Vous êtes ici:

Le système lymphatique

Le système lymphatique évacue l’excès de liquide (lymphe) qui est passé du sang aux tissus puis le retourne dans le sang. Le système lymphatique est un appareil circulatoire composé de vaisseaux lymphatiques semblables aux vaisseaux sanguins. Le système lymphatique comprend aussi des tissus et des organes qui fabriquent, entreposent et libèrent des lymphocytes, un type de globule blanc. Ces tissus et organes, appelés tissus lymphatiques ou lymphoïdes, surveillent également la présence de germes, de substances étrangères et de cellules anormales dans la lymphe et en évacue les déchets et les bactéries.

Le système lymphatique est formé des amygdales, de la rate, du thymus, des ganglions lymphatiques et des vaisseaux lymphatiques et est une partie importante du système immunitaire. Le système lymphatique aide également à maintenir la pression artérielle et fait circuler certaines hormones, des éléments nutritifs et des déchets.

Schéma du système lymphatique

La lymphe

La lymphe est un liquide clair qui contient des lymphocytes, un type de globule blanc qui combat les germes, les substances étrangères et les cellules anormales comme les cellules cancéreuses. La lymphe contient aussi des macrophages, un autre type de globule blanc qui aide à combattre les infections. La lymphe recueille certains déchets, des bactéries et des cellules endommagées provenant de l’intérieur des tissus du corps afin qu’ils puissent être évacués du corps ou détruits. La lymphe s’écoule dans les vaisseaux lymphatiques qui la font circuler jusqu’aux ganglions lymphatiques. Les ganglions lymphatiques nettoient la lymphe et y ajoutent plus de lymphocytes.

Les lymphocytes

Les lymphocytes combattent les maladies et les micro-organismes qui causent les infections, comme les bactéries, les virus, les champignons et les parasites. Ce sont des cellules importantes du système immunitaire. Il existe 3 types de lymphocytes :

  • Les lymphocytes B (cellules B) fabriquent des anticorps qui combattent les infections.
  • Les lymphocytes T (cellules T) défendent le corps contre les maladies et les infections et ils contrôlent la réaction immunitaire.
  • Les cellules tueuses naturelles attaquent les cellules infectées par un virus et les cellules anormales, comme les cellules cancéreuses.

Les vaisseaux lymphatiques

Les vaisseaux lymphatiques sont des tubes qui font circuler la lymphe dans le corps jusqu’aux ganglions lymphatiques puis qui la ramènent aux veines. Le réseau de vaisseaux lymphatiques ressemble au réseau de vaisseaux sanguins (artères et veines) qui font circuler le sang. Les vaisseaux lymphatiques transportent les déchets, les germes et les cellules endommagées loin des tissus du corps.

Les ganglions lymphatiques

Les ganglions lymphatiques sont de petites masses de tissu lymphatique en forme de haricot qui longent les vaisseaux lymphatiques. Ils entreposent les lymphocytes et filtrent les déchets, bactéries et cellules endommagées, dont les cellules cancéreuses, de la lymphe. Les lymphocytes présents dans les ganglions lymphatiques attaquent les bactéries et les virus qu’ils trouvent dans la lymphe. C’est pourquoi les ganglions lymphatiques enflent souvent quand nous sommes malades ou quand nous combattons une maladie comme le rhume ou la grippe.

On trouve des ganglions lymphatiques dans de nombreuses parties du corps, dont les aisselles, les aines, chaque côté du cou, derrière les genoux et à l’intérieur du thorax, de l’abdomen et du bassin.

Les amygdales

Les amygdales sont de petites masses de tissu situées à l’arrière de la bouche et du nez et dans le haut de la gorge. Les amygdales contiennent beaucoup de lymphocytes.

Les végétations adénoïdes (amygdale pharyngée) forment une petite masse unique de tissu lymphatique à l’arrière du nez et elles contiennent des lymphocytes. C’est chez les enfants qu’elles sont les plus grosses puisqu’elles commencent à rétrécir juste avant la puberté.

Les amygdales et les végétations adénoïdes aident le corps à combattre les infections et protègent l’ouverture menant à l’appareil digestif et aux poumons des bactéries et des virus.

La rate

La rate est un organe situé dans l’abdomen, sous les côtes, du côté gauche du corps. Elle emmagasine les lymphocytes, filtre le sang et détruit les vieilles cellules sanguines. Quand le sang passe par la rate, les lymphocytes attaquent les bactéries, virus ou autres types de substances nocives qui peuvent causer des infections ou des maladies.

Le thymus

Le thymus est une glande située au centre du thorax, derrière le sternum. Les lymphocytes T parviennent à maturité dans le thymus. Mais les lymphocytes T présents dans le thymus ne s’activent pas contre les infections : ils le font quand ils sont libérés dans le sang et le système lymphatique. Le thymus commence à rétrécir à la fin de l’enfance et à l’adolescence, et il devient très petit chez l'adulte.

Le tissu lymphatique

Le système lymphatique comprend également des régions du corps qui contiennent de nombreux lymphocytes. Ces régions sont appelées tissu lymphatique et comprennent l’appendice et des régions de l’intestin grêle qu’on nomme plaques de Peyer. On trouve également des régions de tissu lymphatique disséminées dans d’autres parties de l’appareil digestif et de l’appareil respiratoire. Le tissu lymphatique contribue à l’évacuation des déchets, bactéries et cellules endommagées de la lymphe, un peu comme le font les ganglions lymphatiques.

La moelle osseuse

C’est dans la moelle osseuse que les lymphocytes et d’autres cellules sanguines sont fabriqués. La moelle osseuse est la partie molle et spongieuse qui se trouve à l’intérieur de la plupart des os. Beaucoup de cellules sanguines présentes dans la moelle osseuse sont immatures. On les appelle cellules souches. Les cellules souches changent et se développent en différents types cellulaires, dont les cellules sanguines. La majorité des cellules sanguines se développent et parviennent à maturité dans la moelle osseuse. La plupart des cellules sanguines quittent la moelle osseuse et entrent dans le sang et d’autres régions du corps une fois qu’elles sont matures.

Le système lymphatique et le cancer

Quand le cancer se propage, c’est que les cellules cancéreuses se sont détachées de la tumeur principale et qu’elles circulent dans le sang ou le système lymphatique jusqu’à d’autres parties du corps. Les cellules cancéreuses qui entrent dans les vaisseaux lymphatiques logés à l’intérieur de la tumeur se propagent sans difficulté aux ganglions lymphatiques. Les cellules cancéreuses peuvent facilement rester prises dans les ganglions lymphatiques, alors les médecins les enlèvent souvent pour déterminer si le cancer y est présent. Savoir si le cancer s’est propagé ou non aux ganglions lymphatiques aide les médecins à établir le stade du cancer, c’est-à-dire jusqu’où il s’est développé et propagé. Cela permet aux médecins de planifier le traitement et de prévoir l’issue (pronostic).

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

globule blanc (GB)

Type de cellule sanguine qui aide le corps à lutter contre les infections et les maladies.

Les globules blancs sont fabriqués dans la moelle osseuse et sont présents dans le sang et le tissu lymphatique. Ils jouent un rôle important dans la réaction immunitaire (réaction du système immunitaire en présence de substances étrangères dans le corps).

Les globules blancs sont aussi appelés leucocytes.

hormone

Substance qui régule certaines fonctions du corps comme le métabolisme, la croissance et la reproduction.

Les hormones naturelles sont produites par les glandes. Des hormones artificielles, ou synthétiques, peuvent être fabriquées en laboratoire.

macrophage

Type de globule blanc qui aide le corps à combattre les infections en entourant et en tuant les cellules étrangères ou les micro-organismes, en supprimant les cellules mortes et en stimulant d’autres cellules du système immunitaire.

Les macrophages se développent à partir des monocytes qui ont migré du sang aux tissus.

Le macrophage est un type de phagocyte (globule blanc qui entoure et tue les bactéries ou les micro-organismes, absorbe les substances étrangères, supprime les cellules vieilles ou endommagées et contribue à la stimulation du système immunitaire).

abdomen

Partie du corps située entre le thorax et le bassin qui renferme l’appareil digestif et d’autres organes.

Le mot abdominal désigne tout ce qui est relatif à l’abdomen, par exemple la paroi abdominale.

L’abdomen est souvent appelé ventre.

bassin

Partie inférieure de l’abdomen située entre les os des hanches et qui renferme l’appareil urinaire et l’appareil reproducteur.

L’adjectif pelvien ou pelvienne désigne tout ce qui est relatif au bassin, par exemple un examen pelvien.

abdomen

Partie du corps située entre le thorax et le bassin qui renferme l’appareil digestif et d’autres organes.

Le mot abdominal désigne tout ce qui est relatif à l’abdomen, par exemple la paroi abdominale.

L’abdomen est souvent appelé ventre.

Histoires

Le Dr Michael Taylor, chercheur Le Dr Michael Taylor met au jour des modifications génétiques liées au cancer infantile du cerveau.

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus