Cancer du vagin

Vous êtes ici:

Traitements du carcinome du vagin

En présence d’un carcinome du vagin de stade 1 à 4 ou récidivant, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Parmi les carcinomes du vagin, on compte le carcinome épidermoïde et l’adénocarcinome. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Stade 1

Si vous êtes atteinte d’un carcinome du vagin de stade 1, on pourrait vous proposer une chirurgie, de la radiothérapie ou les deux. Le traitement du carcinome épidermoïde peut être différent de celui de l’adénocarcinome.

Carcinome épidermoïde

La radiothérapie est employée pour traiter la plupart des cas de carcinome épidermoïde de stade 1. On a recours à la curiethérapie, associée ou non à la radiothérapie externe. La radiothérapie peut servir de traitement principal ou être administrée après une chirurgie si les marges chirurgicales enlevées se trouvaient près de la tumeur ou renfermaient des cellules cancéreuses. On peut administrer de la radiothérapie externe pour traiter les ganglions lymphatiques du bassin.

La chirurgie peut aussi être employée pour traiter le carcinome épidermoïde. Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement de la tumeur. Les types de chirurgie auxquels on a recours en présence d’un carcinome épidermoïde comprennent :

  • excision locale large, si la tumeur est petite et située dans la partie inférieure du vagin
  • vaginectomie partielle ou radicale, si la tumeur se trouve plus haut dans le vagin
  • hystérectomie radicale, si la tumeur se trouve plus haut dans le vagin
  • curage ganglionnaire, pour retirer les ganglions lymphatiques du bassin ou de l’aine
  • reconstruction vaginale, si le vagin a été enlevé

Adénocarcinome

En présence d’un adénocarcinome situé dans la partie inférieure du vagin, on a recours à la radiothérapie (habituellement une association de curiethérapie et de radiothérapie externe). On administre souvent de la radiothérapie externe pour traiter les ganglions lymphatiques situés dans l’aine, le bassin ou les deux.

En présence d’un adénocarcinome situé dans la partie supérieure du vagin, on effectue une chirurgie. On pratique une hystérectomie radicale, une vaginectomie partielle ou radicale et un curage ganglionnaire pelvien. La chirurgie peut être suivie de radiothérapie.

Si la tumeur se trouve dans la partie inférieure du vagin, on peut effectuer une excision locale large et un curage ganglionnaire et administrer de la curiethérapie.

Stade 2

Si vous êtes atteinte d’un carcinome du vagin de stade 2, on pourrait vous proposer de la radiothérapie, une chirurgie ou les deux.

Le traitement principal consiste généralement en une association de curiethérapie et de radiothérapie externe. On peut administrer de la radiothérapie externe pour traiter les ganglions lymphatiques de l’aine ou du bassin.

Chez certaines femmes, on peut pratiquer une vaginectomie radicale ou une exentération pelvienne suivie d’une reconstruction vaginale si la tumeur est petite et située dans la partie supérieure du vagin. La chirurgie est aussi employée pour traiter les femmes qui ont déjà reçu de la radiothérapie au bassin.

Stade 3

Le traitement principal du carcinome du vagin de stade 3 est une association de curiethérapie et de radiothérapie externe. Chez certaines femmes, on peut pratiquer une exentération pelvienne suivie d’une reconstruction vaginale.

Stade 4A

Le traitement principal du carcinome du vagin de stade 4A est une association de curiethérapie et de radiothérapie externe. Chez certaines femmes, on peut pratiquer une exentération pelvienne suivie d’une reconstruction vaginale.

Stade 4B

Si vous êtes atteinte d’un carcinome du vagin de stade 4B, on pourrait vous proposer de la radiothérapie dirigée vers le vagin et le bassin pour maîtriser les symptômes de la maladie. On propose parfois de la chimiothérapie.

Les agents chimiothérapeutiques qui peuvent être employés sont les suivants :

  • 5-fluorouracil (5-FU, Adrucil)
  • cisplatine (Platinol AQ)
  • carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ)
  • paclitaxel (Taxol)
  • docétaxel (Taxotere)

Récidive

La récidive d’un carcinome du vagin signifie que le cancer est réapparu à la suite du traitement. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement. Les options de traitement suivantes peuvent être offertes dans le cas d’un carcinome du vagin récidivant :

  • exentération pelvienne, si le cancer revient après une radiothérapie
  • radiothérapie, si une chirurgie a déjà été pratiquée pour traiter le cancer
  • chimiothérapie employant les médicaments administrés pour traiter le carcinome du vagin de stade 4B

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le carcinome du vagin sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de meilleures méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Donna Blundon Curieusement, cette période parmi les plus sombres de ma vie a aussi été au nombre des plus enrichissantes, et c’est à Daffodil Place que je le dois.

Lisez l’histoire de Donna

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus