Dre Annette McWilliams

BC Cancer Agency

Dre Annette McWilliams
La Dre Annette McWilliams fait appel à un à un nez électronique pour flairer le cancer du poumon.

La Dre Annette McWilliams et ses collègues ont découvert qu’un « nez » électronique, capable de détecter certaines substances chimiques dans l’haleine, permettait de différencier les personnes atteintes d’un cancer du poumon des fumeurs à risque élevé non atteints de la maladie. Ces résultats viennent renforcer le potentiel de ce dispositif pour détecter le cancer du poumon au stade précoce.

Apprenez-en davantage sur l’impact de notre recherche, financée par vos dons.

Référence : IEEE Transactions on Biomedical Engineering, août 2015