Cancer de l’anus

Vous êtes ici:

États précancéreux de l’anus

La néoplasie intra-épithéliale anale (AIN) est un état précancéreux qui peut apparaître dans l’anus. Elle est aussi appelée lésion malpighienne intra-épithéliale (SIL) de l’anus ou dysplasie anale.

L’AIN survient lorsque les cellules de l’anus ou autour de celui-ci changent et deviennent anormales. Ces cellules ne sont pas encore cancéreuses, mais le risque qu’elles le deviennent et se transforment en cancer de l’anus est élevé si elles ne sont pas traitées.

Selon l’apparence des cellules au microscope, les médecins assignent un grade (bas ou haut) à l’AIN. Dans le cas de l’AIN de bas grade, les cellules ressemblent beaucoup à des cellules saines et retrouvent souvent leur état normal d’elles-mêmes. Dans le cas de l’AIN de haut grade, les cellules semblent très anormales au microscope et ne retrouvent généralement pas leur état normal. Il faut traiter l’AIN de haut grade, sinon elle pourrait se transformer en cancer de l’anus.

Facteurs de risque

Le plus important facteur de risque de l’AIN est l’infection au virus du papillome humain (VPH). Avoir plus d’un partenaire sexuel augmente le risque d’infection au VPH. En présence des facteurs de risque suivants, le risque qu’une infection au VPH ne disparaisse pas d’elle-même et se transforme en AIN est accru :

  • infection au virus de l’immunodéficience humaine (VIH)
  • système immunitaire affaibli en raison des médicaments administrés après une greffe d’organe
  • relations sexuelles anales
  • antécédents de néoplasie intra-épithéliale vulvaire, un état précancéreux de la vulve
  • antécédents de néoplasie intra-épithéliale cervicale, un état précancéreux du col de l’utérus

Symptômes

En général, l’AIN ne cause pas de symptôme et la plupart des personnes atteintes ne savent pas qu’elles le sont. Lorsqu’ils se manifestent, les symptômes peuvent comprendre :

  • démangeaisons
  • écoulement
  • régions surélevées ou desquamées autour de l’anus
  • verrues

Diagnostic

Si vous présentez des symptômes d’AIN ou si votre médecin croit que vous pourriez en être atteint, on vous fera passer des examens. Les épreuves effectuées pour diagnostiquer l’AIN comprennent :

  • écouvillonnage pour prélever un échantillon de cellules de l’anus afin de les examiner au microscope (cytologie anale)
  • anuscopie (endoscopie de l’anus)
  • biopsie

Traitements

Les options de traitement de l’AIN comprennent :

thérapie photodynamique (TPD)

Traitement qui consiste à administrer des médicaments qui deviennent actifs lorsqu’ils sont exposés à la lumière (photosensibilisants).

Au cours de la TPD, le photosensibilisant est appliqué sur la peau ou injecté dans une veine et les cellules cancéreuses absorbent cette substance. Après une certaine période, les cellules cancéreuses sont exposées à la lumière, ce qui active le photosensibilisant et détruit les cellules cancéreuses.

La thérapie photodynamique est aussi appelée photochimiothérapie, photoirradiation et photothérapie.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Lisa Barbera Des valeurs de référence canadiennes pour la qualité des soins du cancer en fin de vie

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus