Point de vue de la Société canadienne du cancer à propos de la thermographie

07 décembre 2016

Certaines entreprises et cliniques privées font la promotion de la thermographie comme moyen de dépistage du cancer du sein chez les femmes de moins de 50 ans.

Notre point de vue

La Société canadienne du cancer croit que les données actuelles ne démontrent pas l’efficacité de la thermographie en tant qu’outil pour détecter le cancer du sein. En conséquence, nous ne recommandons pas la thermographie comme outil de dépistage du cancer du sein. 

Contexte

La thermographie, aussi appelée imagerie numérique par infrarouge, est un test non invasif utilisant un appareil à infrarouge pour produire des images (thermogrammes) qui enregistrent les modèles de température et de circulation sanguine. La thermographie se fonde sur le principe que la température des cellules anormales est plus élevée que celle du tissu mammaire normal en raison d’une irrigation sanguine plus intense. 

Les tenants de la thermographie affirment que cet outil est plus sûr que la mammographie puisqu’il n’utilise aucun rayonnement. Bien que la mammographie implique une certaine exposition au rayonnement médical, il s’agit de doses minimes et les avantages d’un dépistage régulier par mammographie sont de beaucoup supérieurs aux risques associés à l’irradiation. Les recherches actuelles n’ont pas démontré que la thermographie est efficace pour détecter un cancer du sein de façon précoce, et ne portent pas à croire qu’elle devrait remplacer la mammographie.

La Société s’inquiète des tests thermographiques parce que : 
  • Les entreprises et les cliniques privées qui présentent la thermographie comme un test de dépistage efficace du cancer du sein envoient aux femmes un message qui n’est pas clair. 
  • Les femmes qui passeront ce test éprouveront un faux sentiment de sécurité relativement à la santé de leurs seins. 

La Société canadienne du cancer a à cœur de fournir aux Canadiens des renseignements de première importance à propos du dépistage du cancer du sein. Nous continuerons à suivre de près les résultats de la recherche sur le dépistage de la maladie et, au besoin, nous mettrons à jour nos recommandations en la matière. Le moyen le plus fiable pour la détection précoce du cancer du sein est la mammographie de dépistage. Consultez les recommandations de dépistage du cancer du sein de la Société canadienne du cancer.