Vous êtes ici:

Qualité de vie

Avant d’avoir un cancer, vous n’avez peut-être pas beaucoup réfléchi à la question de votre qualité de vie par rapport à votre quantité de vie. Vous étiez occupé à vivre, un point c’est tout. Maintenant que vous suivez un traitement ou que vous êtes en train de vous rétablir, le nouvel enjeu pourrait être de trouver l’équilibre entre qualité de vie et quantité de vie. Ce sont là des termes que votre équipe de soins pourrait utiliser en s’adressant à vous et aux personnes qui vous sont chères.

En termes simples, la qualité de vie d’une personne est sa capacité de faire et d’apprécier les choses qui comptent le plus pour elle dans sa vie, en se sentant aussi bien que possible. Cela ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. La quantité de vie est la durée de la vie d’une personne.

Même si vous avez un bon pronostic, le cancer peut vous amener à vous questionner sur ce qui compte vraiment pour vous et sur ce que vous voulez faire du temps qu’il vous reste à vivre – que la fin soit proche ou non. Du même coup, vous réaliserez peut-être que certaines choses ne sont pas importantes ou que d’autres ne devraient jamais trouver place dans votre vie.

Pour certaines personnes atteintes de cancer, la quantité de temps dont elles disposent a énormément d’importance. Ce que vous voulez faire de ce temps est une question bien personnelle – après tout, chacun a ses propres objectifs de vie ou sa propre liste de souhaits. Vous pourriez avoir le désir de découvrir une nouvelle destination-voyage ou, au contraire, de retourner à un endroit que vous connaissez bien. Peut-être souhaitez-vous réaliser un projet de rénovation ou développer une nouvelle habileté. Ou encore, ce qui vous comblerait serait de voir vos enfants obtenir leurs diplômes, se marier ou avoir à leur tour des enfants. Pour pouvoir profiter de ce temps, vous pourriez être prêt à suivre des traitements dont les effets secondaires sont très déplaisants ou durent très longtemps. Ou encore, à avoir le plus grand nombre de traitements possible ou à participer à un essai clinique qui pourrait prolonger votre vie.

Mais il se peut aussi que la chose qui compte le plus à vos yeux soit de vous sentir assez bien pour faire ce à quoi vous tenez, aussi longtemps que vous le pourrez. Certaines personnes ne souhaitent pas poursuivre leurs traitements durant une longue période, surtout quand les effets secondaires nuisent à leur qualité de vie. Après avoir suivi plusieurs traitements différents, vous pourriez choisir de consacrer désormais tout votre temps à profiter de la vie.

Ce que la qualité de vie signifie pour vous pourrait changer avec le temps.

Parler à l’équipe de soins

Si vous avez des préoccupations à propos de votre qualité de vie, parlez-en aux membres de votre équipe de soins. Ils pourront vous expliquer en quoi vos options de traitement et leurs effets secondaires peuvent affecter votre capacité à profiter de ce qui compte le plus pour vous dans la vie. Votre équipe de soins est également là pour vous proposer des moyens d’améliorer les aspects de votre qualité de vie qui vous causent le plus d’inquiétude.

pronostic

Issue ou évolution prévue d’une maladie.

Chance de guérison ou risque de récidive.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Woman at market in front of CCS poster Il s’agit vraiment d’un programme vital, et nous sommes très reconnaissants envers Husky Energy, qui l’a rendu possible.

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus