Fiche d’information médias pour diffusion : Un registre public des édifices contenant de l’amiante est nécessaire au Canada

18 octobre 2012

Toronto -

Les propriétaires au courant du fait qu’ils doivent retirer l’amiante de leur demeure devraient avoir recours à un professionnel ayant de l’expérience avec le retrait d’amiante. Les propriétaires ne doivent JAMAIS tenter de retirer l’amiante eux-mêmes.

Si l’on sait que sa résidence contient de l’amiante, le meilleur moyen de réduire le plus possible son risque d’exposition à cette substance est d’éviter de remuer l’isolant à base d’amiante de quelque manière que ce soit.Tant que celui-ci demeure confiné dans les structures et qu’il n’est pas exposé à l’environnement intérieur du foyer, le risque qu’il pose est très faible.

Si l’on sait qu’il y a de l’isolant à base d’amiante dans son grenier, voici les mesures de précaution à prendre :

  • Assurez-vous que toute personne qui travaille dans le grenier est au courant de la présence d’amiante. Ne laissez pas les enfants jouer dans le grenier si de l’isolant à base d’amiante y est exposé par endroits.
  • N’utilisez pas le grenier comme espace de rangement si vous risquez de remuer l’isolant au moment d’aller y chercher des articles.
  • Afin de réduire le plus possible le remuement de l’isolant, marchez sur des planches lorsque vous devez aller dans le grenier. Portez un masque respiratoire adéquat; les masques antipoussières qui sont couramment utilisés ne protègent pas efficacement contre les fibres d’amiante. Évitez de rester dans le grenier plus longtemps qu’il n’est nécessaire.
  • Si sa résidence contient de l’isolant à base d’amiante et vous décidez dele retirer, adressez-vous à des professionnels en retrait d’amiante formés et qualifiés. On peut trouver des entrepreneurs spécialisés en consultant un bottin sous la rubrique « Amiante – Réduction et enlèvement ». Ne tentez JAMAIS d'enlever l'isolant vous-même.
  • Si vous prévoyez rénover ou refaire votre grenier d’une manière susceptible de remuer l’amiante (par exemple, afin de l’isoler à nouveau), adressez-vous à des professionnels en retrait d’amiante formés et qualifiés avant de procéder avec les travaux.
  • Scellez toutes les fissures et les trous des plafonds des pièces situées sous l'isolant (par exemple, en posant du calfeutrage autour des plafonniers et de la trappe du grenier) afin d’éviter que l’isolant ne s’y infiltre.
  • Par mesure de précaution, scellez toutes les fissures et les trous des murs si vous croyezque ceux-ci contiennent de l’isolant à base d’amiante (par exemple, en posant du calfeutrage autour des fenêtres, des encadrements de porte, des plinthes et des prises de courant).

 

Ce que l’on peut faire si l’on croit avoir été exposé à de l’amiante

Les maladies associées à l'amiante surviennent habituellement par suite d'une exposition fréquente et prolongée à l’amiante. Généralement, la période entre l’exposition à l’amiante et l’apparition d’une maladie est longue : cela peut prendre des dizaines d’années. Voici les mesures que l’on peut prendre si l’on craint d’avoir été exposé à de l’amiante :

  • Parlez-enà un professionnel de la santé.
  • Évitez de vous exposer de nouveau à toute forme d'amiante ou réduisezvotre exposition le plus possible.
  • Cessez de fumer et évitez la fumée secondaire ainsi que tout autre irritant susceptible d’affecter les poumons. Le risque de développer un cancer du poumon augmente de beaucoup si l’on est exposé à la fois à l’amiante et à la fumée de cigarette.

 

Source : Santé Canada. Pour de plus amples renseignements

Information de la Société canadienne du cancer sur l’amiante 

 

Renseignements :

Christine Harminc

Senior Manager, Communications & Media Relations

Société canadienne du cancer, Bureau national

Téléphone : 416 934-5340