Vous êtes ici:

Conseils pour traiter la douleur

La douleur et le cancer peuvent affecter chaque partie de votre vie. Vous pouvez faire certaines choses pour aider à traiter la douleur.

Parler de ses émotions

La douleur risque d’affecter vos pensées et vos émotions ainsi que votre corps. Elle peut engendrer de nombreuses émotions différentes. Beaucoup d’entre elles, dont la colère, la peur et l’inquiétude, sont susceptibles d’intensifier la douleur. Parler de ce que vous ressentez peut vous aider à traiter la douleur.

Vous pouvez être en colère parce que vous avez mal. Vous pouvez être triste ou préoccupé parce que votre famille vous voit souffrir. La possibilité que la douleur ne disparaisse pas peut vous rendre anxieux ou inquiet. Vous pouvez craindre que la douleur vous empêche de faire les choses que vous aimez. Vous pouvez souhaiter qu’on vous laisse seul pour faire face à votre douleur.

Vous pouvez vous inquiéter qu’une nouvelle douleur signifie que le cancer s’aggrave ou se propage. Une douleur qui dure longtemps peut engendrer la dépression, le désespoir et une moins bonne qualité de vie. Si vous souffrez tout le temps, il est possible que vous ne soyez pas en mesure de vous concentrer sur autre chose. La douleur risque de vous empêcher de faire les choses que vous voulez faire et de passer du temps avec vos proches.

Il n'y a pas de bonne ni de mauvaise façon de se sentir. Il peut être difficile de partager ce que vous ressentez face à la douleur, mais en parler et dire comment vous vous sentez aide souvent à atténuer la douleur. Cela peut aussi aider les autres à comprendre ce que vous traversez. Parfois, juste le fait qu’une personne vous écoute et reconnaisse votre douleur peut être utile.

Essayez d’exprimer vos émotions à quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise, comme un membre de la famille, un ami, un thérapeute, un médecin ou une infirmière. Vous pourriez aussi trouver utile de parler à quelqu’un qui a été atteint du cancer et qui comprend ce que vous vivez. Un groupe de soutien où les gens se rencontrent et expriment comment ils font face à la douleur cancéreuse peut aussi vous être utile. Demandez à votre équipe de soins ou à des gens de votre communauté comment vous joindre à un groupe de soutien. Vous n’êtes pas seul. Beaucoup de personnes peuvent vous aider.

Faire le suivi de sa douleur

Plus vous donnez de détails sur votre douleur à votre équipe de soins, plus elle sera en mesure de vous aider. Il peut être utile d’écrire un journal de prise en charge de la douleur afin d’en faire le suivi au fil du temps. Ce journal peut aider votre équipe de soins à évaluer votre douleur et à connaître l’efficacité des médicaments.

Votre journal de prise en charge de la douleur devrait être un compte rendu quotidien de votre douleur. Employez des mots pour décrire la douleur tels que vive, sourde, en coup de poignard, diffuse (irradiée), etc. Décrivez l’emplacement de la douleur et son intensité à différents moments de la journée. Faites la liste des activités qui semblent intensifier ou atténuer la douleur et de celles que vous ne pouvez pas faire à cause de la douleur.

Notez le nom des antidouleurs que vous prenez ainsi que la dose et l’horaire suivi, tout comme les autres méthodes de soulagement de la douleur auxquelles vous avez recours. Décrivez l’intensité de la douleur avant de prendre vos médicaments ou de pratiquer d’autres méthodes de soulagement. Notez aussi l’intensité de la douleur quelques heures après avoir pris vos médicaments ou avoir eu recours à d’autres méthodes de soulagement.

Il existe aussi des applications pour les appareils mobiles sans fil qui vous permettent de faire le suivi de votre douleur et d’enregistrer l’heure à laquelle vous ressentez la douleur ou des effets secondaires ainsi que leur intensité. Discutez avec votre équipe de soins de l’utilisation d’un appareil mobile sans fil pour faire le suivi de votre douleur.

Essayer des techniques de relaxation

La relaxation peut réduire la tension musculaire, ce qui est susceptible de soulager la douleur ou de l’empêcher de s’intensifier. Elle peut aussi vous donner plus d’énergie, atténuer la fatigue, l’anxiété et le stress et vous aider à vous endormir. Plus on pratique la relaxation, plus on parvient à se détendre.

Il existe de nombreuses techniques de relaxation différentes pour aider à traiter la douleur. L’une d’entre elles est la relaxation musculaire progressive. Cette approche consiste à prendre conscience de certains groupes musculaire et à apprendre à les contracter puis à les relâcher. Une autre méthode consiste à inspirer profondément puis à expirer tout en détendant chaque partie du corps (bras, jambes, mains et pieds).

La respiration profonde aide le corps à se détendre. Inspirer lentement, profondément et de façon rythmique par le nez puis expirer par la bouche aide à détourner l’attention de la douleur, à atténuer l’anxiété et permet aussi aux muscles de se relâcher. Comptez jusqu’à 5 pour chaque respiration complète. Il peut être utile d’imaginer que vous soufflez les chandelles sur un gâteau d’anniversaire, que vous gonflez un ballon ou que vous faites des bulles.

Se concentrer sur quelque chose qu’on aime

La distraction est une autre façon d’aider à détourner votre attention de la douleur puisque vous vous concentrez sur quelque chose d’amusant ou de relaxant. Vous pouvez lire un livre, faire un casse-tête, jouer à un jeu de société, regarder un film, écouter de la musique ou pratiquer un passe-temps.

Rester en contact avec les amis et la famille

La douleur peut faire en sorte que vous vouliez rester à l’écart et éviter les amis et la famille. Mais rester en contact avec les amis et la famille est bon pour vous et vous pourriez ainsi vous sentir mieux. Faites-leur de courtes visites ou appelez-les.

Demander de l’aide

Vivre avec la douleur est très épuisant. Essayez de concentrer votre énergie sur les choses qui sont les plus importantes pour vous et demandez de l’aide pour les autres.

Essayer d’être actif quand on le peut

Être actif peut vous faire oublier la douleur. L’activité physique peut bloquer les signaux de la douleur qui se rendent au cerveau. Elle peut aussi soulager la douleur puisqu’on étire des muscles et des articulations qui sont raides ou tendus. De simples activités quotidiennes comme la marche, le jardinage et la danse peuvent aider à soulager la douleur.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Claude Perreault Mobiliser le système immunitaire pour combattre le cancer

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus