Vous êtes ici:
A-|A|A+

Devrais-je prendre un supplément de vitamine D?

Les vitamines ne fournissent pas de calories ni d’énergie, mais elles peuvent vous aider à demeurer en santé. L’organisme n’est pas en mesure de fabriquer les vitamines; elles doivent provenir de l’alimentation.

Manger sainement est le meilleur moyen d’obtenir toutes les vitamines et tous les minéraux dont vous avez besoin.

image of cooked tuna

L’exception à la règle : la vitamine D

La vitamine D est nécessaire à la santé des os et des muscles, en particulier chez les enfants et les personnes âgées.

Votre peau produit de la vitamine D lorsqu’elle est exposée au soleil; toutefois les aliments et les suppléments sont des sources de vitamine D plus sûres que les rayons UV. Quelques aliments contiennent une petite quantité de vitamine D, notamment les poissons gras comme le hareng, le maquereau, les sardines et le thon. Pour faciliter l’apport en vitamine D, celle-ci est ajoutée à certains produits laitiers, jus et céréales étiquetés comme étant « enrichis de vitamine D ».

Vitamine D et cancer

Les données scientifiques tendent à démontrer que la vitamine D pourrait réduire les risques de certains types de cancer, en particulier le cancer colorectal et le cancer du sein.

Comment obtenir un apport suffisant de vitamine D

Durant les mois d’automne et d’hiver, les rayons du soleil sont plus faibles et une grande partie de la population canadienne passe plus de temps à l’intérieur qu’au soleil. La prise de suppléments de vitamine D peut donc être indiquée pendant cette période. Demandez à votre médecin si vous auriez avantage à prendre un supplément quotidien de 1000 unités internationales (u.i.) de vitamine D en automne et en hiver.

Les bébés nourris exclusivement au lait maternel risquent de souffrir de carence en vitamine D. C’est pourquoi les experts recommandent de leur administrer un supplément de vitamine D de 400 u.i. par jour.

Peut-on prendre trop de vitamine D?

Tout comme une carence en vitamine D, un apport trop important peut s’avérer dommageable pour la santé. Selon les données actuelles, la dose de vitamine D qui permettrait de réduire les risques de cancer tout en ayant le plus faible potentiel de préjudices est de 1000 u.i. par jour.


Découvrez des articles connexes

Que sont les antioxydants et les agents phytochimiques – et pourquoi nous sont-ils nécessaires?

Le café et le thé peuvent-ils nous protéger du cancer?

Que sont les aliments transgéniques? Sont-ils sans danger?

Poursuivez votre lecture

A-|A|A+