A-|A|A+

Le dire aux personnes avec qui on travaille

Devez-vous dire que vous avez le cancer aux personnes avec qui vous travaillez?

Non, rien ne vous y oblige. Si vous devez prendre congé, réduire vos heures de travail ou modifier vos tâches pendant le traitement ou par la suite, demandez à votre médecin un certificat attestant que votre demande est motivée par des raisons médicales. Votre patron ou votre supérieur n’a pas à en savoir davantage. Vous n’avez rien à expliquer non plus à vos collègues si vous n’en avez pas envie.

Si vous n’en parlez à personne au travail, votre vie privée sera protégée, mais cela ne va pas sans certains inconvénients. Les gens que vous côtoyez au travail se demanderont sans doute ce qui se passe si vous vous absentez souvent ou si le cancer modifie votre apparence physique. Cela peut donner lieu à des commérages et ajouter à vos inquiétudes. Par ailleurs, si personne n’est au courant, personne ne peut non plus vous aider et vous soutenir.

La décision de parler ou non vous appartient, selon ce que vous connaissez de votre milieu professionnel et des gens avec qui vous travaillez. Plusieurs personnes choisissent de parler de leur diagnostic à leurs collègues. Si vous le faites, prenez le temps de déterminer à qui vous en parlerez et quelle quantité d’information vous partagerez.

Vous pouvez aussi demander à votre patron ou votre supérieur, ou encore à un collègue digne de confiance, de renseigner les autres. Au besoin, cette personne aidera à expliquer comment votre travail sera réparti pendant votre congé de maladie.

Si vos collègues sont au courant que vous avez le cancer, ils voudront peut-être en discuter avec vous. Si vous n’avez pas envie d’en parler, dites-leur que vous préférez vous concentrer sur vos tâches de travail plutôt que sur le cancer.

A-|A|A+