Subventions Étincelle de la SCC, de l'IRSC et de BC : applications de technologies novatrices à la prévention et à la détection précoce du cancer

Veuillez vous reporter à la section admissibilité, exigences et obligations avant de créer votre demande.

Dates limites

Lancement du programme : mi-juillet 2020
Date limite d’inscription : 28 août 2020
Date limite pour le dépôt de la demande intégrale : 16 octobre 2020
Annonce des résultats : 8 janvier 2021

Date prévue de début du financement : 15 janvier 2021

Le guide de candidature est accessible sur la page EGrAMS documentation for applicants.

Partenaires pour le lancement du programme

La Société canadienne du cancer (SCC), l’Institut du cancer des Instituts de recherche en santé du Canada (IC-IRSC) et Fondation Brain Canada (BC ou Brain Canada) se sont engagés à verser un total pouvant atteindre 2,4 millions de dollars sur un an pour financer conjointement les Subventions Étincelle sur des applications de technologies novatrices pour la prévention et la détection précoce du cancer.

Pour de plus amples renseignements sur Brain Canada, SCC et l’IC-IRSC, veuillez consulter la section « Description des partenaires » ci-dessous.

Contexte

Le programme d’applications de technologies novatrices pour la prévention et la détection précoce du cancer se veut une « bougie d’allumage » pour démarrer et accélérer de nouvelles activités dans le développement et/ou l’application d’approches véritablement novatrices de prévention et de détection précoce du cancer. Par exemple, les domaines de l’intelligence artificielle (IA) et des solutions numériques sont en rapide évolution, mais le secteur de la santé accuse actuellement un retard dans leur adoption par rapport à d’autres secteurs. Le souci d’améliorer l’efficacité et l’efficience des moyens de prévenir et de contrer le cancer continue de propulser de multiples innovations dans la pratique, y compris l’IA. L’apprentissage machine, la robotique, les solutions numériques et d’autres technologies naissantes présentent un énorme potentiel de valeur ajoutée pour les patients, les populations, les organismes et les systèmes. Ainsi, l’IA est un excellent outil de reconnaissance de profils complexes et crée une occasion de transformer des aspects de la prévention et de la détection du cancer. L’IA permet d’agréger de multiples flux de données en puissants systèmes diagnostiques intégrés couvrant les images radiographiques, la génomique, la pathologie, les dossiers de santé électroniques et les réseaux sociaux. Afin d’accélérer les progrès et l’adoption à court et à moyen terme de la prévention et la détection précoce du cancer, la SCC, l’IC-IRSC et BC lancent cette possibilité de financement pour des Subventions Étincelle qui serviront à recueillir des données pilotes favorisant l’application de nouvelles technologies réellement novatrices ou le repositionnement novateur de technologies existantes dans l’étude de la prévention et de la détection du cancer. 

Description du programme

Les Subventions Étincelle seront accordées pour des recherches préliminaires menant à la validation de principe pour des approches novatrices de prévention et de détection précoce du cancer. L’objectif est de financer des études à risque et à rendement élevés qui fournissent des données provisoires et des justifications suffisantes pour convaincre les examinateurs de l’originalité et de la faisabilité des travaux proposés. Les Subventions Étincelle ont pour but de soutenir l’établissement de nouveaux partenariats et l’exploration de concepts très novateurs, auxquels participent des chercheurs de n’importe quel domaine, en particulier de sphères non traditionnelles de recherche sur le cancer comme l’ingénierie, l’IA, la robotique, la physique, la nanoscience, les statistiques, l’informatique, les sciences de l’ordinatique et des données, les sciences du comportement et toute autre discipline qui pourrait devenir la source de la prochaine génération de technologies révolutionnaires dans le contrôle du cancer. Ces subventions sont destinées à soutenir non pas la recherche qui est la « prochaine étape logique » d’un programme de travail, mais plutôt celle qui génère des données probantes pour de futures subventions plus importantes qui transformeront notre approche de prévention et de détection précoce du cancer, bouleversant les méthodes existantes et délogeant le statu quo.

Cette possibilité de financement vise à exploiter la puissance de nouvelles technologies et interventions pour empêcher un cancer d’apparaître et/ou réduire sa gravité en le détectant tôt, lorsque le traitement a le plus de chances de réussir, y compris dans les cas de récidive et de métastases.

De façon plus précise, les buts de cette possibilité de financement sont les suivants :

  • Développement et/ou application d’une technologie novatrice qui sort véritablement des sentiers battus pour prévenir le cancer ou améliorer la sensibilité et/ou la spécificité d’un diagnostic primaire ou la détection d’une récidive
  • Repositionnement novateur de technologies existantes qui sont issues d’autres domaines de recherche ou secteurs et qui pourraient être appliquées à la prévention ou à la détection précoce du cancer 
  • Établissement et développement de nouvelles collaborations multidisciplinaires, notamment entre des personnes possédant des compétences généralement non appliquées dans le domaine du cancer, en vue d’améliorer la prévention ou la détection précoce
  • Projets qui, s’ils sont fructueux, bouleverseraient les méthodes existantes et remplaceraient le statu quo dans la prévention et la détection précoce du cancer

Le financement peut contribuer à l’obtention de données pilotes pour une idée inédite et emballante, à l’établissement et au développement de nouvelles collaborations, à l’évaluation d’une nouvelle technologie ou à l’utilisation novatrice d’une technologie existante. Nous prévoyons que les données recueillies ou les collaborations instaurées dans le cadre d’une Subvention Étincelle formeront la base d’un projet ultérieur de plus grande envergure sur la prévention ou la détection précoce du cancer.

Voici des exemples de projets qui seraient jugés inadmissibles à ce concours :

  • Projets qui sont manifestement des étapes subséquentes ou des recherches supplémentaires associées à des études en cours
  • Projets sans ligne de mire claire vers une application utile à court et à moyen terme
  • Projets non axés spécifiquement sur la prévention et/ou la détection précoce

La SCC, l’IC-IRSC et Brain Canada adhèrent aux principes d’équité, de diversité et d’inclusion et s’efforcent de promouvoir l’excellence inclusive dans leurs programmes de financement. Nous invitons tous les candidats admissibles de divers horizons à soumettre une demande pour nos subventions.

Orientations scientifiques du programme

Les domaines de recherche admissibles comprennent, sans s’y limiter :

  • Nouvelles technologies d’imagerie ou de mammographie, dont des algorithmes d’imagerie computationnelle et de bio-informatique pour la stratification des risques
  • Applications novatrices de l’IA, de l’apprentissage machine, des nanotechnologies, de la robotique, de la science des données logicielles et d’autres technologies et systèmes prometteurs
  • Applications de cytologie et de biopsie en milieu liquide pour la détection d’états précancéreux et le dépistage secondaire d’une récidive et d’une propagation
  • Nouveaux biomarqueurs diagnostiques à potentiel perturbateur clair
  • Élaboration et évaluation de nouvelles technologies portables, comme un dispositif de surveillance de l’exposition aux rayonnements ultraviolets
  • Développement d’applis mobiles, tels que messages textes sur la prestation de soins virtuels pour le suivi de dépistage et applis mobiles/jeux vidéo pour l’éducation en santé et la promotion de la santé, comme la préparation à une coloscopie ou des images pour mobiles aux fins de sensibilisation à des cancers en particulier
  • Création de stratégies novatrices de communications fondées sur le Web, telles que recours aux médias sociaux pour cibler la prévention chez les jeunes adultes et outils en ligne d’aide à la décision pour la vérification des symptômes
  • Nouveaux outils d’intégration et de corrélation de données biologiques hétérogènes complexes et liées à la santé

Fonds disponibles

Les Subventions Étincelle seront d’au plus 150 000 $ chaqun sur un an. Elles ne seront pas renouvelables. Le budget total alloué à ce concours peut atteindre de 2,4 millions de dollars pour financer les Subventions Étincelle dans les domaines indiqués ci-dessous. L’engagement d’autres partenaires ou l’accès à des fonds additionnels pourraient accroître ce nombre.

Le financement sera fourni afin de couvrir les coûts directs de la recherche, dont les fournitures, les salaires et l’équipement associés au travail proposé. Les demandes pour l’équipement ne pourront pas dépasser 10 % du budget demandé. Les coûts indirects ne sont pas admissibles.

Points à noter pour cette possibilité de financement :

Il y aura deux catégories de financement

  • Cancer du sein
  • Autres cancers

Les subventions seront remises par ordre de priorité dans chaque catégorie de financement. Seules les demandes ayant obtenu un score égal ou supérieur à 3,5 seront prises en considération pour le financement. Les projets portant sur le cancer du cerveau seront cofinancés par la SCC et BC.

  • Un montant maximal de 800 000 $ est offert par l’IC-IRSC pour financer des Subventions Étincelle sur le cancer du sein
  • Un montant maximal de 800 000 $ est offert par BC, sous réserve de la disponibilité des fonds du CCS, pour des Subventions Étincelle sur le cancer du cerveau
  • Un montant maximal de 800 000 $ est offert par la SCC pour des Subventions Étincelle sur n’importe quel type de cancer

Comité d'examen par des pairs

Un comité multidisciplinaire d’examen par les pairs sera mis sur pied pour ce concours, et sera constitué de personnes recommandées par la SCC, l’IC-IRSC et BC.

L’inscription obligatoire des résumés servira à évaluer la pertinence dans le cadre du concours et guidera les exigences pour la composition du comité d’examen.

Les subventions seront remises par ordre de priorité dans chaque catégorie de financement.

Inscription des résumés

L’inscription est obligatoire et devra contenir les renseignements sur les demandeurs (chercheurs principaux, codemandeurs, auteurs additionnels), un résumé public, un bref résumé scientifique, les mots clés, une description claire expliquant en quoi les éventuels résultats positifs de l’étude pourraient perturber le statu quo, le nom d’examinateurs suggérés et l’information pour le suivi de la recherche. Des directives spécifiques pour l’inscription des résumés sont disponibles et doivent être consultées attentivement au cours de la préparation de la demande.

Une limite d’une demande par chercheur principal désigné ou cochercheur principal a été fixée pour ce concours. Pour les subventions financées par Brain Canada, les demandes doivent être soumises par au moins deux chercheurs/cochercheurs principaux d’établissements différents (ou de départements distincts d’un même établissement).
Les demandes de chercheurs en début ou en milieu de carrière (occupant un poste universitaire depuis moins de 15 ans) sont fortement encouragées. De plus, les demandes de chercheurs provenant de disciplines non traditionnelles, dans un domaine autre que le cancer, sont aussi fortement encouragées.

Un examen de la pertinence des résumés inscrits sera effectué pour assurer l’alignement sur la description et les orientations scientifiques du programme. Pour les résumés jugés pertinents dans le cadre du concours, les candidats seront invités à soumettre une demande intégrale.

Tout changement majeur apporté au projet proposé ou à l’équipe de demandeurs après la date limite d’inscription des résumés doit être communiqué à la SCC (research@cancer.ca) dès qu’il est connu. Les changements substantiels qui modifient grandement les objectifs et buts généraux de la proposition faisant l’objet du résumé inscrit ne sont pas permis.

Demande intégrale

La proposition ne contiendra pas plus de cinq pages à interligne simple et pas plus de deux pages de chiffres, de tableaux, de diagrammes et de légendes qui les accompagnent. Des directives spécifiques pour les demandes en ligne sont disponibles et doivent être consultées attentivement au cours de la préparation de la demande.

Les demandes intégrales doivent comprendre les éléments suivants :
  1. Un résumé public de la proposition de recherche qui démontre comment la recherche donnera lieu à de grandes avancées en matière de prévention ou de détection précoce du cancer
  2. Un résumé scientifique qui énonce clairement les buts de la proposition dans son ensemble, notamment tous les travaux antérieurs menés dans le domaine par des membres de l’équipe, le ou les plans expérimentaux, les méthodes et les plans d’analyse
  3. Une description expliquant clairement en quoi la proposition de recherche représente une approche véritablement novatrice susceptible d’améliorer considérablement nos façons actuelles de prévenir ou de diagnostiquer le cancer
  4. Une proposition décrivant en détail les travaux à exécuter (dont les buts, les travaux antérieurs, le plan expérimental, les méthodes et l’analyse) et le nom du ou des membres de l’équipe de recherche qui en seront responsables. La prise en compte des principes d’équité, de diversité et d’inclusion dans la composition des équipes de recherche doit être évidente
  5. Des considérations relatives au sexe et/ou au genre et/ou à la diversité
  6. La pertinence de la proposition dans le contexte de la prévention ou de la détection précoce du cancer, notamment l’impact qu’auront les résultats sur des problèmes particuliers associés à la prévention et à la détection précoce du cancer
  7. Une description détaillée de tous les produits attendus à la suite du financement de ce projet (s’il y a lieu)
  8. Une stratégie détaillée de transfert et de mobilisation des connaissances qui relate les possibles étapes subséquentes et pourrait comprendre des collaborations et des partenariats avec d’autres établissements de recherche, réseaux et/ou secteurs, comme il convient
  9. Un budget détaillé et une justification pour les fournitures, les dépenses, le personnel et le matériel nécessaires pour le projet de recherche proposé. Le nombre de personnes requises pour l’exécution des travaux et une description de leur expérience et/ou degré de scolarité doivent y être précisés

Critères d'examen

Le comité d’examen préparera des critiques écrites individuelles. Les critères d’examen des demandes seront les suivants, sans toutefois s’y limiter :
  • l’originalité et la faisabilité du projet proposé et sa pertinence par rapport à la prévention et à la détection précoce du cancer
  • la possibilité d’interventions pratiques qui, dans des situations réelles, auront un impact direct sur la prévention et la détection précoce du cancer et perturberont le statu quo
  • le contexte et les fondements scientifiques du projet de recherche proposé
  • les qualifications et l’expérience des chercheurs qui dirigent l’équipe et des chercheurs qui participent aux travaux de celle-ci
  • le caractère approprié des méthodes pour les orientations de la recherche
  • le caractère approprié de la durée du projet et du montant d’argent demandé
  • l’intégration appropriée du sexe comme variable biologique et/ou du genre comme déterminant social de la santé, s’il y a lieu
Les demandeurs doivent penser à lire la page Admissibilité, exigences et obligations pour obtenir les détails sur les rapports scientifiques, la communication de l’information financière, la reconnaissance des bailleurs de fonds et les politiques de la Société canadienne du cancer. La demande de subvention peut être liée mais ne peut pas être identique à d’autres projets actuellement financés. Il incombe au demandeur d’aviser la SCC immédiatement si le projet devient admissible à une autre subvention pendant le processus de demande ou d’évaluation de ce concours.

Description des partenaires

Fondation Brain Canada (BC) est un organisme de bienfaisance national enregistré qui appuie l’excellence dans le domaine de la neuroscience au Canada. Grâce au Fonds canadien de recherche sur le cerveau, un partenariat novateur entre le gouvernement du Canada (par l’entremise de Santé Canada) et Fondation Brain Canada, la fondation encourage la recherche concertée, améliore les infrastructures de recherche, accroît la capacité de la communauté canadienne de recherche sur le cerveau et favorise l’accélération des découvertes afin de comprendre le cerveau, en santé et dans la maladie, pour améliorer la vie des canadiens et avoir un impact sociétal.

La Société canadienne du cancer (SCC) est un organisme de bienfaisance national qui subventionne des projets de recherche novateurs, fournit des renseignements fiables sur le cancer, offre des programmes et des services pour aider les personnes touchées par le cancer et leurs familles à composer avec la maladie, et incite les gouvernements à apporter d’importants changements sociaux favorisant un mode de vie sain. La SCC a créé le Centre de soutien et de prévention du cancer (CSPC) afin d’accélérer la mise en application de la recherche, en particulier dans les secteurs de la prévention du cancer et de la survie au cancer. Grâce au CSPC, la SCC pourra jouer un rôle plus actif pour faciliter le transfert des connaissances et la diffusion des preuves scientifiques issues des travaux de recherche qu’elle finance.

L’Institut du cancer (IC) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) a pour mandat d’appuyer la recherche visant à réduire le fardeau du cancer pour les personnes et les familles par des stratégies de prévention, le dépistage, le diagnostic, des traitements efficaces, des systèmes de soutien psychosocial et des soins palliatifs.

Dernière modification le: 21 juillet 2020