Vous êtes ici:

Densité mammaire

Si vous avez déjà passé une mammographie et qu’on vous a dit que vous aviez les seins denses, qu’est-ce que cela signifie exactement?

La densité mammaire a trait aux tissus

Il y a différents types de tissus dans les seins.

Le tissu graisseux, ou adipeux, est fait de graisse. Il aide à donner aux seins leur forme et leur taille.

Le tissu glandulaire est composé de canaux et de glandes productrices de lait appelées lobules.

Le tissu fibreux est le tissu de soutien des seins. Il maintient le tissu glandulaire en place. Tout comme le tissu graisseux, il aide à donner aux seins leur forme et leur taille. On l’appelle aussi tissu conjonctif.

Le tissu glandulaire et le tissu fibreux sont plus épais, ou plus denses, que le tissu graisseux. La densité mammaire correspond à la quantité de tissu dense par rapport à la quantité de tissu non dense. Vous avez les seins denses s’ils sont composés de plus de tissu glandulaire et de tissu fibreux que de tissu graisseux.

Apprenez-en davantage sur les seins.

Avoir du tissu dense dans les seins, peu importe la quantité, est normal

Il est courant d’avoir les seins denses et ce n’est pas anormal. Vous avez peut-être juste plus de tissu dense que quelqu’un d’autre. Ou vous en avez peut-être moins. C’est fréquent chez les jeunes femmes et on l’observe également chez les femmes plus âgées qui suivent une hormonothérapie substitutive (HTS).

Les seins deviennent moins denses avec l’âge chez la plupart des femmes. Chez certaines, la densité mammaire change peu alors qu’elles vieillissent. La densité mammaire est souvent héréditaire. D’autres facteurs peuvent accroître ou réduire la densité mammaire dont ceux-ci :

  • âge
  • avoir porté des enfants
  • usage du tamoxifène
  • HTS après la ménopause
  • indice de masse corporelle faible
  • consommation d’alcool

Seule la mammographie peut révéler la densité mammaire

La densité mammaire ne peut être observée qu’à la mammographie. Un professionnel de la santé n’est pas en mesure de la connaître en examinant vos seins, et vous n’êtes pas en mesure de le faire vous-même. La densité mammaire n’est pas liée à la taille, à l’apparence ou à la texture de vos seins.

Comment on mesure la densité mammaire

Après une mammographie, un radiologiste observe les images de vos seins. Le tissu graisseux apparaît sombre alors que le tissu fibreux et le tissu glandulaire sont blancs.

On a recours à un système appelé BI-RADS pour classer la densité mammaire dans l’une ou l’autre des 4 catégories, soit A à D. Ces catégories décrivent la quantité de tissu graisseux ou de tissu dense dans vos seins. La densité augmente en fonction du rang de la lettre.

BI-RADS A : Les seins sont surtout composés de tissu graisseux. Environ 10 % des femmes font partie de cette catégorie.

BI-RADS B : Les seins comportent quelques régions de tissus fibreux et glandulaire denses. Environ 40 % des femmes font partie de cette catégorie.

BI-RADS C : Les seins sont formés presque en quantité égale de tissu graisseux et de tissu dense. Environ 40 % des femmes font partie de cette catégorie.

BI-RADS D : Les seins sont presque entièrement faits de tissu dense. Environ 10 % des femmes font partie de cette catégorie.

Densité mammaire et cancer

La présence de tissu mammaire dense rend plus difficile la détection du cancer dans les seins. Le tissu mammaire dense normal apparaît blanc à la mammographie, tout comme les tumeurs. Le tissu dense peut donc cacher les tumeurs. Cela signifie que la mammographie pourrait ne pas être aussi précise pour trouver des tumeurs chez les femmes qui ont les seins denses.

La recherche a aussi démontré que le risque de cancer du sein augmente en fonction de la quantité de tissu dense dans les seins. La densité mammaire n’est qu’une petite partie de votre risque global – avoir les seins denses ne signifie pas que vous serez un jour atteinte du cancer du sein. Mais cela signifie que votre risque est plus élevé.

Apprenez-en davantage sur les facteurs de risque du cancer du sein.

Si vous avez les seins denses, la recherche a également démontré que vous n’êtes pas plus susceptible de mourir du cancer du sein que quelqu’un qui n’a pas les seins denses.

Si vous avez les seins denses

Si, après une mammographie, on vous a dit que vous aviez les seins denses, demandez à votre médecin quels sont vos risques d’être atteinte du cancer du sein et à quelle fréquence vous devriez passer une mammographie.

À l’heure actuelle, on ne possède pas assez de preuves pour recommander d’autres examens aux femmes en fonction uniquement de leur densité mammaire. Bien que la recherche démontre que d’autres examens comme l’échographie ou l’IRM des seins pourraient permettre de trouver d’autres cas de cancer chez les femmes dont les seins sont denses, ces examens peuvent engendrer un taux élevé de faux positifs, c’est-à-dire qu’un résultat anormal se révèle être normal à la suite d’examens de suivi comme une biopsie ou une chirurgie. D’autres examens peuvent aussi permettre de trouver des cancers qui se développent lentement et qui pourraient ne jamais causer de problèmes ou nécessiter un traitement, ce qu’on appelle un surdiagnostic.

Il est important pour vous de connaître votre corps, dont ce qui est normal en termes d’apparence et de texture pour vos seins. Avisez votre médecin de tout changement qui affecte vos seins, même si c’est entre deux mammographies.

Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur les façons de réduire votre risque de cancer.

hormonothérapie substitutive (HTS)

Traitement qui consiste à remplacer les hormones sexuelles femelles (oestrogène, progestérone, ou les deux) lorsqu’elles ne sont plus produites par les ovaires.

La HTS peut être administrée aux femmes postménopausées.

L’hormonothérapie substitutive est aussi appelée thérapie hormonale de la ménopause.

héréditaire

Transmis des parents à leur enfant par l’information contenue dans les gènes.

radiologie

Utilisation des techniques d’imagerie (comme les rayons X, la TDM ou l’IRM) pour examiner une personne et établir le diagnostic et le traitement de la maladie.

Un médecin qui est spécialisé dans l’utilisation des techniques d’imagerie est appelé radiologiste.

échographie

Technique d’imagerie fondée sur l’emploi d’ondes sonores de haute fréquence en vue de produire des images des structures et des organes internes du corps.

L’image ainsi produite est appelée sonogramme.

Cette technique est aussi appelée ultrasonographie ou sonographie.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dre Christine Friedenreich Prévenir le cancer par l’activité physique

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus