À l’œuvre pour réduire l’impact du cancer à l’échelle mondiale

24 août 2012

Montréal -

La Société canadienne du cancer se joindra à d’autres grands organismes internationaux de lutte contre le cancer à l’occasion du Congrès mondial sur le cancer, un événement biennal qui aura lieu cette année à Montréal du 27 au 30 août. Tous seront réunis afin d’échanger leurs points de vue et de trouver des solutions pour limiter l’impact du cancer sur les communautés partout dans le monde. La conférence, qui aura pour thème « Connexions pour un impact mondial », est organisée par l’Union internationale contre le cancer, dont le siège social est à Genève.

Le congrès, qui a lieu pour la première fois au Canada, a pour but d’assurer que les connaissances issues de la recherche sur le cancer soient effectivement et pleinement mises en application au profit des personnes qui en ont besoin dans toutes les communautés du monde. Le prochain Congrès mondial sur le cancer aura lieu en 2014 à Melbourne, en Australie.

La Société canadienne du cancer est une intervenante clé dans les discussions internationales sur les questions de cancer et elle milite depuis la première heure en faveur de politiques et d’environnements de nature à protéger la santé des Canadiens. À ce titre, la Société participera activement à différents aspects du congrès; des membres du personnel de même que des chercheurs subventionnés par la Société prendront part à plusieurs séances pour y partager leur savoir, faire des présentations et travailler en collaboration avec nos partenaires internationaux. Leur présence permettra de faire valoir le point de vue canadien sur les questions de cancer et de faire état de nos nombreuses réussites au chapitre de la lutte contre le cancer, que ce soit par l’utilisation des réseaux sociaux pour apporter un soutien aux personnes touchées par le cancer ou encore par l’adoption de mesures législatives plus sévères à l’égard des produits de tabac.

En tant que commanditaire et participante, la Société adhère à l’objectif du Congrès mondial sur le cancer, c’est-à-dire de renforcer les liens internationaux afin de pouvoir continuer à gagner du terrain aux dépens du cancer à l’échelle de la planète.

Le personnel délégué par la Société fera des présentations aux séances suivantes (toutes les séances se dérouleront en anglais) :

Lutte antitabac

Le tabagisme est la principale cause évitable de morbidité et de mortalité au Canada. Le tabagisme tue 37 000 Canadiens chaque année; il est responsable d’environ 30 % des décès par cancer et de 85 % des cas de cancer du poumon. Rob Cunningham, analyste principal des politiques, Questions d’intérêt public, et expert de réputation mondiale en matière de lutte contre le tabagisme, fera des présentations sur deux aspects de la lutte antitabac qui sont d’une importance cruciale non seulement au Canada, mais également dans le monde entier :

  • Prohibitions/restrictions on flavoured tobacco products: overview of internat i onal developments (« Interdictions/restrictions relatives aux produits de tabac aromatisés : survol des développements à l’échelle internationale ») – Le mercredi 29 août à 13 h 30 – Les produits aromatisés comme les cigarillos (petits cigares) figurent parmi les nouveaux ennemis à abattre au chapitre de la lutte antitabac. Ces produits, qui font l’objet d’une intensepromotion auprès des jeunes, représentent pour ces derniers une porte d’entrée vers la dépendance au tabac. De récentes modifications à la loi fédérale canadienne ont eu pour effet de réduire la consommation de tels produits, mais comme les cigarettiers ne cessent d’utiliser des subterfuges pour se soustraire à la loi, la Société continue de réclamer l’interdiction pure et simple de tous les produits aromatisés. La présentation portera sur l’importance d’interdire les produits de tabac aromatisés et sur les mesures mises de l’avant au Canada et dans d’autres pays à ce sujet.
  • Tobacco package health warnings: international developments and best practices (« Mises en garde relatives à la santé sur les paquets de cigarettes : développements et pratiques exemplaires à l’échelle internationale ») – Le jeudi 30 août à 10 h 30En 2001, le Canada devenait le premier pays au monde à exiger des mises en garde illustrées sur les paquets de cigarettes. Depuis, plus d’une cinquantaine de pays ont emboîté le pas. Au Canada, au terme de plusieurs années de revendications, ces messages de santé occupent maintenant 75 % de la superficie avant et arrière du paquet et incluent le numéro sans frais d’une ligne d’aide de même que l’adresse d’un site Web pour les fumeurs désireux d’arrêter de fumer. La présentation aura lieu dans le cadre de la séance portant sur l’expérience unique au monde de l’Australie, qui a réussi à instaurer un système de banalisation des emballages des produits du tabac. Cette présentation mettra en lumière les pratiques exemplaires pour l’utilisation de mises en garde relatives à la santé et définira, parmi les différentes mesures possibles, celles qui sont les plus efficaces pour contrer le tabagisme.

Médias sociaux

À l’heure où de nombreux organismes de lutte contre le cancer dans le monde cherchent à maximiser l’utilisation des médias sociaux pour joindre les personnes atteintes de cancer, Heather Sinardo, gestionnaire principale, CancerConnection, expliquera comment la Société a mis sur pied une communauté en ligne qui constitue un outil supplémentaire pour joindre les patients :

  • Patient perspective: how consumers perceive benefits/deficits of social media (« Le point de vue du patient : comment les consommateurs perçoivent les avantages et désavantages des médias sociaux ») – Le mardi 28 août à 10 h 30De plus en plus, les médias sociaux font partie intégrante des outils dont disposent les organisations pour communiquer avec le grand public. La Société a décidé de tirer parti de ces nouveaux outils en créant une communauté en ligne, ParlonsCancer.ca/CancerConnection.ca, où les membres peuvent prendre part à des discussions, rédiger leurs propres blogues, former de nouveaux groupes ou se joindre à des groupes existants, et échanger des messages afin de se soutenir mutuellement ou de partager leurs idées. Au cours de la présentation, on expliquera comment la Société a conçu cette communauté et la gère depuis son lancement en 2011.

Recherche en matière de prévention

La Société accorde une grande importance à la prévention du cancer. En adoptant de saines habitudes de vie et en limitant leur exposition aux facteurs environnementaux et autres facteurs de risque, les Canadiens peuvent réduire leur risque de cancer. De fait, environ la moitié de tous les cancers pourraient être évités par l’adoption de modes de vie sains et de politiques de nature à protéger la santé des Canadiens.

  • Pan-Canadian initiatives in prevention research (« Initiatives de recherche pancanadiennes en matière de prévention ») – Le mercredi 29 août à 16 h 30La Dre Christine Williams, vice-présidente à la recherche, animera une discussion entre experts du domaine et coprésidera cette séance avec le Dr Jon F. Kerner, conseiller scientifique principal sur la santé des populations et la gestion des connaissances pour le Partenariat canadien contre le cancer. Lors de la séance, des chercheurs subventionnés par la Société viendront exposer les données les plus récentes sur divers aspects de la prévention, notamment l’activité physique et le cancer du sein, la lutte antitabac et l’exposition dans l’environnement.

Pour en savoir plus à propos du Congrès mondial sur le cancer, visitez : worldcancercongress.org (site en anglais).

L’inscription est gratuite pour les représentants des médias accrédités et donne droit à tous les privilèges des participants à part entière, en plus de l’accès au programme et au matériel médiatique du congrès. Les représentants des médias sont invités à s’inscrire sur place et devront présenter une preuve de leur accréditation. Vous pouvez signifier votre intention d’assister au congrès ou votre désir de recevoir le matériel médiatique en faisant parvenir un courriel à WCCpress@toniclc.com.

Renseignements :

Christine Harminc

Senior Manager, Communications & Media Relations

Société canadienne du cancer, Bureau national

Téléphone : 416 934-5340