Logo Société canadienne du cancer

Cancer des os chez l’enfant

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le sarcome d’Ewing chez l’enfant

Les éléments suivants sont les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs du sarcome d’Ewing.

Propagation du cancer

Une métastase est la propagation du cancer à partir de son emplacement d’origine vers une autre partie du corps. Que le cancer se soit ou non déjà propagé au moment du diagnostic initial est l’un des facteurs pronostiques les plus importants du sarcome d’Ewing chez l’enfant. La présence de métastases est liée à un pronostic plus sombre.

Les enfants atteints d’un sarcome d’Ewing qui ne s’est propagé qu’à un poumon ont un pronostic plus favorable que ceux qui ont des métastases dans d’autres parties du corps. En général, plus il y a de foyers de métastases, plus le pronostic est sombre.

Emplacement de la tumeur

Les médecins ne savent pas tout à fait pourquoi, mais le sarcome d’Ewing qui apparaît dans le bassin engendre le pronostic le plus sombre comparativement à d’autres parties du corps. C’est peut-être en raison de sa grande taille, de son emplacement central ou de la biologie spécifique de la maladie même.

Taille de la tumeur

Les enfants atteints d’une petite tumeur ont tendance à avoir un meilleur pronostic. Les enfants atteints d’une grosse tumeur (plus de 8 cm) ont tendance à avoir un pronostic plus sombre.

Âge

Les enfants âgés de moins de 18 ans lorsqu’ils reçoivent un diagnostic de sarcome d’Ewing ont tendance à avoir un meilleur pronostic que les adolescents plus âgés ou les jeunes adultes.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus