A A A

Couverture des médicaments onéreux

05 mai 2011

Fredericton -

Aujourd’hui, un résident de Saint-Jean aux prises depuis des années avec le coût des médicaments nécessaires au traitement d’une forme d’arthrite connue sous le nom de spondylarthrite ankylosante a présenté sa pétition à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, demandant au gouvernement provincial d’instaurer un programme de médicaments onéreux pour les Néobrunswickois.

Terry Crowe a aidé à recueillir près de 8 300 signatures pour un programme de médicaments onéreux. Par ailleurs, un sondage mené en 2009 par la Corporate Research Associates montre nettement que les Néobrunswickois tirent de l’arrière à cet égard (76 %).

M. Crowe a présenté sa pétition de concert avec des membres du groupe d’intervenants en matière de médicaments onéreux du Nouveau-Brunswick, qui demande au gouvernement néobrunswickois de respecter sa promesse de mettre en œuvre un programme provincial de médicaments onéreux. Ce type de programme aiderait les résidents à se procurer les médicaments dont ils ont besoin, mais dont ils n’ont pas les moyens. Le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard sont les deux seules provinces canadiennes qui sont dépourvues de tout programme de médicaments onéreux.

« Le groupe d’intervenants en matière de médicaments onéreux du Nouveau-Brunswick poursuivra ses démarches afin de s’assurer que le gouvernement provincial honore sa promesse de mettre en œuvre un programme de médicaments onéreux à l’intention des Néobrunswickois, a déclaré Anne McTiernan-Gamble, la chef de la direction de la Société canadienne du cancer, Nouveau-Brunswick. Cela protégera tous les résidents du prix exorbitant des médicaments nécessaires au traitement des maladies graves. »

Renseignements :

Paula White

Manager, Communications, CCSNB

Téléphone : (506) 634-6040