Vous êtes ici:

Gènes et cancer

Tous les cancers sont causés par un changement qui survient dans des gènes ou par une lésion à des gènes. Les gènes sont présents dans chaque cellule du corps. Les gènes de chaque cellule indiquent à celle-ci comment se développer, fonctionner, se diviser et mourir. Les gènes sont des particules d’ADN présentes à l’intérieur des chromosomes dans toutes nos cellules. Lorsqu’un gène change ou subit une mutation (ce qu’on appelle une mutation génétique), les instructions qu’il donne à la cellule peuvent empêcher celle-ci d’agir correctement. Cette mutation peut entraîner un développement anormal du corps ou causer un trouble médical.

Les gènes agissent comme un interrupteur marche-arrêt à l’intérieur de nos cellules. Ils régissent comment nos cellules fonctionnent en produisant des protéines, comme des anticorps et des enzymes, et des messagers, comme des hormones. Les protéines d’un gène donnent des instructions à nos cellules pour leur dire quand se développer, se diviser et mourir (processus appelé apoptose). Chaque gène possède aussi des instructions au sein de son ADN, qui indiquent à la cellule comment fabriquer ces protéines.

Lorsque les gènes fonctionnent normalement, ils contribuent à nous protéger contre le cancer. Mais quand il y a un changement dans notre ADN ou une lésion à notre ADN, un gène peut subir une mutation. Un gène qui a muté ne fonctionne pas correctement parce que les instructions dans son ADN deviennent confuses. Les cellules qui devraient être au repos pourraient alors croître et se diviser de façon désordonnée, et cela pourrait engendrer un cancer. Les mutations génétiques peuvent aussi inciter une cellule à fabriquer une trop grande quantité de protéines, des protéines anormales ou une quantité insuffisante de protéines.

Des mutations génétiques apparaissent tout le temps dans nos cellules. Chaque fois qu’une cellule se divise, il y a un risque qu’une erreur survienne quand la cellule fabrique une copie de son ADN. En général, nos cellules peuvent détecter ces erreurs et les réparer avant qu’elles ne soient transmises aux nouvelles cellules. Mais il arrive que des cellules ne réussissent pas à réparer ces changements, et ces changements sont transmis aux nouvelles cellules. Les cellules porteuses d’une mutation génétique en raison de l’endommagement de l'ADN sont les cellules qui peuvent devenir cancéreuses. Comme les mutations génétiques s’accumulent avec le temps, il y a un risque plus élevé que nous soyons atteints d’un cancer à mesure que nous vieillissons.

Cancers héréditaires et non héréditaires

Certains cancers sont causés par des changements génétiques présents à la naissance, dont nous avons hérité de nos parents. Les cancers causés par des mutations génétiques héréditaires sont appelés cancers héréditaires. Les personnes qui présentent une mutation génétique héréditaire risquent davantage d’être un jour atteintes d’un cancer, mais cela ne signifie pas que ce sera le cas. Par contre, les personnes qui présentent des mutations génétiques héréditaires liées au cancer ont tendance à être atteintes de cancer plus souvent et à un âge plus jeune que le reste de la population. Sur tous les cas de cancer, seulement environ 5 à 10 % sont causés par une certaine mutation génétique héréditaire.

On a toutefois établi un lien entre de nombreux types de cancer et l’hérédité, y compris le cancer du sein et le cancer du côlon chez les adultes et le rétinoblastome chez l’enfant.

D’autres cancers apparaissent en raison de changements génétiques qui se produisent au cours d’une vie. Ces cancers sont non héréditaires; on les appelle aussi souvent cancers sporadiques ou acquis. Ils se manifestent en raison de mutations génétiques qui se produisent lorsque des gènes s’usent ou lorsqu’on vieillit ou que nous sommes exposés à une chose qui cause le cancer. La plupart des cancers sont non héréditaires.

gène

Unité biologique fondamentale responsable de la transmission des caractères héréditaires des parents à leur enfant. Les gènes sont des segments d’ADN qui déterminent les caractéristiques particulières d’une personne.

acide désoxyribonucléique (ADN)

Molécules à l’intérieur de la cellule qui ont la capacité de programmer l’information génétique. L’ADN détermine la structure, la fonction et le comportement d’une cellule.

chromosome

Partie de la cellule qui contient l’ADN (l’information génétique).

Chez l’humain, chaque cellule contient 23 paires de chromosomes, soit  46 chromosomes en tout.

mutation génétique

Modification, ou altération, permanente d’un gène.

Les mutations génétiques peuvent être héréditaires ou acquises au cours de la vie d’une personne.

anticorps

Type de protéine fabriquée par le système immunitaire qui neutralise ou détruit une substance étrangère particulière (antigène) qui est apparue dans le corps.

enzyme

Protéine capable d’activer certaines réactions chimiques dans le corps.

Par exemple, les enzymes favorisent la digestion de la nourriture dans les intestins.

hormone

Substance qui régule certaines fonctions du corps comme le métabolisme, la croissance et la reproduction.

Les hormones naturelles sont produites par les glandes. Des hormones artificielles, ou synthétiques, peuvent être fabriquées en laboratoire.

Histoires

Dr Guy Sauvageau Progrès au chapitre de certaines leucémies

Plus de details

Réduisez votre risque

Icône – silhouette en train de courir

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer montre que le cancer est la première cause de mortalité au Canada. Apprenez comment vous pouvez réduire votre risque.

Apprenez-en plus