A A A



Notre histoire

Image en noir et blanc d'un garçon tenant des gerbes de jonquilles

Cette année marque le 75e anniversaire de la Société canadienne du cancer. C’est pour nous l’occasion par excellence de faire le bilan des progrès que nous avons accomplis au cours de ces 75 ans. Nous avons de quoi être fiers, mais il reste encore beaucoup à faire. Pour en savoir davantage sur nos réalisations et notre histoire, consultez les moments marquants de notre 75e anniversaire.

 

Origines de la Société canadienne du cancer

Si la Société canadienne du cancer a été officiellement créée en 1938, ses origines remontent en fait à 1929, lorsque l'Association médicale de la Saskatchewan créa le premier comité sur le cancer au Canada.

 

Ce comité avait été mis sur pied à la demande de la communauté médicale, qui s'inquiétait de plus en plus de l'ignorance de la population par rapport aux signes de cancer. En effet, lorsque les gens atteints de cancer consultaient un médecin à l'époque, la maladie était déjà avancée et leurs chances de survie s'en trouvaient diminuées. Des comités sur le cancer furent également formés dans d'autres associations médicales provinciales; en 1931, l'Association médicale canadienne créait le Comité national d'étude sur le cancer.

 

En 1935, le gouverneur général du Canada invita les Canadiens à célébrer le 25e anniversaire du couronnement de leur roi en faisant un don au Fonds du jubilé du roi George V pour le cancer. La campagne connut un vif succès : à la fin de l'année, près de 500 000 $ avaient été amassés.

 

En 1937, le Comité national d'étude recommanda la formation de la Société canadienne pour le contrôle du cancer, laquelle fut créée officiellement l'année suivante. (Elle devait changer de nom quelques années plus tard pour devenir la Société canadienne du cancer.)

 

Au cours de ses premières années de fonctionnement, la majeure partie des revenus de la Société consista en une subvention annuelle de l'Association médicale canadienne provenant des intérêts du Fonds du jubilé du roi George V pour le cancer.

 

En 1947, l’Institut national du cancer du Canada (maintenant l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer) était créé dans le cadre d’une entente entre la Société canadienne du cancer et le ministère fédéral de la Santé et du Bien-être social. Depuis, la Société canadienne du cancer et l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer n’ont cessé de poursuivre de concert leur mission commune, tout en conservant leur identité et leurs objectifs respectifs.

 

Les débuts de la Société canadienne du cancer au Québec

1938

 

Constitution de la «Société canadienne pour la lutte contre le cancer» qui deviendra, quelques années plus tard, la Société canadienne du cancer.

 

1947

 

L’Institut national du cancer du Canada (INCC) devient le partenaire scientifique de la Société canadienne du cancer.

 

Ouverture, à Montréal, du premier bureau de la Société canadienne du cancer au Québec.

 

1951

 

Inauguration officielle d’un bureau de la Société à Québec, sous l'appellation « À la porte rouge ».

 

1961

 

Première Journée de la jonquille au Québec. Cette première campagne rapporte 9000 $.

 

1966

 

M. Robert Bourassa, alors jeune député à l’Assemblée nationale, devient le premier président de la campagne de financement de la Société canadienne du cancer, à Montréal.

 

1970-90

 

Expansion des services aux patients. La Société s’assure d’offrir des services qui ne sont pas couverts par l’assurance-maladie du Québec.

 

La Société canadienne du cancer s'implante dans diverses régions du Québec en ouvrant des bureaux régionaux.

 

1988

 

50e anniversaire de la Société canadienne du cancer.

 

1990

 

Inauguration de la Maison d’hébergement de la Société canadienne du cancer, à Montréal.

 

1994

 

Premier Bal de la Jonquille au Chalet du Mont-Royal.

 

1996

 

Inauguration du Service d’information sur le cancer, un service téléphonique sans frais (1 888 939-3333), accessible partout au Canada en français et en anglais.

 

2000

 

La Société canadienne du cancer se donne une nouvelle image de force et d’espoir : la jonquille.

 

2001

 

La première édition du Relais pour la vie a lieu à Gatineau.

 

2002

 

Inauguration de la ligne J’ARRÊTE! (1 866 527-7383), un service d’information et de soutien à l’arrêt tabagique. Ce service, financé par le ministère de la Santé et des services sociaux du Québec, est coordonné conjointement par le Conseil québécois sur le tabac et la santé et la Société canadienne du cancer.

 

Intégration des sites Web de toutes les divisions de la Société pour n’en faire qu’un seul, le www.cancer.ca.

 

2003

 

Agrandissement de la Maison d’hébergement de la Société canadienne du cancer.

 

2004

 

2004 Inauguration de Cancer J’écoute, un service téléphonique de soutien sans frais (1 888 939-3333), accessible partout au Canada en français et en anglais.

 

2005

 

La Maison d’hébergement de la Société canadienne du cancer devient la maison Jacques-Cantin, du nom de l’éminent chirurgien oncologue qui y a été bénévole pendant 30 ans, dont deux à titre de président.