Vous êtes ici:
A-|A|A+

Quels sont les avantages et les limites du test de dépistage du cancer de la prostate?

Pratiquement tout test ou toute intervention comporte à la fois des avantages et certaines limites. Avant de passer un test, quel qu’il soit, il est important de peser le « pour » et le « contre » afin de prendre la bonne décision, en toute connaissance de cause. C’est à vous de choisir de passer ou non des tests de dépistage en vue d’une détection précoce (avant d’avoir des symptômes) du cancer de la prostate. 

Avantages de l’analyse de l’APS
  • L’analyse de l’APS peut vous rassurer si les résultats sont normaux.
  • Si les valeurs observées sont plus élevées que la normale pour votre âge, cela indique que des tests plus poussés seront nécessaires.
  • L’analyse de l’APS peut permettre de détecter un cancer à ses débuts, avant l’apparition de symptômes.
  • L’analyse de l’APS peut aider à détecter un cancer avant qu’il se propage à l’extérieur de la prostate, alors qu’il est plus facile à traiter.
Limites de l’analyse de l’APS
  • L’analyse de l’APS peut parfois suggérer que vous avez le cancer alors qu’il n’en est rien (faux résultat positif).
  • L’analyse de l’APS peut ne pas détecter un cancer pourtant présent (faux résultat négatif).
  • L’analyse de l’APS ne peut pas indiquer le degré de gravité du cancer.
  • L’analyse de l’APS peut détecter un type de cancer de la prostate à évolution lente, qui pourrait ne causer aucun problème de santé et ne requérir aucun traitement (surdiagnostic).
  • L’analyse de l’APS peut conduire à des traitements non nécessaires, mais susceptibles de provoquer des effets secondaires.

Surveillance active

Les cancers de la prostate à évolution lente présentent peu de risques et ne nécessitent pas nécessairement de traitement actif (chirurgie, médicaments ou radiothérapie) dans l’immédiat. Votre médecin pourra plutôt recommander une surveillance active du cancer : vous serez suivi de près, mais ne recevrez pas de traitement.

Certains trouvent angoissant de se savoir atteints d’un cancer sans que la maladie soit traitée. Il faut savoir que les effets secondaires du traitement sont parfois néfastes.

C’est à vous de décider

Vous vous demandez toujours si vous devriez passer un test de l’APS? La recherche n’a pas encore démontré clairement si les tests de dépistage du cancer de la prostate comportent plus d’avantages que d’inconvénients. Il peut être difficile d’y voir clair et de prendre une décision. L’important est de discuter avec votre médecin de ce qui est le mieux pour vous.

A-|A|A+