Vous êtes ici:
A-|A|A+

États financiers

La Société canadienne du cancer a à cœur d’agir dans la transparence et de satisfaire à son obligation de rendre des comptes. Nous nous efforçons de faire preuve de jugement et de prudence en recherchant un juste équilibre entre la gestion de nos ressources financières et les coûts nécessaires pour mener à bien notre mission au Canada. Nous tirons fierté de la manière rigoureuse, respectueuse et responsable avec laquelle nous administrons chaque dollar reçu de nos donateurs.

Consultez nos états financiers national : 

2015-2016
2014-2015
2013-2014

Les organismes de bienfaisance sont tenus par la loi de remettre une Déclaration annuelle de renseignements des organismes de bienfaisance (T3010) à l’Agence du revenu du Canada (ARC). Cette déclaration contient des renseignements financiers sur les programmes de la Société, ses activités de collecte de fonds et la rémunération de ses dirigeants. À partir du 1er février 2015, les divisions provinciales et le bureau national de la Société fusionnent leurs numéros d’entreprise attribués par l’Agence du revenu du Canada. Par conséquent, l’ARC ne donne plus accès aux déclarations T3010 individuelles des divisions provinciales. Consultez la plus récente déclaration T3010 de notre bureau national. En 2016, la déclaration de renseignements fusionnée de la Société pour l’exercice financier du 1er février 2015 au 31 janvier 2016 sera disponible sur le site Web de l’ARC.

La Société canadienne du cancer a plus d’impact contre plus de cancers dans plus de communautés que tout autre organisme de lutte contre le cancer au Canada. Voyez comment nous faisons une réelle différence dans la vie des Canadiens.

A-|A|A+

Histoires

La Dre Jennifer Brunet, chercheuse Les recherches de la Dre Jennifer Brunet permettent aux survivantes d’un cancer du sein de mener une vie plus active.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus