La Société canadienne du cancer investit dans un projet de recherche prometteur sur la prévention du cancer grâce à une contribution de la Great-West, la London Life et la Canada-Vie

24 mai 2012

Toronto -

La Société canadienne du cancer est heureuse de bénéficier d’une généreuse contribution de la Great-West, la London Life et la Canada-Vie pour appuyer le projet de recherche prometteur sur la prévention du cancer d’un jeune scientifique à l’Université du Manitoba.

La Bourse Great-West, London Life et Canada-Vie pour jeune chercheur en faveur de la recherche pour la prévention du cancer représente un engagement de 50 000 $ par année pendant trois ans pour financer la recherche du Dr Salaheddin Mahmud.

Le Dr Mahmud essaie de déterminer si certains médicaments couramment utilisés, comme l’aspirine, les médicaments hypocholestérolémiants et les antidépresseurs, pourraient prévenir des cancers importants comme le cancer de la prostate, du côlon et du col de l’utérus. Sa proposition d’étude a gagné une Bourse pour jeune chercheur en faveur de la recherche pour la prévention du cancer décernée par la Société canadienne du cancer en 2011.

L’Initiative de prévention de la Société canadienne du cancer investit de façon stratégique dans les occasions d’élargir les activités de recherche sur la prévention du cancer au Canada, dans le but ultime de réduire l’incidence du cancer chez les Canadiens.

« Si la recherche du Dr Mahmud découvre qu’un médicament couramment utilisé réduit le risque de cancer, ceci établirait la preuve pour effectuer des essais cliniques », dit la Dre Christine Williams, vice-présidente, recherche, Société canadienne du cancer. « Les résultats de cette étude pourraient aussi améliorer notre compréhension du développement du cancer, menant possiblement au développement de médicaments plus efficaces. »

Le Dr Mahmud, professeur adjoint au Département des sciences de la santé communautaire à l’Université du Manitoba, a été choisi pour recevoir ce prix national par un processus rigoureux d’examen des demandes. Son objectif est de devenir un chercheur de pointe dans le domaine du cancer, basé dans un département universitaire canadien, et travaillant à un programme de recherche bien développé en pharmaco-épidémiologie dédié à la chimio-prévention des cancers.

« Nous sommes heureux que la Great-West et ses filiales aient choisi d’investir dans notre Initiative de prévention », dit Susan Horvath, vice-présidente, leadership et philanthropie, Société canadienne du cancer. « La Bourse Great-West, London Life et Canada-Vie pour jeune chercheur en faveur de la recherche pour la prévention du cancer est une contribution importante qui permettra de développer la recherche sur la prévention du cancer au Canada et pourrait potentiellement identifier des façons accessibles de prévenir les cancers dévastateurs. »

« En tant qu’une des principales compagnies d’assurances de personnes au Canada, la Great-West et ses filiales sont honorées de travailler avec la Société canadienne du cancer pour aider à explorer les possibilités de prévention », dit Jan Bélanger, vice-présidente adjointe, Affaires communautaires de la Great-West, la London Life et la Canada-Vie. « L’investissement dans nos jeunes chercheurs et l’appui de nouvelles solutions peuvent mener à des résultats innovateurs et surtout, tangibles pour la prestation des soins de santé. »

Renseignements :

Justin Edmonstone

Affaires publiques

Société canadienne du cancer

Division de l’Ontario

Téléphone : 416-323-7026