La Société canadienne du cancer est le plus important bailleur de fonds de la recherche sur le cancer dans le secteur bénévole

01 octobre 2009

Octobre 2009 Investissement dans la recherche sur le cancer : La Société accueille favorablement un rapport de l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer

En tant que partenaire de l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer (ACRC), la Société canadienne du cancer accueille favorablement les résultats d’une enquête sur les fonds investis dans la recherche sur le cancer en 2007 au Canada. L’enquête fournit de précieux renseignements sur la nature et l’ampleur de la recherche sur le cancer au Canada. Elle indique également dans quels secteurs il serait préférable de diriger les investissements en recherche.

Selon ce troisième rapport annuel de l’ACRC, la recherche subventionnée par la Société canadienne du cancer représente 55 % de l’investissement total en recherche par le secteur bénévole et plus de 10 % de l’investissement total en recherche sur le cancer au Canada.

Une section spéciale incluse dans le rapport de cette année traite de la recherche sur le cancer chez les enfants/adolescents et indique que la Société a été le deuxième plus important bailleur de fonds dans ce domaine en 2007, avec près de 32 % de l’investissement total en recherche.

En 2008–2009, la Société a investi près de 49 millions de dollars dans la recherche sur le cancer d’un océan à l’autre.

Cette année, la Société canadienne du cancer consacre 3,6 millions de dollars à des travaux de recherche menés un peu partout au pays sur plusieurs aspects du cancer infantile, notamment :

  • une étude sur les cellules souches de la leucémie – qui résistent à la plupart des médicaments contre le cancer – afin de découvrir ce qui fait leur unicité et comment les détruire;
  • une recherche sur les gènes et les molécules qui font en sorte que les cellules de l’ostéosarcome (la forme la plus répandue de cancer des os) se développent ou non;
  • une étude sur les effets secondaires à long terme du cancer et des traitements anticancéreux chez les survivants d’un cancer infantile.

La recherche sur le cancer est d’une importance vitale si nous voulons continuer à marquer des progrès contre la maladie et améliorer la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. La Société canadienne du cancer est fière de prêcher par l’exemple en subventionnant les projets de recherche les plus prometteurs au pays. Nous tenons d’ailleurs à remercier vivement les Canadiens qui soutiennent notre œuvre par leurs généreux dons.