui en lui faisant des coucous comme vous le feriez à la maison.
  • Essayez de respecter le plus possible son horaire habituel, pour les siestes, les repas et les jeux par exemple. S’il est hospitalisé, maintenez la routine pour l'heure du boire, du coucher et du bain ou élaborez-en une.
  • Si vous ne pouvez pas être avec votre bébé, ayez recours à la vidéo ou au téléphone pour rester en contact. Enregistrez des berceuses, des histoires ou des messages pour votre enfant.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr John Dick Une compréhension nouvelle des cellules sanguines

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus