Le cancer ne respecte pas les lignes de parti : la Société canadienne du cancer est prête à travailler avec un gouvernement minoritaire

07 octobre 2011

Toronto -

La Société canadienne du cancer félicite le premier ministre McGuinty suite à sa réélection à l’Assemblée législative de l’Ontario et attend avec intérêt la mise en œuvre des promesses d’élection qui préviendront le cancer et aideront les personnes vivant avec le cancer.

« Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec tous les partis et les chefs pour s’assurer que les politiques importantes de lutte contre le cancer sont adoptées dès que possible », dit Martin Kabat, chef de la direction, Société canadienne du cancer, Division de l’Ontario.

« Maintenant que les élections sont terminées, nous rechercherons un impact important sur le bronzage artificiel, l’étiquetage des produits et l’accès équitable aux médicaments anticancéreux », ajoute M. Kabat. « Nous avons énoncé clairement ce qui doit être fait. Maintenant c’est le temps de passer à l’action. »

La Société canadienne du cancer bénéficie du soutien des Ontariens quant à :

Étiquetage des produits
Selon un sondage de la Société canadienne du cancer effectué la semaine dernière, 91 % des Ontariens sont
d’accord pour que le prochain gouvernement ontarien s’assure que tous les produits de consommation et d’entretien contenant des carcinogènes connus portent une étiquette munie d’un avertissement ou d’un symbole.

Bronzage artificiel
En mars 2011, un sondage de la Société a révélé que 83 % des Ontariens appuient une interdiction de bronzage artificiel pour les jeunes de moins de 18 ans. La Société demande au gouvernement de l’Ontario de protéger la santé des jeunes de moins de 18 ans contre les dangers du bronzage artificiel, qui a été directement lié au cancer.

Accès équitable aux médicaments anticancéreux
Un sondage national effectué par la Société en septembre 2010 a révélé qu’une grande majorité de Canadiens (85 %) ont dit que s’ils recevaient un diagnostic de cancer, le coût des médicaments aurait un impact négatif sur leurs finances personnelles. La Société demande au gouvernement ontarien de financer tous les médicaments recommandés par les experts d’Action Cancer Ontario.

Pendant la campagne électorale, les libéraux ont promis de :

  • établir une stratégie de lutte contre la contrebande pour étouffer le ravitaillement en tabac illégal de mauvaise qualité qui est vendu à nos jeunes, en doublant notre capacité de mise à exécution
  • augmenter les amendes infligées à ceux qui vendent illégalement du tabac aux enfants au niveau le plus élevé au pays
  • créer le nouveau congé pour les aidants membres de la famille, ce qui permettra aux Ontariens et aux Ontariennes de prendre jusqu’à huit semaines de congé avec une protection d’emploi afin d’aider un proche qui ne peut pas prendre soin de lui en raison d’une blessure ou d’une maladie grave
  • créer un Conseil de l’obésité infantile dont le but sera de réduire de 20 % en 5 ans, le taux d’obésité chez les enfants
  • offrir un programme de goûters santé qui fera découvrir les aliments frais et nutritifs aux élèves du niveau élémentaire et leur fera adopter de bonnes habitudes alimentaires
  • doubler notre crédit d’impôt de 50 $ à 100 $ par enfant pour les activités des enfants
  • offrir un profil individualisé, en ligne, de personnes à risque pour le cancer, à tous ceux qui vivent dans la province. Le risque de cancer sera évalué en fonction des antécédents médicaux et familiaux. Le système comprendra des programmes de dépistage et de prévention tels que des tests génétiques pour les personnes à risque élevé.

« Si elles sont mises en œuvre, toutes ses mesures promises aideront à prévenir le cancer et aideront les Ontariens vivant avec la maladie. Nous sommes heureux que ce nouveau gouvernement se soit engagé à lutter contre le cancer », dit M. Kabat. « Il reste beaucoup à faire. »

Renseignements :

Justin Edmonstone

Affaires publiques

Société canadienne du cancer

Division de l’Ontario

Téléphone : 416-323-7026