À propos des coûts de financement de la Société

06 juillet 2011

Toronto -

La Société canadienne du cancer poursuit avec ferveur la mission qu’elle s’est donnée : l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer.

Pour remplir cette mission, nous participons au financement de la recherche, nous fournissons de l’information et du soutien direct à plus de 75 000 patients et à leurs proches (ce qui comprend le soutien affectif et le transport des patients aux centres de traitement), nous menons des activités de prévention et nous plaidons en faveur de politiques publiques qui favorisent la santé.

Parce qu’il s’agit d’un moyen essentiel de combattre le cancer, nous consacrons la plus large part de notre budget de mission à des projets prometteurs de recherche sur le cancer. Cependant, en raison de la croissance et du vieillissement de la population canadienne, davantage de gens reçoivent un diagnostic de cancer et la demande pour les services que nous offrons est en hausse. Nous avons à cœur de venir en aide aux personnes atteintes de cancer et c’est ce qui explique pourquoi les services à la communauté arrivent au deuxième rang des dépenses liées à notre mission, suivis par les activités de prévention, d’information et de défense de l’intérêt public.

Nos activités de collecte de fonds nous permettent de financer non seulement la recherche sur le cancer, mais également les services à la communauté, la prévention et la défense de l’intérêt public. C’est par notre investissement dans des moyens de financement efficients et efficaces que nous pouvons consacrer plus d’argent au progrès de la lutte contre le cancer. Si nos coûts de financement ont augmenté avec les années pour diverses raisons, nous sommes fiers de pouvoir dire qu’en 10 ans, les sommes consacrées à la poursuite de notre mission sont passées de 82 millions $ à 127 millions $, ce qui représente une augmentation de 55 %. Nous avons élargi et diversifié nos activités de collecte de fonds dans l’ensemble du pays afin de pouvoir continuer à soutenir financièrement tous les volets de notre mission. Par ces multiples initiatives, nous parvenons à rejoindre davantage de Canadiens et à attirer plus de donateurs; c’est ce qui nous permet de poursuivre notre lutte sans merci contre le cancer et de venir en aide au plus grand nombre de Canadiens possible.

L’an dernier, grâce à la participation de milliers de bénévoles, les frais administratifs n’ont représenté que 4,3 % de nos dépenses. Il importe de savoir que les coûts de financement comprennent les dépenses de loteries, lesquelles permettent de recueillir des millions de dollars par la vente de billets qui ne sont pas considérés comme des dons. Les dépenses de loteries incluent l’achat de prix, qui ne sont pas non plus des dons, et les frais promotionnels. Le produit net des loteries est entièrement consacré à la recherche; ce sont là des sommes dont nous ne pourrions pas bénéficier autrement. Depuis 2001, les loteries ont permis d’amasser plus de 36 millions $ au profit de la recherche sur le cancer.

Grâce au succès obtenu par nos activités de collecte de fonds, nous pouvons faire une réelle différence. Voici quelques exemples de l’impact que nous avons pu avoir jusqu’à maintenant :

  • Notre Service d’information sur le cancer est venu en aide à près d’un million de personnes depuis 1996. Plusieurs d’entre elles ont fait appel à nous au moment le plus difficile de leur expérience de cancer, c’est-à-dire à l’annonce du diagnostic.
  • Nous réclamons l’interdiction totale de l’amiante, car tous les types d’amiante causent le cancer. Nous faisons également pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, car nous croyons que ces personnes jouent un rôle indispensable et méritent d’être mieux soutenues financièrement.
  • Uniquement au cours de la dernière année, nous avons injecté 48 millions $ dans la recherche sur le cancer.
  • Plus de 6600 personnes au pays se sont prévalues du programme des outien par téléphone CancerConnection/Cancer J’écoutede la Société.

Grâce à l’appui de nos donateurs, bénévoles et partenaires, nous sommes fiers de dire que la Société canadienne du cancer est l’ organisme de bienfaisance national qui finance le plus la recherche sur le cancer au Canada. C’est en grande partie à cette recherche que nous devons la joie de voir plus de 60 % des Canadiens touchés par le cancer survivre au moins cinq ans après leur diagnostic. Dans les années 40, seulement 25 % pouvaient en espérer autant.

Renseignements :

Christine Harminc

Senior Manager, Communications & Media Relations

Société canadienne du cancer, Bureau national

Téléphone : 416 934-5340