Logo Société canadienne du cancer

Cancer du col de l’utérus

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du col de l'utérus

Si vous êtes atteinte d’un cancer du col de l’utérus, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer. Il pourrait comporter l’association de différents traitements. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer du col de l’utérus, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le stade du cancer;
  • votre âge;
  • votre état général de santé;
  • votre désir de tomber enceinte un jour;
  • vos préférences.

On peut vous proposer les traitements suivants pour le cancer du col de l’utérus.

Chirurgie

Selon le stade et la taille de la tumeur, on pourrait pratiquer l’un des types suivants de chirurgie.

Lors d'une biopsie conique, on enlève dans le col de l'utérus un morceau de tissu en forme de cône qui comprend la région anormale. On forme le cône en enlevant la partie externe du col la plus près du vagin et une partie du canal endocervical. On y a recours pour diagnostiquer et traiter le cancer du col de l’utérus aux premiers stades.

Lors de la trachélectomie élargie, on enlève le col de l'utérus, la partie supérieure du vagin, certaines structures et des tissus entourant le col (paramètre) et les ganglions lymphatiques du bassin. Elle remplace parfois l'hystérectomie quand on veut essayer de préserver la fertilité. Elle peut être une option pour les jeunes femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus précoce qui souhaitent tomber enceintes après le traitement.

Lors de l’hystérectomie totale, on enlève le col de l'utérus et l'utérus. On peut y avoir recours pour traiter les femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus de stade IA1.

Lors de l’hystérectomie radicale, on enlève le col de l’utérus, l’utérus, le paramètre et les ganglions lymphatiques voisins. On peut y avoir recours pour traiter un cancer du col de l’utérus de stade IA2 ou IIA1 ou un cancer qui récidive, ou réapparaît, dans le col ou l’utérus après une radiothérapie.

Lors du curage ganglionnaire, on enlève les ganglions lymphatiques du bassin afin de savoir s’ils sont atteints par le cancer. On fait souvent un curage ganglionnaire lors d’une chirurgie du cancer du col de l’utérus afin d’aider à établir le pronostic et à décider si la femme a besoin d’autres traitements.

Lors de l’exentération pelvienne, on enlève le col de l’utérus, l’utérus, le vagin, les ovaires, les trompes de Fallope et les ganglions lymphatiques. On peut aussi enlever le rectum ou la vessie ou bien les deux. On fait parfois une exentération pelvienne quand le cancer du col de l’utérus récidive, ou réapparaît, dans le bassin après avoir été traité par radiothérapie.

Lors de la transposition ovarienne, on déplace les ovaires plus haut dans l’abdomen, loin du bassin. Déplacer les ovaires aide à les protéger de dommages possibles causés par la radiothérapie, ce qui peut provoquer une ménopause précoce.

Radiothérapie

On peut administrer une radiothérapie pour traiter n’importe quel stade du cancer du col de l’utérus. On associe habituellement la radiothérapie externe à la curiethérapie.

Chimioradiothérapie

On administre souvent une chimiothérapie et une radiothérapie pendant la même période pour rendre les cellules plus sensibles à la radiation. C’est une chimioradiothérapie. On peut y avoir recours pour traiter n’importe quel stade du cancer du col de l’utérus.

Chimiothérapie

On peut administrer seulement une chimiothérapie pour traiter certains stades du cancer du col de l’utérus.

Traitement ciblé

Le bévacizumab (Avastin) est un médicament ciblé qu’on peut administrer pour traiter le cancer du col de l’utérus de stade IVB et la récidive. On l’ajoute à la chimiothérapie.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 2 à 3 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement. Vous pourriez passer des examens de suivi comme un examen physique ou un test Pap lors de ces visites.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer du col de l’utérus sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer qui soient meilleures. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Une communauté de soutien en ligne, digne de confiance

Illustration d’un ordinateur

Parlonscancer.ca est une communauté en ligne sur laquelle les personnes atteintes de cancer et leurs proches peuvent compter.

Apprenez-en plus