La Société canadienne du cancer s’attaque au message ciblant les jeunes femmes disant qu’une peau bronzée est à la mode

28 avril 2013

Toronto -

Aujourd’hui, la Société canadienne du cancer s’attaque au message de l’industrie du bronzage artificiel s’adressant aux jeunes femmes disant qu’une peau bronzée est à la mode en lançant une vidéo qui présente un contraste frappant avec les risques pour la santé associés au bronzage artificiel.

La vidéo #tanbedban fait partie d’une campagne en ligne qui encourage les Ontariens à joindre le mouvement qui demande une interdiction d’utilisation d’appareils de bronzage artificiel aux jeunes de moins de 18 ans. Les partisans peuvent passer à l’action en visitant takeaction.cancer.ca pour envoyer un message à leurs députés provinciaux et passer le mot sur Twitter en utilisant le mot-clic #TANBEDBAN.

« Nous, en Ontario, avons été les premiers au Canada à demander une interdiction d’utilisation des appareils de bronzage artificiel aux jeunes de moins de 18 ans », dit Joanne Di Nardo, gestionnaire principale, Questions d’intérêt public. « C’est impensable de voir que l’Ontario accuse un retard par rapport à cinq autres provinces pour l’adoption d’une loi protégeant la santé de nos jeunes. »

La Loi sur la prévention du cancer de la peau a été présentée par le gouvernement de l’Ontario en mars 2013. Bien que le projet de loi bénéficie du soutien de tous les partis, il n’est pas encore adopté.

« Nous avons besoin d’une augmentation du soutien du public pour faire adopter ce projet de loi », dit Mme Di Nardo. « Nous espérons que cette vidéo est un avertissement qui provoquera les partisans à passer à l’action en ligne afin que les députés provinciaux nous entendent clairement – l’Ontario veut une interdiction. »

Les provinces de la Colombie-Britannique, de Québec, de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve et du Labrador et de l’Île-du-Prince-Édouard ont toutes adopté des lois interdisant aux jeunes l’utilisation d’appareils de bronzage artificiel. En Ontario, plusieurs municipalités ont adopté des règlements y compris, Oakville, région de Peel et Belleville.

Grâce à la contribution de monteurs de vidéos de mode, la vidéo offre un contraste entre le message de l’industrie du bronzage artificiel disant qu’une peau bronzée est saine et à la mode et les risques de santé comme le cancer, le vieillissement et les cicatrices.

Voulant mieux sensibiliser les jeunes femmes aux dangers du bronzage artificiel, la Société lance également un défi aux élèves des écoles secondaires d’organiser une campagne Diplômés sans bronzage dans leurs écoles au printemps.

Faits importants

  • Le bronzage artificiel cause le cancer. Les rayons ultraviolets (UV) émis par les appareils de bronzage artificiel sont un cancérogène connu. Les appareils de bronzage artificiel peuvent émettre des rayons UV à des niveaux cinq fois plus élevés que ceux du soleil à midi l’été.
  • Le mélanome est un des types de cancer de la peau les plus fréquents chez les Ontariens âgés de 15 à 29 ans et est un des plus évitables.
  • Le bronzage artificiel avant 35 ans augmente de beaucoup le risque de mélanome d’une personne.
  • En juillet 2009, le Centre international de recherche sur le cancer a reclassifié les appareils de bronzage artificiel dans la catégorie de risque de cancer le plus élevé, liant définitivement les appareils de bronzage au risque de cancer.
  • Depuis 2005, l’Organisation mondiale de la santé fait appel à tous les pays pour qu’ils interdisent aux jeunes de moins de 18 ans d’utiliser des appareils d’équipement de bronzage.

Renseignements complémentaires

Depuis 75 ans, la Société canadienne du cancer est avec les Canadiens dans le combat pour la vie. Toutes ces années, nous avons travaillé sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Forts de cette expérience, nous continuons de lutter avec les Canadiens pour changer le cancer à jamais afin qu’ils soient moins nombreux à y faire face et plus nombreux à y survivre. Pour en savoir plus, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, au 1-888-939-3333 (ATS : 1-866-786-3934).

Renseignements :

Justin Edmonstone

Affaires publiques

Société canadienne du cancer

Division de l’Ontario

Téléphone : 416-323-7026