Vous êtes ici:
A-|A|A+

Devrais-je passer un test de dépistage du cancer de la prostate?

Image d'un homme

L’analyse de l’APS est une étape clé dans la détection précoce du cancer de la prostate. Il s’agit d’une analyse sanguine qui permet de déterminer si le taux d’APS d’un homme est supérieur à ce qu’il devrait être – ce qui peut indiquer une anomalie avant même que des symptômes ne soient observés. On pourrait alors avoir recours à d’autres examens, comme la biopsie, pour détecter le cancer et en établir la gravité.

Notre recommandation

Discutez avec votre médecin de l’analyse de l’APS.

Décidez de façon éclairée si l’analyse de l’APS vous convient en discutant avec votre médecin et en prenant en considération vos facteurs de risque personnels.

  • Si votre risque d’être atteint du cancer de la prostate est moyen, pensez à passer le test à partir de 50 ans.
  • Si votre risque d’être atteint du cancer de la prostate est élevé, pensez à passer le test à partir de 45 ans. On considère que les hommes noirs et ceux qui ont des antécédents familiaux de cancer de la prostate présentent un risque élevé.

Les résultats de vos tests d’APS détermineront la fréquence à laquelle vous passerez le test. La décision de ne plus faire cette analyse se base sur votre taux d’APS, votre âge et votre état général de santé.


Découvrez des articles connexes

Ce que vous devez savoir à propos des deux tests de dépistage du cancer de la prostate

Quels sont les avantages et les limites du test de dépistage du cancer de la prostate?

Questions à poser sur le dépistage du cancer de la prostate

Poursuivez votre lecture

A-|A|A+