Logo Société canadienne du cancer

Cancer du sein

Vous êtes ici:

Choisir entre la chirurgie mammaire conservatrice et la mastectomie

Dans la plupart des cas, une femme aura le choix entre la chirurgie mammaire conservatrice (CMC) et la mastectomie.

Des études qui se sont déroulées pendant de nombreuses années ont démontré que les femmes atteintes d’un cancer du sein de stade I ou II qui optent pour la CMC ainsi qu’une radiothérapie ont les mêmes taux de survie que les femmes qui subissent une mastectomie. La mastectomie n’engendre pas une meilleure issue ou une meilleure survie à long terme dans la plupart des cas. Vu toutes ces connaissances, les médecins offrent à la femme de choisir sa chirurgie, si aucune raison médicale ne privilégie un type de chirurgie. La plupart des femmes atteintes d’un cancer du sein précoce optent pour la chirurgie mammaire conservatrice.

Pour certaines femmes, le choix est facile. D’autres trouvent ce choix difficile. Certaines femmes peuvent vouloir que leur médecin ou leur partenaire prenne la décision pour elles. De nombreuses femmes se préoccupent surtout de l’ablation totale du cancer, alors opter pour la mastectomie peut leur donner la tranquillité d’esprit et les rassurer. D’autres trouvent que leurs seins sont une composante importante de leur identité et de leur image corporelle en tant que femme, alors la chirurgie mammaire conservatrice pourrait être leur meilleur choix.

Choisir entre la CMC et la mastectomie est très personnel. Les préférences, les priorités et le mode de vie jouent tous un rôle dans cette prise de décision.

La CMC et la mastectomie ont toutes les deux des avantages et des désavantages. Il peut être utile de discuter avec des femmes qui ont subi ces types de chirurgie.

Avantages et désavantages de chaque type de chirurgie du sein

Type de chirurgie du seinAvantagesDésavantages

Chirurgie mammaire conservatrice

La CMC est aussi efficace que la mastectomie (quand on la fait suivre d’une radiothérapie), du point de vue de la survie globale.

L’apparence du sein est moins modifiée, bien qu’une cicatrice puisse paraître ou la forme du sein changer un peu.

La CMC est moins susceptible d’affecter ce que ressent une femme face à son image corporelle et à sa sexualité.

Certaines femmes peuvent se demander si tout le cancer a été enlevé.

La CMC est suivie de 4 à 6 semaines de séances quotidiennes de radiothérapie, ce qui allonge la durée du traitement.

Certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à trouver un moyen de transport jusqu’au centre de traitement ou peuvent être obligées de voyager.

La radiothérapie peut engendrer des effets secondaires à court et à long terme.

Le risque de récidive du cancer dans le tissu mammaire qui reste est légèrement plus élevé.

Mastectomie

La mastectomie est aussi efficace du point de vue de la survie globale qu’une CMC suivie d’une radiothérapie.

Certaines femmes peuvent penser qu’il y a de meilleures chances de guérison quand on enlève le sein.

Dans la plupart des cas, une femme qui subit une mastectomie n’a pas besoin de radiothérapie, alors on évite ainsi les effets secondaires de ce traitement.

La mastectomie est une chirurgie plus longue, tout comme la convalescence, et elle engendre plus d’effets secondaires que la CMC.

La chirurgie est plus longue si la femme décide de faire immédiatement reconstruire son sein ou bien elle devra subir plus tard une autre chirurgie pour ce faire.

Dans certains cas, la mastectomie doit être suivie d’une radiothérapie, alors on n’évitera pas les effets secondaires possibles.

La perte d’un sein peut affecter ce que ressent une femme face à son image corporelle et à sa sexualité.

Histoires

Dr Marc Therrien Le Dr Marc Therrien s’emploie à bloquer une protéine impliquée dans le développement du cancer.

Plus de details

Un coup de pouce pour les familles

Illustration d’une foule

La Société canadienne du cancer aide à défrayer les familles qui ont à assumer des coûts liés au traitement d’un enfant atteint de cancer.

Apprenez-en plus