Le marcheur Jean Béliveau de retour à Montréal après un périple autour du monde de 11 ans. Il sera le nouvel ambassadeur du Trottibus de la Société canadienne du cancer.

06 octobre 2011

MONTRÉAL -

Après 11 ans à parcourir plus de 75 000 kilomètres dans 64 pays, le marcheur planétaire Jean Béliveau foulera dans les prochains jours le sol québécois. Il profite de son retour et du fait qu’octobre est le Mois international de la marche pour annoncer qu’il s’associe à la Société canadienne du cancer (SCC) pour promouvoir le Trottibus, l’autobus qui marche et inviter les enfants du Québec à prendre l’habitude de marcher pour se rendre à l’école.

 

Marcher pour les enfants et pour la paix

La grande aventure de M. Béliveau a été amorcée le 18 août 2000 dans le but de faire le tour du monde à la marche pour la paix et les enfants. Cet exploit a coïncidé avec la Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde, tel que proclamé par les Nations Unies en novembre 1998.

Pour M. Béliveau, la cause de la paix et des enfants s’est forgée et renforcée tout au long de son périple et au fil des centaines de rencontres effectuées pendant son voyage. Il souhaite que son engagement envers les enfants perdure bien après son arrivée à Montréal, le 16 octobre prochain. « Je suis enchanté d’être ambassadeur du Trottibus, un projet aux multiples bienfaits pour les enfants, intégrateur de saines habitudes de vie, générateur de contacts humains intergénérationnels, rassembleur pour toute la communauté, et bien sûr, écologique. Travailler aux côtés de la SCC pour inciter les jeunes et moins jeunes à marcher… quel beau projet! » indique Jean Béliveau.

Prendre un Trottibus : pour la santé, la sécurité et le plaisir

Le Trottibus est un « autobus pédestre » qui permet aux élèves du primaire de marcher pour se rendre à l’école de manière sécuritaire et encadrée. Au moyen de trajets et d’horaires prédéterminés, deux adultes bénévoles — dits « Grands-trotteurs » — accompagnent les jeunes marcheurs, formant ainsi un Trottibus pour se rendre à l’école. L’originalité du projet de la SCC est son volet intergénérationnel avec l’implication d’ainés de la communauté qui partagent avec les parents la responsabilité du transport des enfants.

Ce projet mis de l’avant par la SCC vise à répondre au fait qu’on dénote une diminution importante du niveau d’activités physiques quotidiennes chez les enfants et une augmentation préoccupante du surpoids au Québec. Marcher au quotidien, c’est une des pistes de solution pour augmenter les chances de nos jeunes d’acquérir et de conserver de saines habitudes de vie.

L’implication bénévole

Le succès du projet repose sur l’implication active des bénévoles qui accompagnent les enfants, des écoles et des municipalités qui s’impliquent pour assurer la sécurité des trajets. « L’objectif du Trottibus est d’amener les enfants du primaire à intégrer le transport actif au quotidien, dans leur mode de vie. À ce titre, l’exploit extraordinaire de Jean Béliveau, par sa détermination et sa persévérance, est un modèle d’inspiration pour tous les acteurs qui se mobilisent autour du projet », indique Sylvie Poissant, directrice, Prévention du cancer et promotion de la santé de la SCC.

Les écoles qui souhaitent en savoir plus sur le Trottibus peuvent contacter la SCC en écrivant à trottibus@quebec.cancer.ca ou en consultant le site Web de la SCC, cancer.ca.

Le Trottibus est une initiative de la Société canadienne du cancer, en collaboration avec le Carrefour action municipale et famille, la Fédération des éducateurs et éducatrices enseignants du Québec, la Fédération québécoise du sport étudiant, Kino Québec, rendue possible grâce à l’appui financier de Québec en Forme.

Renseignements :

André Beaulieu

Conseiller principal, Communication

Société canadienne du cancer

Division du Québec

Téléphone : (514) 393-3444