Vous êtes ici:

Transit œso-gastro-duodénal (TOGD)

Le transit œso-gastro-duodénal (TOGD) est un examen d’imagerie qui emploie un produit de contraste appelé baryum et des rayons X pour produire des images des organes du tube digestif supérieur, soit l’œsophage, l’estomac et le segment supérieur de l’intestin grêle.

Le baryum est un liquide blanc et crayeux qui couvre l’intérieur des organes et indique clairement leur contour sur l’image radiologique. Une radiographie spéciale (radioscopie) forme une image en mouvement du baryum qui circule dans le tube digestif supérieur.

Le TOGD est aussi appelé gorgée barytée. La gorgée barytée permet d’observer la déglutition, le pharynx et l’œsophage. Cet examen peut être effectué seul ou dans le cadre d’un TOGD.

Pourquoi on fait un TOGD

On peut faire un TOGD pour trouver la cause de symptômes comme ceux-ci :

  • difficulté à avaler;
  • vomissements;
  • perte de poids;
  • douleur dans la partie supérieure de l’abdomen;
  • saignement dans le tube digestif.

Comment se déroule un TOGD

Le TOGD est généralement effectué au service de radiologie d’un hôpital ou d’une clinique, en consultation externe. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de passer la nuit à l’hôpital. De 20 à 45 minutes sont nécessaires pour prendre des clichés de l’œsophage et de l’estomac. Si on fait un transit de l’intestin grêle, l’examen peut prendre plusieurs heures.

Vous ne pouvez ni manger ni boire après minuit la veille de l’examen, jusqu’à ce que celui-ci soit terminé.

 

  • Si vous êtes enceinte ou croyez l’être, ou si vous allaitez, il est important de le mentionner au technologue en radiologie ou au radiologiste avant de passer un TOGD.
  • On vous demandera d’enlever vos vêtements, vos bijoux et les autres objets qui seront dans le champ de rayonnement et qui pourraient nuire à la qualité des images.
  •  
  • Lors du TOGD :
  • Vous êtes debout devant l’appareil de radiographie ou allongé sur une table de radiographie, selon la région examinée.
  • On pourrait poser un tablier de plomb sur votre région pelvienne afin de protéger vos organes reproducteurs, selon la région examinée.
  • Lorsque vous serez devant l’appareil ou sur la table, on vous donnera le baryum à boire et on vous demandera de rester vraiment immobile.
  • Les clichés sont pris pendant que vous avalez le baryum et qu’il descend dans l’œsophage jusqu'à l’estomac, puis dans l’intestin grêle. On vous demandera peut-être de retenir votre respiration au moment de la prise des radiographies.
  • On soulève et on incline la table de radiographie de différentes façons afin que le baryum se propage.
  • Après l’examen, il est possible qu’on vous demande d’attendre que les clichés soient développés et que le personnel s’assure qu’ils sont clairs.

Après le TOGD, il pourrait être nécessaire de prendre un laxatif doux afin d’éliminer le baryum et de prévenir la constipation. Vos selles pourraient être blanches ou plus pâles que d’habitude pendant les quelques jours qui suivent l’examen. Boire beaucoup de liquides après l’intervention aide à évacuer la solution barytée du corps et à prévenir la constipation.

Effets secondaires

Pour la radiographie, on émet un rayonnement ionisant de faible niveau. Le rayonnement ionisant est assez puissant pour endommager les cellules de notre corps et accroître la possibilité qu’un cancer apparaisse. On surveille et on contrôle rigoureusement la radiographie afin de s’assurer que la dose de radiation émise est la plus petite possible. Même si les radiographies sont multiples et répétées, la dose totale de radiation et le risque qui y est associé sont faibles. Les bienfaits de la radiographie surpassent le risque d’exposition à la petite quantité de radiation reçue lors de l’examen.

En de rares occasions, la solution barytée peut causer une réaction allergique.

Ce que signifient les résultats

Un TOGD peut révéler :

  • le rétrécissement (sténose) de l’œsophage ou du segment supérieur de l’intestin grêle;
  • des ulcères dans l’œsophage ou l’estomac;
  • un blocage (obstruction) dans l’œsophage ou l’intestin grêle;
  • un polype ou une tumeur dans l’œsophage, l’estomac ou le segment supérieur de l’intestin grêle;
  • des troubles de la circulation du baryum dans l’intestin grêle;
  • des tumeurs dans d’autres organes qui exercent une pression sur le tube digestif supérieur.

Ce qui se passe si les résultats sont anormaux

Votre médecin peut recommander des examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires.

Considérations particulières pour les enfants

Préparer un enfant à un examen ou à une intervention peut permettre de réduire son anxiété et d’accroître sa collaboration et l’aider à acquérir des habiletés d’adaptation. La préparation comprend l’explication de ce qui va se passer pendant l’examen, dont ce qu’il verra, ressentira et entendra.

La préparation d’un enfant à un TOGD dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider votre enfant à faire face aux tests et aux traitements.

  •  
  • On l’utilise aussi pour :
  • diagnostiquer un cancer ou d’autres troubles du tube digestif supérieur;
  • examiner le tube digestif afin de repérer des anomalies;
  • localiser des corps étrangers qui ont été avalés.
  • produit de contraste

    Substance utilisée pour certaines interventions diagnostiques qui permet de mieux voir des parties du corps lors d’une radiographie ou d’autres tests d’imagerie.

    Dans la plupart des cas, le produit de contraste est injecté à l’intérieur ou autour de la structure à examiner.

    Le produit de contraste est aussi appelé colorant de contraste ou substance de contraste.

    rayon X

    Type de rayon de haute énergie.

    Image produite par les rayons X.

    Les rayons X sont utilisés à faibles doses pour produire des clichés (images sur film) des structures internes du corps. Ils sont aussi utilisés à fortes doses pour traiter certains types de cancer.

    pharynx

    Conduit situé dans la partie supérieure du cou qui commence derrière le nez et la bouche et se termine dans la région de l’oesophage (conduit qui aboutit à l’estomac) et du larynx.

    Le pharynx est composé du nasopharynx, de l’oropharynx et de l’hypopharynx.

    L’adjectif pharyngien ou pharyngienne désigne tout ce qui est relatif au pharynx, par exemple une tumeur pharyngienne.

    Le pharynx est aussi appelé gorge.

    rayonnement ionisant

    Type de rayonnement de haute énergie qui peut supprimer des particules d’un atome ou d’une molécule, provoquant ainsi la formation d’ions chargés. Ces ions chargés peuvent modifier l’ADN des cellules et, par conséquent, endommager ou détruire les cellules. Cela risque de faire augmenter le risque de cancer.

    Le rayonnement ionisant est présent dans l’atmosphère. Il peut aussi provenir de tests ou de traitements médicaux, comme les rayons X ou la radiothérapie.

    • Besoin de plus d’information?

      Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

      « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

      Si vous êtes à l'extérieur du Canada

      Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.