Vous êtes ici:
A-|A|A+

Questions des communautés LGBTQ à propos du cancer du sein et du cancer dans la poitrine

J’ai des implants mammaires. Puis-je quand même passer une mammographie?

Oui. Les personnes ayant des implants mammaires peuvent quand même passer une mammographie. Si vous avez des implants mammaires, le technologue prendra les mesures nécessaires pour s'assurer que le plus de tissu mammaire possible est visible à la mammographie. On a recours à des techniques spéciales (techniques de déplacement des implants) pour déplacer les implants et amener le tissu mammaire vers l'avant dans le champ radiologique. Il est possible qu'on doive prendre davantage de clichés des seins afin de s'assurer qu'on examine le plus possible de tissu mammaire.

Le technologue prendra des précautions supplémentaires lorsqu’il comprime les seins pour éviter la rupture des implants. Des études indiquent que lorsqu'on diagnostique un cancer du sein aux femmes ayant des implants mammaires, le stade de la maladie ainsi que leur pronostic sont similaires à ceux des femmes n'ayant pas d'implants mammaires.

Est-ce que la compression de la poitrine/des seins augmente mes chances de développer un cancer du sein?

Il n’existe pas de preuves suggérant que la compression de la poitrine augmentera votre risque de cancer du sein. Cependant, l’utilisation d’une méthode de compression comporte d’autres risques que vous devriez connaître, comme une irritation cutanée, une difficulté à respirer et des problèmes de liquide lymphatique si la compression est trop serrée. Il est bon d’enlever votre compression pendant que vous dormez afin que votre poitrine puisse respirer librement.

J’ai du silicone d’injecté dans mes tissus mammaires. Est-ce que j’ai un risque accru de cancer du sein?

Certaines femmes trans ont injecté du silicone dans leurs tissus mammaires comme manière immédiate et relativement peu dispendieuse d’améliorer la grosseur de leurs seins et possiblement de soulager la dysphorie de genre.

Bien que les injections de silicone dans les seins n’augmentent pas le risque de cancer du sein des femmes trans, elles posent d’autres dangers très sérieux à notre santé et peuvent même mettre notre vie en danger. Le silicone peut se déplacer à l’extérieur de notre poitrine et de nos seins et créer des bosses inesthétiques. Les injections de silicone sont également illégales.

Les injections de silicone dans les seins peuvent aussi nuire à la lecture de la mammographie. C’est pourquoi, si vous avez des injections, vous aurez peut-être besoin d’un test de dépistage différent, comme une IRM. Parlez à votre fournisseur de soins de santé à propos de ce qui vous convient le mieux.

Je prends des hormones. Devrais-je passer une mammographie?

Si vous avez entre 50 et 69 ans et que vous prenez une hormonothérapie d’affirmation de genre (comme œstrogène) pendant plus de cinq ans, vous devriez passer une mammographie de dépistage tous les deux ans. Si vous avez moins de 50 ans, apprenez à connaître vos seins et rapportez tout changement à votre fournisseur de soins de santé primaires.

On me dit que j’ai des seins très denses. Qu’est-ce que cela signifie et devrais-je quand même passer une mammographie?

Les seins denses ont beaucoup de tissus conjonctifs. Il peut être plus difficile de lire la mammographie de seins plus denses parce qu’il peut être plus difficile de faire la différence entre des tissus cancéreux et des tissus sains comme les tissus conjonctifs mammaires.

Les femmes trans ont tendance à avoir des tissus mammaires plus denses que la moyenne. Des hommes trans ont aussi rapporté que les tissus de leur poitrine sont devenus plus denses après avoir pris de la testostérone, mais nous ne possédons actuellement aucune preuve pour savoir irréfutablement si la testostérone contribue à la densité de la poitrine. Si vous prenez « T », informez-en la technologue lors de la mammographie.

Vous devriez passer une mammographie même si vous avez des tissus mammaires denses. Après avoir vu votre mammographie, votre radiologiste pourrait recommander des tests de suivi, comme une échographie du sein, et/ou un test de dépistage plus souvent. L’échographie utilise des ondes sonores pour créer une image des tissus mammaires et peut cibler toutes les régions inquiétantes identifiées sur votre mammographie.

J’ai subi une chirurgie de la poitrine. Ai-je quand même besoin d’une mammographie?

Possiblement. Les hommes trans qui ont subi certains types de chirurgie de la poitrine (mastectomie) ont encore certains risques de cancer de la poitrine parce ce qu’il reste des tissus après la chirurgie. Les chirurgies qui laissent plus de tissus — comme celles qui ne touchent pas aux mamelons — laissent plus de possibilités au cancer de la poitrine de se développer. Il existe des cas de cancer de la poitrine chez des hommes trans ayant subi une chirurgie de la poitrine. Si vous avez subi une chirurgie de la poitrine, apprenez à connaître votre nouvelle poitrine et parlez à votre fournisseur de soins de santé si vous remarquez des changements ou si vous avez des symptômes.

En ce moment, nous n’avons pas de recommandations précises sur le dépistage régulier du cancer de la poitrine chez les hommes trans ayant subi une chirurgie de la poitrine. Parlez à votre fournisseur de soins de santé de vos risques personnels et du type de dépistage qui vous convient.

Je prends « T ». Devrais-je quand même subir un dépistage?

Oui. Si vous avez entre 50 et 69 ans, vous devriez subir un dépistage selon les lignes directrices, que vous ayez ou non pris de la testostérone ou une autre hormonothérapie d’affirmation de genre. Si vous avez aussi subi une chirurgie de la poitrine, parlez à votre fournisseur de soins de santé de la meilleure façon de subir un dépistage. Vous pouvez parler à votre fournisseur de soins de santé de tous les risques associés aux hormones que vous prenez.

J’ai subi une chirurgie pour l’ablation de mes ovaires. Ai-je quand même besoin de passer une mammographie?

Oui. Si vous avez entre 50 et 69 ans, la Société canadienne du cancer recommande que vous passiez régulièrement une mammographie, que vous ayez des ovaires ou non. Si vous avez aussi subi une chirurgie de la poitrine, parlez à votre fournisseur de soins de santé de la meilleure façon de subir un dépistage.

Il existe un certain lien entre des types d’hormonothérapie de courte durée et l’augmentation du risque de cancer. Les hommes trans qui ont subi une chirurgie pour l’ablation des ovaires (oophorectomie) auront probablement une ménopause précoce et par conséquent, pourraient avoir utilisé une hormonothérapie de courte durée pour soulager les symptômes de la ménopause. Si vous avez utilisé ou utilisez actuellement une hormonothérapie, parlez à votre médecin de ce que cela signifie pour votre risque.

Ma poitrine est très petite. Puis-je quand même passer une mammographie?

Oui. Même si votre poitrine est très petite, vous pouvez passer une mammographie. Dans certains cas, si votre poitrine est trop aplatie, d’autres tests de dépistage comme une échographie ou une IRM pourraient être recommandés.


Explorez des articles connexes

Dépistage du cancer du sein

Dépistage du cancer du sein chez les femmes lesbiennes, bisexuelles et allosexuelles

Dépistage du cancer du sein chez les femmes trans

Continuer la lecture

A-|A|A+