Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la vessie

Vous êtes ici:

Stadification du cancer de la vessie

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue (quantité) de la maladie dans le corps. Le système le plus fréquemment utilisé pour le cancer de la vessie est la classification TNM.

  • T, c’est la taille de la tumeur primitive de la vessie et son développement dans les tissus qui l’entourent;
  • N, c’est le nombre de ganglions lymphatiques entourant la vessie qui contiennent des cellules cancéreuses et leur emplacement;
  • M, c’est la propagation du cancer, ou métastases, à d’autres parties du corps.

Les médecins assignent un stade clinique (TNM) au cancer de la vessie selon les résultats des épreuves diagnostiques. Ils ont recours au stade clinique pour prendre des décisions relatives au traitement.

Le stade pathologique (pTNM) se base sur l'examen de la tumeur et d'autres tissus une fois qu’on les a enlevés par chirurgie. Le pTNM correspond aux catégories de la classification TNM. Le stade pathologique est plus précis que le stade clinique. Les médecins y ont recours puisqu’il les aide à établir le pronostic.

Regroupement des stades pour le cancer de la vessie

Les stades globaux, ou regroupement des stades, se basent sur la classification TNM. On assigne un numéro de 0 à 4 à chaque stade (habituellement un chiffre romain, soit 0, I, II, III ou IV). En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer a progressé. Votre équipe de soins a recours au regroupement des stades pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer des mots comme localisé, régional et distant. Localisé signifie que le cancer se trouve seulement dans la zone où il a pris naissance et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie près ou autour de la vessie. Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée de la vessie.

Stade 0

Tous les cancers de la vessie de stade 0 sont ainsi décrits.

StadeTNMExplication

Stade 0a

Ta

C’est un carcinome urothélial papillaire non invasif.

La tumeur s’est développée vers le centre creux de la vessie mais pas dans le tissu conjonctif ou le muscle de la paroi de la vessie.

N0

Il n’y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux (pas de cellules cancéreuses dans les ganglions situés près de la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade 0is

Tis

C’est un carcinome urothélial plat non invasif, aussi appelé carcinome in situ.

La tumeur ne se trouve que dans le revêtement de la vessie. Elle ne s’est pas développée dans le centre creux de la vessie ni dans le tissu conjonctif ou le muscle de la paroi de la vessie.

N0

Il n’y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux (pas de cellules cancéreuses dans les ganglions situés près de la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade I

Tous les cancers de la vessie de stade I sont ainsi décrits.

StadeTNMExplication

Stade I

T1

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans le tissu conjonctif (lamina propria) mais pas dans le muscle de la paroi de la vessie.

N0

Il n’y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux (pas de cellules cancéreuses dans les ganglions situés près de la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade II

Tous les cancers de la vessie de stade II sont ainsi décrits.

StadeTNMExplication

Stade II

T2a

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans la moitié interne du muscle de la paroi de la vessie.

N0

Il n’y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux (pas de cellules cancéreuses dans les ganglions situés près de la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade II

T2b

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans la moitié externe du muscle de la paroi de la vessie.

N0

Il n’y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux (pas de cellules cancéreuses dans les ganglions situés près de la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade III

Tous les cancers de la vessie de stade III sont ainsi décrits.

StadeTNMExplication

Stade III

T3a

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans le tissu graisseux entourant la vessie mais ne peut être observée qu’au microscope.

N0

Le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques.

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade III

T3b

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans le tissu graisseux entourant la vessie et peut être observée lors des examens d’imagerie ou palpée par le chirurgien.

N0

Le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques.

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade III

T4a

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans la prostate et les vésicules séminales chez l’homme ou dans l’utérus ou le vagin chez la femme.

N0

Le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques.

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade IV

Tous les cancers de la vessie de stade IV sont ainsi décrits.

StadeTNMExplication

Stade IV

T4b

La tumeur est invasive. Elle s’est développée dans la paroi du bassin ou de l’abdomen.

N0

Le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques.

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade IV

tout T

La tumeur peut être classée T1, T2, T3 ou T4.

Elle s’est développée dans le tissu conjonctif (lamina propria) mais pas dans le muscle de la paroi de la vessie (T1).

Elle s’est développée dans le muscle de la paroi de la vessie (T2).

Elle s’est propagée dans le tissu graisseux entourant la vessie (T3).

Elle s’est développée dans la prostate, les vésicules séminales, l’utérus, le vagin, la paroi du bassin ou la paroi de l’abdomen (T4).

N1, N2 ou N3

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques régionaux (présence de cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques situés près de la tumeur à la vessie).

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

Stade IV

tout T

La tumeur peut être classée T1, T2, T3 ou T4.

Elle s’est développée dans le tissu conjonctif (lamina propria) mais pas dans le muscle de la paroi de la vessie (T1).

Elle s’est développée dans le muscle de la paroi de la vessie (T2).

Elle s’est propagée dans le tissu graisseux entourant la vessie (T3).

Elle s’est développée dans la prostate, les vésicules séminales, l’utérus, le vagin, la paroi du bassin ou la paroi de l’abdomen (T4).

tout N

Le cancer peut s’être propagé à un ou à plusieurs ganglions lymphatiques régionaux.

M1

Le cancer s’est propagé à des emplacements éloignés de la tumeur.

Récidive de cancer de la vessie

La récidive d'un cancer de la vessie signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de la tumeur primitive, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de cancer métastatique de la vessie.

Histoires

Holly Benson Grâce des recherches fructueuses et grâce au financement de la recherche, je suis ici et je profite de la vie. J'ai gagné du temps pour serrer mes enfants dans mes bras et pour planifier le temps qu’il me reste à vivre.

Plus de détails

Une célébration pour les survivants du cancer au Relais pour la vie

Illustration du Relais pour la vie

La Société canadienne du cancer fournit une occasion en or de célébrer le courage des survivants du cancer dans la bataille contre la maladie. Lors des centaines d’événements du Relais pour la vie qui ont lieu d’un bout à l’autre du pays, des milliers de gens se réunissent pour effectuer le Tour des survivants.

Apprenez-en plus